baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > OS > OS en série > Le tee-shirt > Les t-shirts

Les t-shirts

Démétra, lundi 12 février 2018
Les t-shirts

Genre/Pairing : humour

Saisons : 7 Jack est colonel, Sam est major

Note : Cet OS s’inscrit dans la série "Le t-shirt" sauf que cette fois, ça concerne l’équipe entière. Bonne lecture :)

SJSJSJ

De retour après une mission de routine, SG1 avait désigné le membre qui devait s’occuper de la lessive. C’était tombé sur le Colonel O’Neill. Il avait bien essayé de soudoyer le Major Carter afin qu’elle s’acquitte de cette tâche mais la jeune femme avait tenu tête à son officier supérieur et c’est en traînant les pieds que celui-ci s’était rendu à la laverie du SGC. Il avait jeté le linge dans la machine, sélectionné le programme et ajouté la lessive ainsi que l’adoucissant - car Teal’c avait la peau sensible soit-disant. Il quitta la pièce peu après pour se rendre à l’infirmerie.

Quand il revint plus tard, il remarqua qu’une personne bienveillante avait mis le linge au sèche-linge à la fin du cycle de lavage. Son équipe s’était donné rendez-vous après pour trier leur linge, se doucher et finalement dîner au mess dans une tenue propre. Le linge était sec et sentait bon, ce qui n’était pas pour déplaire aux quatre membres de l’équipe phare du SGC car la mission de routine avait été boueuse et nauséabonde - et d’après le Colonel O’Neill, d’un ennui mortel. Ils quittèrent la laverie avec leurs treillis propres en main et promirent de s’attendre avant d’aller mess.

Quand finalement, ils se retrouvèrent tous dans le couloir, leurs vêtements semblaient avoir rétréci au lavage.

"Mon colonel ! Qu’avez-vous choisis comme programme ?" demanda Sam, dont le nombril était visible.

Jack apprécia la vue. Teal’c de son côté souffrait car ses biceps étaient affreusement à l’étroit dans son t-shirt beaucoup trop petit et peu adapté à sa morphologie.

"O’Neill !" gronda le jaffa alors que les militaires qui les croisaient à l’extérieur des vestiaires se moquaient d’eux.

"Allez vous changer !" ordonna Jack.

"Impossible mon Colonel, personnellement c’était mon dernier treillis encore intact. J’ai été obligée d’en commander de nouveaux à cause de ceux abîmés par le temps ou déchirés en mission !"

"Idem ici !" dit Teal’c.

"On doit être maudit car moi, c’est pareil, Jack !"

"Je sais" grogna celui-ci "je suis dans le même cas ! Allons dîner et on avisera !"

Les estomacs gargouillaient et personne ne voulait remettre le dîner à plus tard. C’est d’un pas traînant, avec des rangers couvrant juste les chevilles de SG1, qu’ils se rendirent au mess. Une équipe SG dont Jack ignorait le numéro était attablé et tous les membres pointèrent SG1 du doigt tant leur allure était ridicule.

Jack O’Neill tirait sur le bas de son t-shirt pour masquer son ventre car son pantalon était bas sur ses hanches, laissant voir son abdomen plat, recouvert de duvet. Les manches de son t-shirt étaient juste sur la jointure de son épaule, le gênant au niveau de l’aisselle. Ses boots peinaient à masquer ses mollets.

Daniel Jackson n’avait pas de gêne à l’épaule car moins large que Jack, cependant, ses récentes séances d’entraînement avec Teal’c, depuis son Ascension, avaient développé ses pectoraux, donc son t-shirt lui compressait la poitrine. Moins grand que Jack, son treillis couvrait ses jambes - aidés par les rangers mais l’élastique en bas du pantalon lui serrait les mollets.

Teal’c, lui, semblait vraiment avoir enfilé les vêtements de Sam, il était serré de partout, aucune partie de son anatomie ne semblait épargnée. Il était comme figé, peinant à se déplacer mais aussi à respirer.

La seule à s’en sortir gracieusement était Samantha Carter. Son t-shirt un peu court laissait apercevoir un ventre plat. Son treillis ressemblait à un pantacourt taille basse mais sa musculature fine lui permettait de ne pas être gênée dans ses mouvements. Cependant, elle n’appréciait guère d’être la risée du mess, surtout sans la veste de treillis pour se couvrir. Aucun d’eux quatre n’avait trouvé leur veste après la lessive.

"Alors O’Neill ! Depuis que Carter prend des cours de cuisine, on dirait qu’elle vous engraisse !" lança le Colonel Johnson.

"Quoi ?" fulmina Sam, n’appréciant pas du tout le sous-entendu sur une éventuelle prise de poids.

"On se disait que vous aviez un peu grossi ces derniers temps, major Carter !" lança le lieutenant Stevens.

"Un peu de respect lieutenant, vous vous adressez à mon major !" gronda O’Neill. "Hé ! Faites-moi le plaisir de tenir vos hommes en laisse avant que je n’autorise Carter à leur régler son compte, Colonel Johnson !"

"Dans cette tenue, je demande à voir !" rit le Colonel.

"Dans cette tenue ou dans une autre, elle vous cloue tous sur place ! Et pour votre information, Carter n’a pas pris un gramme !"

"Merci, monsieur" répondit Sam.

"A en juger par vos vêtements, je pense que soit vous avez tous pris du poids, soit vous avez demandé à un imbécile de faire votre lessive !"

Jack fronça les sourcils, alors que Teal’c avait incliné la tête sur le côté.

"Je suis sûr d’avoir bien choisi le bon programme !" dit Jack, furieux.

"Laissez, monsieur, il dit cela uniquement pour vous agacer."

"T’as raison Carter, prends sa défense, il ne te restera plus que lui quand tu ressembleras à une vache ! En même temps, avec toute la gelée bleue que tu t’envoies, ça n’est pas étonnant que ton t-shirt soit trop court !" lança un homme dans la foule massée à l’entrée du mess pour assister au spectacle de SG1.

"Les missions sont un peu trop faciles ces temps-ci pour vous, on sent que le Général vous a à la bonne !"

"Non mais qu’est-ce que c’est que ça ?" hurla le Général, qui avait été prévenu de l’attroupement au mess.

"Mon Général !" saluèrent O’Neill et Carter, au garde-à-vous.

"Colonel O’Neill, pouvez-vous m’expliquer pourquoi votre équipe se balade dans cette tenue ? Mais encore plus, pourquoi est-ce que Teal’c est tout rouge ?"

Jack tourna la tête pour regarder Teal’c.

"Je ne sais pas si c’est la colère ou si c’est son t-shirt qui lui coupe la circulation ?!" répliqua Jack.

Le général Hammond leur ordonna d’aller chercher de nouvelles tenues au magasin de corps avant de passer le voir dans son bureau.

"Colonel !" dit Hammond en voyant arriver son bras droit et son équipe, dans leurs tenues trop petites.

"Monsieur" dit gravement Jack, passablement agacé par les sourires moqueurs et les remarques des autres militaires de la base. "Plus personne n’a de respect pour l’uniforme ni les gradés de nos jours dans cette base !"

Hammond esquissa un sourire mais reprit vite son sérieux.

"Colonel, nous avons reçu beaucoup de jeunes recrues, des jeunes gens motivés mais qui en effet, doivent recevoir une petite leçon."

"Monsieur ?" interrogea Sam.

"Ce sont eux les nouveaux, les bizuts ! A vous de vous faire respecter ! Vous avez carte blanche !"

Hammond congédia sa meilleure équipe, les laissant réfléchir à une tactique. Sam eut une idée mais elle avait encore besoin de quelques alliés. En sortant du bureau du général pour finalement tenter d’aller dîner - car ils n’en avaient pas eu l’occasion auparavant. SG3 entra peu après eux, alors qu’ils étaient déjà installés.

"Jack" dit Reynolds "j’ai appris le sale coup, si tu as besoin d’aide pour quoi que ce soit, fais-moi signe. Très joli t-shirt, Carter !"

"Merci, mon colonel. Mais justement, j’ai bien une idée et j’aurais besoin de vous !"

Sam lui expliqua rapidement son plan et Reynolds décida d’aider ses amis à réaliser leur vengeance.

Le lendemain, Siler vérifiait quelques branchements à l’étage de la salle de sport quand il entendit du bruit. Il s’approcha et resta figé face au spectacle. Teal’c faisait des pompes avec le major Carter assise sur son dos.

"Et il peut en faire 50 comme ça, n’est-ce pas T ?" lança Jack qui comptait les mouvements du jaffa. "Vous voyez bien qu’elle n’a pas pris un gramme, sinon, même Teal’c serait incapable de la porter !"

L’équipe qui avait apostrophé SG1 la veille était médusé. Ils avaient encore lancé à SG1 qu’ils avaient grossi et le colonel O’Neill avait décidé de leur montrer l’étendue des talents de Teal’c.

"Johnson, je pense que nous sommes tous partis sur de mauvaises bases" dit Jack, d’un ton que Daniel ne connaissait que trop bien. A la place de l’autre équipe, il se méfierait mais les nouveaux étaient tombés dans le panneau. Tant pis pour eux, se dit Daniel.

Jack avait été vexé que sa réputation ne l’ait pas précédé pour une fois et celle de Carter non plus. Les nouveaux la prenaient pour la blonde sans cervelle, faire-valoir de l’équipe, mais elle allait leur montrer que si Jack était le plus fin stratège d’entre eux, Daniel le plus diplomate et Teal’c, le plus fort physiquement, intellectuellement parlant, elle était la plus redoutable, celle dont ils auraient dû se méfier. Elle rentra dans le jeu, riant à gorge déployée, usant de ses charmes pour détourner leur attention. C’était une technique empruntée au Colonel O’Neill, lui qui jouait si bien les idiots.

Un jour, il lui avait expliqué pourquoi il jouait à ce petit jeu et ça tenait en une simple phrase "On ne se rend pas compte que l’idiot nous berne, car on est occupé à rire de lui." Et aujourd’hui, elle mettait ça en application.

"Carter" dit Reynolds en arrivant en courant. "Hammond a décidé d’arrêter de commander de la gelée bleue, va falloir que tu te dépêches car il parait que celles du jour au mess sont les dernières !"

"Merci mon colonel mais je ne suis pas inquiète, je suis la seule à en manger et tout le monde sait que c’est ma chasse gardée ! J’irais plus tard."

Elle y ajouta le sourire de la femme sûre d’elle. Quelques officiers présents quittèrent la salle de sport, discrètement - mais pas assez pour ne pas se faire repérer.

Tout le monde - Siler y comprit - alla déjeuner plus tard et le Colonel Johnson lui demanda si elle accepterait de lui laisser goûter à la dernière coupe de gelée bleue.

"Je n’ai jamais goûté et je me demandais ce que vous pouviez bien trouver de succulent là-dedans."

"Oh mon colonel, je ne sais pas, j’adore vraiment ça et c’est la dernière !"

"Carter, soyez cool ! Offrez-lui et en plus, c’est un officier plus gradé que vous" rappela Jack, un peu durement.

Sam soupira et tendit sa coupe au colonel.

"Hum, je me régale, c’est vraiment délicieux major !" dit l’homme, pour la narguer.

Sam ne réagit pas mais le foudroya du regard car c’était bel et bien la dernière coupe.

Après quelques minutes, Sam changea totalement d’attitude et offrit son regard et son sourire carnassier à l’ensemble du mess, calée dans son siège, les bras croisés. Jack se leva et annonça "Bienvenue à SG22 ! Pff, SG22 c’est vraiment un numéro de perdants ça !"

"Colonel O’Neill ?" lança Johnson.

"Vous vous êtes cru plus malins que SG1 ?" lança Reynolds.

"Plus malins qu’une des seules équipes SG à avoir affronté plus de Goa’uld que n’importe qui et à en être sortis vivants ?" lança Siler.

"Plus malins que l’équipe dont l’astrophysicienne a fait exploser un soleil ?" lança le Général Hammond.

"Vous vous êtes fait avoir comme... Comme... Comme quoi, Carter ?"

Sam éclata de rire "Comme des bleus ! Ce que vous êtes et pour une semaine !"

En effet, SG22 et quelques autres nouveaux étaient bleus. Sam avait ajouté un colorant chimique à la préparation de la gelée bleue qu’ils avaient tous engloutie.

"Ne vous en faites pas messieurs, c’est sans danger pour la santé mais vos femmes, pour ceux qui ont eut la chance de se faire épouser, ne seront pas malades, juste pliées de rire !"

"Salut les Schtroumpfs !" dit Jack en agitant la main.

SG1 et 3 quittèrent le mess en riant à gorge déployée. Plus personne ne s’amusa jamais à ennuyer SG1, tout le monde savait que les conséquences pourraient être graves.

Le lieutenant Stevens eut l’audace et le culot de croire que Samantha Carter aurait passé l’éponge. Elle était rentrée la veille de la course de vaisseaux sur Hebridan. Elle était déçue d’avoir perdu la course et Stevens lui était rentré dedans avec son plateau. Il n’avait pas jugé bon de s’excuser de manière courtoise, bien qu’elle reste plus gradée. Teal’c avait assisté à la scène, juste avant l’entrée de Jack et Daniel au réfectoire.

"Stevens !" gronda Sam entre ses dents.

"Sam ?" demanda-t-il, l’air de rien. "Comment ça va ? Alors, on sort boire un verre un de ces soirs ?"

Sam allait rétorquer quelque chose mais Jack la devança.

"Lieutenant, j’espère que vous n’êtes pas vraiment en train de faire des avances à un officier supérieur ?"

Le jeune homme blêmit.

"Euh non, mon Colonel !"

"Bien, parce que je détesterais devoir remplir de la paperasse alors que mon major préféré vient juste de rentrer !" dit Jack.

Il se pencha vers Sam et déposa un baiser sur ses lèvres. Tout le mess était ébahi que le Colonel O’Neill se permette ce genre de geste en public.

"Salut !" dit-il après.

"Salut !" répondit Sam, les yeux brillants de malice.

"Euh... C’est autorisé ça ?" demanda timidement Stevens.

"Oui mais seulement elle et moi !"

"Pourquoi ?" demanda le lieutenant avec un air de défi.

"Parce que nous, on sauve le monde ! Quand tu pourras en dire autant, tu trouveras une femme sympa, j’en suis sûr !"

Jack prit un plateau et suivit Sam vers leur table dédiée. SG1 riait, hermétique aux regards extérieurs. Leurs nouveaux treillis étaient arrivés et ils veillaient dorénavant à toujours surveiller leur linge.

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?