baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une aide venue d’ailleurs > Chapitre 5 : Etre avec lui

Chapitre 5 : Etre avec lui

Titiasyl, mercredi 14 mars 2018

Les semaines puis les années passèrent depuis le décès du roi Richard.
Samantha tenait sa promesse faite à son ami.
En effet, la jeune fille passait beaucoup de temps avec Jack, lui parlant souvent de son père.
Au château, tous souriaient de voir le jeune prince parler seul, comme ayant un ami imaginaire.
Certains pensaient que cela pouvait combler l’absence du souverain auprès de son fils.
A la mort de son époux, Eliane avait pris la régence le temps que Jack accède à la majorité.
Même en n’étant pas du même sang, la régente était aussi mauvaise que les ancêtres de Richard.
Malgré son aversion profonde pour son fils, Eliane s’arrangeait pour passer un peu de temps avec lui.
Après tout, elle devait maintenir le contact avec Jack même si elle s’en serait bien passé.
Elle profitait de ses moments avec le petit prince pour lui dire tout ce dont elle pensait du défunt roi Richard.
- « Vois-tu, petit prince, il est important que tu saches certaines choses sur ton père. » commença la régente, se forçant à être maternelle « Il te détestait. Son seul souhait était de te voir mort. »
Du haut de ses quatre ans, le petit garçon baissa la tête et laissa une larme couler sur sa joue.
- « Il était un homme plus que mauvais alors concentre-toi sur tes ancêtres et non sur lui. » gronda Eliane, voulant à tout prix briser cette adoration paternelle « Maintenant, hors de ma vue. J’ai du travail. »
- « Bien, mère. » souffla le petit prince avant de quitter la pièce.
A ses côtés, Samantha avait parfaitement entendu les paroles d’Eliane et fulminait sur place.
- « Comment ose-t-elle !! » s’emporta la jeune fille tout en accompagnant Jack jusqu’à sa chambre.
Une fois seuls, le petit prince se laissa aller à pleurer, assis dans un coin de ses appartements.
- « Calme-toi mon petit chéri. » fit doucement Samantha en se mettant près de lui « Oublie ce qu’elle vient de te dire. Richard n’était absolument comme ça. »
- « C’est… Vrai ? » demanda Jack, des sanglots dans la voix.
- « Oh oui. » sourit la jeune fille en se replongeant dans ses souvenirs « Ton père était un homme doux et gentil. Il a attendu ta naissance avec tellement d’impatience. »
- « Il m’attendait «  ? » s’enthousiasma le petit prince, les yeux brillants de joie.
- « Plus que tout. » répondit avec honnêteté la princesse « Lorsque tu es né, ton papa était tellement heureux. Je suis la première personne à qui il t’a présenté. »
Jack buvait les paroles de son amie, tellement heureux de savoir que son papa l’avait aimé.
- « Il adorait te prendre dans ses bras et te parlait pendant de longs moments. » continua Samantha « Lorsqu’il est mort, ses derniers mots ont été pour toi. »
La jeune princesse regarda Jack un court instant avant de lui sourire avec tendresse.
- « Merci Samantha de me parler de mon papa. » fit le petit prince, ému avant de continuer « Je croirai plus ce que mère dit sur lui. Je ferai semblant de l’écouter. »
- « Tu as raison, petit cœur. » rit la jeune fille avant de changer de sujet « Veux-tu que je t’apprenne à ramasser les grenouilles ? »
- Oh oui oui. » cria presque Jack avant de sauter ses pieds, tant il était impatient.
- « Allons-y dans ce cas. »
Les années continuèrent à passer en douceur.
Samantha prenait toujours le temps de parler de Richard à son fils, lui expliquant ce qu’il avait entrepris avant sa mort.
La jeune fille en profitait pour lui glisser que le dernier souverain était bien différent de ses ancêtres sur sa manière de gérer le royaume.
Mais Jack était encore bien jeune pour ça et écoutait sans vraiment comprendre les paroles de son ami.
Le jeune prince venait de fêter ses dix ans.
Samantha passa la journée avec lui et ils fêtèrent cet évènement dignement.
Juste après le coucher du prince, la jeune fille se réfugia sur la plus haute terrasse et observa le coucher du soleil.
Malgré sa tristesse, elle savait que la décision qu’elle venait de prendre était la meilleure.
Au lever du jour, Samantha se trouvait dans les appartements du jeune prince et attendit tranquillement qu’il se réveille.
Lorsque Jack ouvrit les yeux, la princesse s’efforça de sourire même si le cœur n’y était pas.
Le petit prince ne remarqua pas la tristesse de son amie et fila rapidement s’habiller.
Après le petit-déjeuner, les deux amis prirent la direction des jardins afin d’y passer un moment.
En début d’après-midi, Samantha se décida enfin et souffla discrètement pour se donner du courage.
- « Jack, tu as maintenant dix ans. » commença doucement la jeune fille.
Le jeune prince observa son amie et attendit qu’elle continue de parler, sentant que quelque chose d’important allait être dit.
- « Tu ne me verras plus à compter de ce jour. » lâcha Samantha, peinée.
- « Mais pourquoi ? » hoqueta Jack avant d’argumenter « Je suis gentil. J’aime être avec toi et tu es ma seule amie. »
- « Tu es le digne fils de ton père. » sourit la jeune fille, les larmes aux yeux « Mais je ne peux plus rester. Tout le monde pense que tu as un ami imaginaire. A ton âge, tu deviens trop grand pour ce genre de choses. »
Le jeune prince laissa quelques larmes rouler le long de ses joues, retenant ses sanglots comme il le pouvait.
- « Je sais que c’est dur pour toi. Tout comme ça l’est pour moi. » souffla Samantha « Mais je penserai toujours à toi. »
- « Tu vas me manquer » pleura Jack en reniflant.
- « Toi aussi, tu vas me manquer. » fit la jeune fille en le regardant tendrement « Et je te promets qu’un jour, nous nous reverrons. »
- « Vrai de vrai ? »
- « Vrai de vrai. » répondit Samantha avec un grand sourire.
Ils passèrent le restant de la journée ensemble, profitant de ces derniers instants à deux.
Une fois Jack couché, Samantha le regarda s’endormir avec tristesse, ne pouvant empêcher des larmes de couler.
En douceur, elle lui déposa un baiser fantomatique sur le front puis disparut dans un dernier soupir.
Seul dans le noir, Jack ouvrit les yeux et posa une main sur son front.
- « A bientôt, mon unique amie. » murmura-t-il en pleurant avant de finir par s’endormir un petit moment plus tard.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?