baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une aide venue d’ailleurs > Chapitre 1 : Prisonnière

Chapitre 1 : Prisonnière

Titiasyl, mardi 13 février 2018

Au cœur d’un royaume prospère se dressait un château majestueux.

En cette belle journée d’hiver, le souverain se trouvait en salle du conseil avec tous ses administrateurs.

La pièce était grande et de magnifiques tentures recouvraient certains murs.

De nombreux tableaux d’anciens rois de la lignée étaient accrochés, montrant l’ancienneté de la famille Carter.

Assis sur son trône, le roi Jacob bavardait tranquillement avec ses administrateurs, le temps que la princesse Samantha les rejoigne.

En effet, il avait décidé de convier sa fille à assister aux différentes réunions qui allaient s’y tenir.

Quelques minutes plus tard, les lourdes portes s’ouvrirent et la jeune princesse entra dans la pièce.

- « Bonjour messieurs. Papa. » sourit Samantha en avançant « Veuillez m’excuser pour mon retard. »

- « Ce n’est rien, princesse. » répondit gentiment un conseiller « Nous discutions tranquillement en attendant votre arrivée. »

- « Mais tu devras être à l’heure au prochain conseil. » la gronda tendrement Jacob « Il est du devoir d’un souverain de montrer l’exemple. »

- « Oui, papa. » fit la princesse « Je ferai attention. »

Le roi sourit, puis indiqua à tous de s’installer à sa place.

- « Ma fille assistera désormais à tous les conseils à partir d’aujourd’hui. » annonça le souverain « Il est temps qu’elle apprenne son future rôle de reine. J’espère que je peux compter sur vous pour m’épauler dans cette passation. »

- « Nous le ferons avec grand plaisir, majesté. » répondit un des conseillers.

- « Nous serons à vos côtés aussi longtemps que vous nous le permettrez, votre altesse. » continua un autre administrateur en regardant la princesse avec bienveillance.

- « Je vous remercie sincèrement, messieurs. » sourit Samantha.

Le roi se contentait d’écouter les échanges sans intervenir.

Ses conseillers lui étaient loyaux et il savait qu’ils en feraient de même avec sa fille.

- « Bien, il est grand temps de commencer la réunion. » ordonna le souverain « Quel est l’ordre du jour ? »

Au même moment, une horde de soldats envahit la cour du château, sans que le conseil ne s’en rende compte.

La garde royale, sous le grand nombre d’ennemis, n’eut pas le temps de sonner l’alerte ni même de défendre les lieux.

En quelques minutes, l’armée fut décimée et les ennemis prirent possession de la cour du château.

Le nouveau maitre des lieux ne put que sourire de la tournure des évènements, fier de ce qui venait d’être accompli.

Averti par sa troupe de la présence du souverain du royaume dans la salle du conseil, l’homme sélectionna quelques soldats et en prit la direction.

Quelques minutes plus tard, ils firent irruption dans la pièce et menacèrent les occupants.

- « Mais c’est que toute la famille est présente. » ricana le roi Adrian en voyant la princesse.

Apeurée, Samantha s’approcha de son père alors que celui-ci lui prit doucement la main.

Les conseillers n’osaient pas bouger alors qu’aucun d’entre eux n’était armé.

- « Rends-toi Jacob ! Cède-moi ton royaume ainsi que ta salle du trésor. » ordonna l’intrus.

- « Jamais ! » gronda le souverain légitime « Quitte mon château et mon royaume sur le champ. »

La jeune princesse n’osait rien dire, alors qu’elle voyait cet homme approcher, un sourire malveillant sur le visage.

D’un signe de main, Adrian indiqua à ses troupes de supprimer les conseillers.
Chose qui fut faite en quelques minutes à peine.

Jacob vit ses conseillers tomber les uns après les autres, tandis que Samantha ferma les yeux, pour ne pas voir de telles horreurs.

- « Tu vas trop loin, Adrian. » cria le souverain « Tu n’as pas à envahir mon royaume de la sorte. »

- « Mais bien sûr que si. » rit franchement l’attaquant « Ta salle du trésor est infiniment plus remplie que la mienne. Tes terres sont plus prospères que les miennes. Alors je viens simplement m’installer ici. »

Jacob relâcha la main de sa fille et serra les poings de colère, ne sachant pas comment faire pour s’en sortir indemnes.

- « Je t’ordonne une fois de plus de me céder ton royaume et ton trésor ! » hurla Adrian, maintenant tout proche du souverain légitime.

- « Jamais ! » répondit Jacob, furieux et inquiet en même temps.

Avec un sourire carnassier, l’intrus planta son poignard dans le cœur du souverain, alors que celui-ci tomba sur le sol.

Samantha hurla sous la vision de son père se vidant de son sang sur le sol, tandis qu’elle ne pouvait même pas l’approcher.

En effet, des soldats les avaient contournés pendant la discussion et s’étaient placés juste derrière la princesse.

Désormais, ils lui maintenaient les bras, l’empêchant ainsi de bouger.

Prenant bien son temps, Adrian nettoya le sang de son poignard et rangea celui-ci dans son fourreau à sa taille.

- « Etant donné que ton père n’a rien voulu me dire, je vais te poser la même question. » commença très calmement le nouveau souverain « Où se trouve la salle du trésor ? »

- « Je ne sais pas. » répondit la princesse alors qu’elle était terrifiée par cet homme.
Les larmes coulant le long de ses joues, Samantha n’arrivait pas à quitter des yeux le corps de son père.

- « Menteuse ! » hurla Adrian en lui assénant une violente gifle avant d’ajouter « Brûlez-moi ce déchet. »

- « Mmmhh. » gémit de douleur la princesse avant de murmurer « Mon père n’est pas un déchet. Il est le souverain de ce royaume. »

- « Je suis le roi désormais. » gronda l’intrus en lui attrapant le visage d’une main « Où se trouve ma salle du trésor ? »

- « Je vous ai déjà dit que je ne savais pas. » répondit la princesse.

- « AHHHHH ! » hurla le souverain avant d’ordonner « Jetez-la dans une cellule. Ca la fera réfléchir. »

Les soldats obéirent et tirèrent Samantha pour la faire sortir de la pièce.

- « Vous n’avez pas le droit de faire ça. » hurla la jeune fille en se débattant « Lâchez-moi. »

La princesse faisait tout ce qu’elle pouvait pour se défaire de leur poigne, sans y parvenir.

Au fur et à mesure qu’ils passaient dans les couloirs, Samantha voyait les corps de beaucoup de sujets tués pendant l’assaut.

Quelques minutes plus tard, elle fut jetée dans une cellule alors que les gardes refermèrent la porte juste derrière.

Dépitée et triste, la jeune fille se laissa glisser contre une des parois de la cellule.

Les larmes se remirent à couler le long de ses joues, alors qu’elle ne chercha pas à les retenir.

Un peu plus tard, la nuit tomba sur le royaume et la princesse passa sa première nuit en cellule, seule et le ventre vide…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?