baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > Fanfictions > Au Far-west > 4/ Recherches

4/ Recherches

Démétra, lundi 19 février 2018
4/ Recherches

Michaela avait essayé d’en savoir plus sur Sam et celle-ci avait répondu le plus honnêtement possible, sans trop en dire sur sa véritable identité ou époque.

Elle avait expliqué qu’elle avait été séparée de ses amis et qu’ils la recherchaient sans doute mais elle ne savait pas comment rentrer chez elle, ni comment les retrouver elle-même.

Michaela proposa de l’héberger en attendant de trouver une solution définitive. Sam avait proposé de l’aider en retour pour tout ce dont elle aurait besoin.

Michaela proposa une de ses robes à Sam, car sa tenue kaki ne convenait pas pour la région. Elle l’aida ensuite à se coiffer.

L’après-midi passa tranquillement et les enfants de Michaela rentrèrent bientôt de leur escapade au lac.

- "Colleen, Brian, je voudrais vous présenter une nouvelle amie, Samantha" dit le Dr Mike.

- "Bonjour Madame" répondirent les enfants en chœur.

- "Bonjour les enfants, vous pouvez m’appeler Sam si vous voulez" dit Sam en leur souriant.

Brian avait une douzaine d’années et Collen environ seize ans, mais Sam n’aurait pas été formelle.

- "Vous avez deux beaux enfants Dr Mike" félicita Sam.

- "Merci, j’ai encore un fils ainé, Matthew" expliqua Mike.

- "Vous avez un fils encore plus grand que Colleen ?" demanda Sam, surprise par la nouvelle.

- "Je les ai adopté tous les trois à la mort de leur mère, mon amie Charlotte. Cela explique que je sois très jeune pour avoir un grand fils et une grande fille, qui va bientôt rentrer au collège" dit Mike avec un sourire pour ses enfants.

- "Ils sont très beaux en tout cas, et bien élevés."

- "Maman, tu pourras m’aider ce soir ?" demanda Brian.

- "A faire quoi Brian ?" demanda sa mère.

- "Le révérend nous a donné un devoir sur les étoiles pour la rentrée, j’espère que le temps va se dégager un peu" dit Brian.

- "Oh mon cœur, je ne pense pas pouvoir t’aider, je n’y connais rien en constellations. De plus, je crois que ton télescope est cassé et je ne sais pas si Sully a eu le temps de le réparer" dit Mike.

- "Je peux aider pour ça, si tu veux Brian" proposa Sam.

- "Ah oui ? Tu connais les étoiles ?"

- "Oui, de là où je viens, je suis une spécialiste et je répare aussi tout un tas de choses, on regardera ça si tu veux."

Brian se jeta dans les bras de Sam, déjà conquis par la jeune femme.

Matthew arriva un peu plus tard, pour le dîner quotidien avec sa famille. Quand il entra dans la maison, Mike était en train de préparer le dîner et il trouva une magnifique jeune femme blonde en compagnie de ses frères et sœurs. Sam aidait les enfants avec les révisions pour la rentrée, pour laisser du temps à Mike. Il se dirigea dans la cuisine pour embrasser sa mère et demander qui était la nouvelle venue. Mike expliqua rapidement la situation à son fils et remarqua que celui-ci semblait également sous le charme. Il avait perdu sa fiancée quelques semaines plus tôt et avait traversé une mauvaise passe. Il semblait se remettre peu à peu.

SJSJSJ

L’équipe composée de cinq scientifiques, ainsi que Jack et Teal’c arriva sur le vaisseau de Thor. Celui-ci avait positionné son vaisseau en orbite autour de la Terre. Il était occulté, pour ne pas attirer l’attention des satellites terriens.

Thor présenta son équipe, composée également de cinq spécialistes. Jack et Teal’c les laissèrent entre eux pour faire le point.

Thor leur indiqua une salle où se reposer. Ils avaient une vue imprenable sur leur planète, si belle vue de l’espace. Rares étaient les fois où Jack pouvait admirer le spectacle. Il semblait fasciné par le globe.

Teal’c se mit en état de kelno’reem, laissant O’Neill à ses pensées. Teal’c savait cependant ce que son ami avait en tête : le major Samantha Carter. C’était facile à deviner, étant donné les liens qui les unissaient mais lui-même pensait à son amie. La vision de la jeune femme tombant dans la rivière hantait son esprit. Sa méditation était moins puissante que d’habitude car cette pensée était constamment présente.

Jack lui, n’avait pas vu la scène mais se repassait les évènements en boucle dans sa tête... Sam avait fait ce qu’elle avait jugé nécessaire pour leur survie à tous. Jack n’aurait pas pu garder l’hélicoptère stable encore longtemps dans ces conditions. A la place du major, il aurait fait pareil ! Il aurait dû être à sa place, c’est lui qui aurait dû couper cette corde et tomber dans la rivière. Sam aurait dû piloter l’engin, c’était une excellente pilote. Jack pensait à tous les scénarios et empêchait Sam de tomber dans la rivière dans chacun d’eux. A la fin de tout ça, ils rentraient chez lui et se mettaient au chaud sous la couette.

Il revenait vite à la réalité et son cœur se brisait encore un peu plus à chaque fois.

Thor rejoignit O’Neill pour prendre de ses nouvelles.

- "O’Neill, je sens que vous êtes perturbé, mais je vous assure que nous allons retrouver votre amie, vous avez ma parole."

- "Je vous crois Thor, je m’inquiète juste de savoir si elle est en bonne santé et à l’abri" dit Jack.

Ils entendirent alors des voix résonner dans les couloirs. Jack reconnut les voix des humains.

- "McKay, je crois que je vais le tuer !" dit Jack entre ses dents.

Il allait sortir de la pièce quand Teal’c l’en empêcha en posant une main sur sa poitrine.

- "Laissez-moi faire O’Neill."

Il quitta la pièce et gronda si fort que le vaisseau en trembla presque. Toutes les voix se turent après l’intervention du jaffa.

- "Si j’entends encore des plaintes, si vous perdez votre temps au lieu de chercher une solution pour sauver le major Carter, je vous démembrerai un à un ! Suis-je clair ?" demanda Teal’c, s’adressant aux Tauri.

Personne, pas même Jack, n’avait jamais vu Teal’c perdre son sang-froid de cette manière. McKay, qui était à l’origine de la dispute ne dit un mot et retourna vers son binôme Asgard. En effet, Thor avait créé des groupes de travail, des duos d’humains et d’Asgard. Chaque binôme avait une tâche précise, pour avancer plus vite.

Thor n’avait pas de problème avec ses subordonnés, les Asgard étant un peuple discipliné et obéissant. Il retourna à ses occupations, quelles qu’elles soient.

- "Merci" dit Jack, quand Teal’c revint vers lui. Il hocha la tête. Jack avait besoin de son énergie pour gérer d’autres situations et retrouver son second.

SJSJSJ

Sam avait aidé Mike à finir de préparer le dîner, comme elle avait pu. La famille passa à table quand Sully rentra de la réserve indienne.

- "Papa, Sam va m’aider pour mon devoir d’astronomie !" déclara Brian, heureux d’avoir une nouvelle amie.

- "Je n’ai pas eu le temps de réparer ton télescope Brian, je ne sais pas comment vous allez faire..." soupira Sully. Il s’activait de tous les côtés pour faire vivre sa famille et délaissait ses devoirs paternels. Cette situation le rendait triste.

- "Ne vous en faites pas, j’ai plus d’un tour dans mon sac et si vous me permettez d’utiliser vos outils, je pense pouvoir m’en sortir" sourit Sam, pour le réconforter.

Elle-même ne pouvait pas les aider financièrement mais elle pouvait les soulager à sa manière.

Sully leva un sourcil étonné et donna son accord à la jeune femme. Matthew était surpris qu’une femme demande à se servir des outils de son père adoptif. Il savait que les femmes étaient très capables puisque sa mère adoptive était médecin et c’était une femme forte et courageuse. Mais en dehors de ses instruments de chirurgie, elle ne manipulait pas grand-chose.

Sam voulut aider à débarrasser mais Mike l’en empêcha : c’était le travail des plus jeunes.

Sully la conduisit à la grange pour lui montrer ses outils. Il était curieux de voir comment la jeune femme allait s’y prendre.

Elle prit ce dont elle avait besoin et regagna le porche de la maison pour travailler dehors. Matthew lui apporta de la lumière, car la nuit était déjà tombée.

- "Matthew ? Penses-tu pouvoir trouver un ou deux bocaux vides et propres ?" demanda Sam.

- "Oui, le Dr Mike doit avoir ça. C’est pour quoi faire ?" demanda le jeune homme, ravi de pouvoir aider.

- "Pour les casser" grimaça Sam. "Mais je les remplacerai dès que je pourrais, c’est promis."

Mike sortit avec deux bocaux à confitures vides et les tendit à Sam.

- "Est-ce que ça ira ?" demanda-t-elle avec un sourire.

- "Oui, merci beaucoup. Je suis désolée mais ils ne vous seront d’aucune utilité quand j’en aurai fini avec..."

- "Ce n’est rien. Les gens de la région me paient avec de la viande, des légumes frais ou des confitures, j’ai donc beaucoup de bocaux vides, bien que j’essaie toujours de les rendre mais... la casse, ça arrive surtout avec des enfants énergiques comme Brian" dit Mike avec avec un clin d’œil.

Elle était ravie que leur nouvelle amie puisse aider son plus jeune fils.

Sam brisa les bocaux avec précaution, en utilisant un torchon et le marteau de Sully, pour utiliser les fonds. Elle utilisa des outils de menuiserie pour limer les bords coupants et les adapter à la bonne taille. Elle répara le télescope en deux trois mouvements, sous les yeux ébahis de la famille qui était sortie la rejoindre.

Quand elle eut fini, elle régla l’appareil et regarda le ciel. Elle repéra les constellations qui l’intéressaient et les montra à Brian. Bien vite, toute la famille voulut profiter du savoir de la scientifique. Elle aida Brian à dessiner les croquis des constellations.

Au moment d’aller se coucher, un problème se présenta : ils n’avaient pas de chambre d’amis. Sam proposa de dormir dans la grange, pour ne pas déranger.

Dans un premier temps, Sully accepta mais promis de trouver une solution pour les nuits suivantes. On l’installa le plus confortablement possible. Matthew rentra chez lui, en ville et tout le monde alla se coucher. Sam récupéra son arme de service, qu’elle avait soigneusement cachée dans son sac et dormi avec, sous son oreiller.

Son esprit vagabonda vers Jack, elle espérait qu’il allait bien. Il lui manquait. Elle s’endormit dans les larmes, s’imaginant au chaud dans ses bras. Elle l’aimait et elle ignorait si elle le reverrait un jour.

SJSJSJ

A la demande de Jack, Thor le renvoya avec Teal’c sur Terre. Il devait prendre des provisions pour les Terriens, faire un rapport au général Hammond mais surtout... s’éloigner de McKay. Jack avait besoin d’oxygène, bien que son ami Asgard soit calme et d’agréable compagnie.

Teal’c avait voulu rester pour surveiller les Terriens mais Jack avait besoin de lui.

Une fois au SGC, Jack envoya Reynolds jeter un œil sur les scientifiques dans le vaisseau de Thor.

- "Je ne leur fais pas confiance, ils se chamaillent comme des gosses et on doit les recadrer pour qu’ils se concentrent ! Quand je pense que ce sont soi-disant les mecs les plus intelligents du programme, ça me fait peur !" avoua Jack à son ami.

- "Je dois prendre une arme, Jack ?" demanda Reynolds en rigolant.

- "Non, prends-en plusieurs !"

Le général avait surpris cet échange et secouait la tête. Il savait que Jack supportait mal les scientifiques, mis à part son second mais son antipathie pour McKay s’accroissait au fil du temps. Daniel arriva aussi en salle de briefing, pour prendre des nouvelles.

- "Colonel, quelles sont les dernières nouvelles ?" demanda Hammond, en s’asseyant en bout de table.

Teal’c et Daniel prirent place sur leur siège habituel, tout comme Jack. Chacun jeta un œil au siège vide à côté de Jack, le cœur serré.

- "Il semble qu’un engin soit activé dans la région du sinistre. Nous avons regardé les cartes et un ancien complexe apparait sur les plans" expliqua Jack, en se passant les mains sur le visage, en signe de lassitude.

- "Quel genre de complexe ?" demanda Daniel.

- "Je ne sais pas..." avoua Jack, désemparé.

- "Walter !" cria le général Hammond, pour appeler son assistant. Celui-ci arriva dans les secondes qui suivirent.

- "Faites des recherches sur un bâtiment. Le colonel O’Neill va vous donner sa situation exacte, c’est urgent !"

- "A vos ordres monsieur" dit Walter, en attendant que Jack le rejoigne à son bureau.

Jack discuta un moment avec le sergent et retourna s’asseoir.

- "Colonel, vous allez vous rendre à l’infirmerie. J’envoie Teal’c et le docteur Jackson pour surveiller les recherches de Thor. Vous avez besoin de repos" déclara Hammond.

- "Mais je dois préparer les provisions pour les scientifiques !" dit Jack, qui ne voulait pas se reposer, même à la base ou sur le vaisseau. Cela lui donnait l’impression d’abandonner Sam.

- "Colonel, c’est un ordre ! Je suis sûre que Teal’c et le docteur Jackson sont capables de prendre tout ce dont ils pourraient avoir besoin. De plus, vous repartirez dès que vous irez mieux !"

- "Mais je vais bien monsieur !" cracha Jack "Je ne veux pas rester inactif ! Je dois faire quelque chose ! Je dois la retrouver ! C’est impératif !"

Jack s’était levé et la rage avait envahi son visage. Il regardait les trois hommes autour de la table comme s’ils étaient responsables de la situation. Or Jack était honnête avec lui-même, c’était entièrement de sa faute si Sam avait disparu ! Il s’en voulait à mort et aurait donné sa vie pour la sienne. La colère le gagna et il serra les poings à s’en faire saigner.

- "Calmez-vous O’Neill" dit calmement Teal’c, les mains en avant, signe de paix. Il tenta de s’approcher de Jack pour le maitriser, mais la rage du colonel monta encore d’un cran.

- "NE ME DITES PAS DE ME CALMER ! ELLE EST SUREMENT MORTE PAR MA FAUTE ! JE NE LA REVERRAI JAMAIS ! VOUS M’ENTENDEZ : JAMAIS !" hurla-t-il dans la pièce.

Il attrapa sa chaise et la lança. La chaise avait été projetée à l’autre bout de la pièce, au-dessus de la table de travail et par-dessus la tête de Daniel, qui se baissa pour l’éviter.

Elle atterrit sur la vitre qui donnait sur la salle d’embarquement. Celle-ci était en verre ultra-résistant, pour supporter les vibrations initiales causées par les activations répétées de la Porte des étoiles, mais elle se fendit sous l’impact.

La table de conférence fut soulevée par Jack, sa force décuplée par l’adrénaline et les dossiers posés dessus furent balayés. Jack cherchait à passer sa colère sur des biens matériels. Le général eut juste le temps de sauter de son siège pour ne pas être emporté par le poids de la table. Il était impuissant face à la folie destructrice de son second. Jamais de la vie il ne voudrait se mettre entre lui et l’objet de sa rage mais on devait le calmer avant qu’il ne blesse une autre personne voire lui-même. Même Teal’c avait peur de Jack à cet instant précis pourtant, il était le seul à pouvoir maîtriser son ami.

Le général avait couru fermer la porte du couloir derrière lui, pour que personne ne puisse voir le spectacle. Le voyant faire, Walter baissa le rideau de fer qui protégeait la vitre de l’extérieur de la salle, car les hommes en bas étaient témoins de la scène, ayant entendu le fracas de la chaise contre la vitre.

Walter descendit descendit ensuite l’escalier menant à la salle de contrôle pour empêcher l’accès aux autres militaires, qui étaient alertés par le bruit que continuait de faire le colonel.

Une fois en bas, il appela le bureau du docteur Fraiser pour lui demander de venir de toute urgence le rejoindre. Au téléphone, elle lui en demanda la raison.

- "Sergent, que se passe-t-il ?"

- "Le colonel O’Neill... comment dire ? Il pète un câble !" dit Walter.

Janet arriva quelques minutes plus tard. Quand elle retrouva Walter, un grand fracas se fit entendre et des éclats de chaise tombèrent du haut de l’escalier. Walter reçut un débris sur la tête.

Janet se précipita sur le sergent mais c’était superficiel, elle lui demanda de partir à l’infirmerie mais il refusa. Il voulait surveiller que personne ne voit le colonel dans cet état. Puisque ce n’était pas grave, ça attendrait.

A l’étage, le colonel avait complètement anéanti la salle de briefing. Teal’c avait essayé de l’attraper, pour le calmer mais Jack n’entendait pas se laisser faire.

Teal’c s’était finalement jeté sur Jack, quand il avait senti celui-ci commencer à faiblir. Ils s’étaient écrasés sur une chaise et les éclats s’étaient éparpillés. Une chaise avait été projetée et était tombée dans l’escalier, c’est ça qui avait blessé Walter. Hammond et Daniel avaient réussi à esquiver les débris volants à travers la pièce.

Teal’c gardait Jack dans ses bras forts et ils étaient tombés au sol. Jack frappait le torse de Teal’c avec ses poings et hurlait sa rage. Ses paroles étaient incompréhensibles et ses propos incohérents. Quand Janet avait entendu le calme revenir, elle était montée discrètement. Elle avait sorti une seringue de sa poche et piqua le colonel à l’épaule. Teal’c l’avait vue arriver et avait raffermi sa prise sur son ami.

Jack avait sursauté mais s’était calmé aussitôt. Janet lui avait donné un sédatif qui ferait effet au bout de quelques minutes. Jack se détendit, et se laissa aller à pleurer pour faire sortir sa peine. Il sombra rapidement et Janet demanda à Teal’c de le porter à l’infirmerie, dans une chambre à part.

Le général Hammond ouvrit la marche pour libérer le passage. Daniel était aller aider Walter, qui se sentait un peu étourdi. Teal’c déposa Jack sur un lit dans la chambre indiquée par Janet. Ils le laissèrent se reposer, il en avait besoin.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?