baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Technologies > Technologies aliens > L’interface de commande de chasseur

L’interface de commande de chasseur

Titiasyl, jeudi 22 mars 2018

Le colonel O’Neill et Teal’c essaieront les interfaces de commandes des chasseurs lors de la mission sur la planète des Eurondiens. Alar avait expliqué que les bombardiers des Reproducteurs étaient sans pilote, mais quand le colonel O’Neill a écrasé son chasseur principal sur un bombardier, il vit alors qu’Alar leur avait menti. Un pilote se trouvait aux commandes du bombardier. O’Neill se servit alors de l’interface pour aider les Reproducteurs à mener une attaque de front visant les installations Eurondienne.

1/ Données
Créateur : Eurondiens.
Utilisateur : Eurondiens, sg1.
Dimensions : 1,10 m X 2,55 m

2/ Capacités
Capable de piloter des aéronefs Eurondiens sans pilotes. Les vaisseaux sont rapides, maniables et suffisamment armés. Grâce à l’interface, un petit nombre de pilotes peuvent éliminer un escadron entier de leurs adversaires. L’ordinateur prend en charge l’automatisation des opérations telles que le décollage, l’atterrissage, permettant ainsi aux pilotes de se concentrer uniquement sur le combat aérien. Pour les Eurondiens, le pilotage par le contrôle neuronal est très intuitif.

3/ Description
L’interface de commande se compose d’un écran de visualisation, d’un fauteuil basculant, d’un scanneur d’onde cérébrale, d’une interface neuronale, d’une console secondaire, ordinateur de pilotage automatique et de commandes d’artillerie.

4/ Fonctionnement
Le pilote s’installe sur fauteuil. La console secondaire se verrouille alors, faisant basculer le fauteuil siège bascule vers l’avant et l’écran de visualisation s’abaisse devant le pilote, le rapprochant ainsi de l’interface neurale. Il faut de bonnes connaissances en technique de combat aérien et de la dynamique de vol. Les cibles sont désignées par un contrôleur de la salle de commandement aux pilotes.

5/ Fonctions mécaniques
On suppose que le rayon bleu de scannage de l’interface de commande permet d’analyser les ondes cérébrales du sujet et les convertir en commandes numériques. Ces ordres sont ensuite transmis aux aéronefs sur une fréquence sécurisée. Des images vidéo en temps réel sont affichées sur l’écran par l’aéronef au pilote. Tant que les chasseurs ne sont pas trop éloignés de la base Eurondienne, le délai de réponse du pilote est pratiquement instantané. Si l’aéronef de tête est détruit, l’interface neuronale est automatiquement annulée et le pilote est affecté à un autre vaisseau.

6/ Effet secondaires
À cause d’une exposition trop prolongée au rayon de scannage de l’interphase neurale, les pilotes présentent des problèmes psychomoteurs.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?