baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > OS > OS en série > Dans les yeux de Sam > Les hommes de ma vie

Les hommes de ma vie

Démétra, mercredi 11 avril 2018
A mes yeux :

* J’aime savoir qu’il est de garde quand j’avance vers la Porte pour rentrer sur Terre, car je sais qu’il guette avec impatience mon code. J’aime quand il répond au téléphone en me disant que le général ne parlera qu’à moi. J’aime qu’il me donne en douce l’emploi du temps du général alors que c’est interdit. J’aime que le général le sache mais ne dise rien. J’aime quand il m’appelle paniqué parce que le général est en colère. J’aime voir la gratitude dans son regard quand je me présente et qu’il en profite pour fuir.

J’aime qu’il soit l’assistant du général et accessoirement un peu amoureux de moi, c’est le sergent Walter Harriman.

* J’aime travailler avec lui sur la Porte quand elle est en panne. J’aime qu’il connaisse mes exigences car il sait tout d’avance ce dont j’ai besoin, avant que je ne le formule à voix haute. J’aime sa trousse à outils bien garnie, avec son énorme clef à molette. J’aime être la seule à pouvoir fouiller dedans. J’aime ses connaissances en mécanique, si précieuses pour ma moto. J’aime nos balades le dimanche après-midi. J’aime qu’il me laisse gagner les courses et je ne cache jamais ma joie. J’aime que ça fasse le tour de la base mais que ça ne le dérange pas.

J’aime travailler avec lui car il ne me juge pas, c’est le sergent Sylvester Siler.

* J’aime sa façon de me regarder. J’aime son aisance à me faire sentir normale. J’aime sa douceur et sa gentillesse envers moi et les miens. J’aime la maison qu’il avait acheté même si c’était rapide. J’aime la bague qu’il m’avait achetée. J’aime avoir croisé sa route pour me rendre compte que je suis folle d’un autre. Je n’aime pas avoir dû le faire souffrir à cause d’un autre. J’aime qu’il ne m’en tienne pas rigueur. J’aime qu’il ait cherché à me connaitre. J’aime les moments que nous avons passés ensemble.

Mais je ne l’aime pas assez, c’est Pete Shanahan.

* J’aime qu’il m’ait fait venir au SGC. J’aime qu’il m’ait mise dans les pattes du colonel O’Neill. J’aime le sourire qu’il a eu quand j’ai proposé un bras de fer à mon officier supérieur. J’aime qu’il ne cesse de croire en moi. J’aime qu’il ait compris, parfois, ce que j’ai dit pendant les briefings. J’aime qu’il ait accepté de mettre Papa dans la confidence pour qu’il devienne un Tok’ra. J’aime qu’il ait gardé le silence suite au test Zatarc. J’aime qu’il soit encore à Washington, veillant sur nous tous. J’aime qu’il ait choisis lui-même son successeur. J’aime avoir pensé qu’il avait pris la Porte des étoiles pour venir nous chercher, même si ce n’était pas le cas. J’aime qu’il ait toujours cru en moi pour ramener le colonel O’Neill. J’aime savoir qu’il veillera toujours sur moi. J’aime qu’il soit chauve.

Je l’aime comme un père, c’est le général George Hammond.

* J’aime qu’il ait épousé ma mère. J’aime qu’il ait donné deux enfants. J’aime avoir suivi ses traces dans l’Air Force. J’aime qu’il soit général. J’aime qu’il soit fier de moi. J’aime qu’il ne soit plus atteint d’un cancer. J’aime qu’il soit réconcilié avec Mark et moi. J’aime qu’il ait compris que, malgré tout, c’est mon père et que je ne cesserais jamais de l’aimer. J’aime qu’il partage sa tête avec Selmak. J’aime l’entendre rire. J’aime qu’il laisse le général O’Neill le surnommer Papa, prétendant que ça ne veut rien dire. J’aime qu’il sache que j’aime mon officier supérieur. J’aime qu’il ne fasse rien pour m’en dissuader. J’aime quand il s’inquiète pour moi. J’aime qu’il m’appelle quand la Tok’ra a besoin d’un mathématicien. J’aime être la plus merveilleuse à ses yeux. J’aime qu’il conserve sur lui l’alliance de ma mère. J’aime entendre la Porte s’activer et Harriman dire qu’on reçoit un code Tok’ra. J’aime quand il franchit la Porte. J’aime être la première à être saluée. J’aime me blottir dans ses bras à ce moment-là. J’aime qu’il soit heureux et en bonne santé.

J’aime être sa fille, c’est le général Jacob Carter.

* J’aime que ce soit un extraterrestre. J’aime ses blagues jaffas.J’aime sa force et sa vigueur. J’aime son respect et sa patience. J’aime sa loyauté envers le général O’Neill. J’aime quand je me serre contre lui et qu’il met quelques secondes avant de faire pareil. J’aime qu’il ait trouvé quoi dire pour Janet. J’aime qu’il dise ce qu’il pense avec si peu de mots. J’aime ses silences si éloquents. J’aime qu’il accepte de s’entrainer avec moi. J’aime quand il s’entraine avec le général et le met au tapis. J’aime son amitié avec Daniel. J’aime quand c’est lui qui choisit le film, il sait ce que j’aime et ce que j’ai envie de voir. J’aime qu’il ne me traite pas avec condescendance. J’aime quand il toise Daniel et le général quand ils se disputent. J’aime qu’il veille sur moi quand ça arrive. J’aime qu’il m’appelle "Colonel Carter" alors qu’on se connait si bien et depuis si longtemps. J’aime qu’on puisse ne pas échanger un mot pendant des heures sans que cela ne soit pesant. J’aime me sentir en sécurité quand il est près de moi. J’aime quand c’est son quart. J’aime que le général O’Neill lui ait demandé de veiller sur moi en mission. J’aime qu’ils ignorent que je le sais. J’aime la sensation que ça me procure. J’aime son symbole doré sur le front.

J’aime être sa compagne d’armes, c’est Teal’c de Chulak.

* J’aime qu’il ait percé les secrets de la Porte des étoiles. J’aime qu’il ait été le premier à rendre espoir au colonel O’Neill. J’aime qu’ils soient amis. J’aime quand ils se chamaillent, sauf quand ça me concerne. J’aime le regarder soutenir le regard du général O’Neill. J’aime quand il baisse la tête, à chaque fois. J’aime quand il passe sa main dans ses cheveux quand il est fatigué. J’aime quand il arrose mes plantes à la maison. J’aime qu’il vienne me chercher pour prendre un café au mess. J’aime sa passion pour le café. J’aime sa passion pour tout le reste. J’aime qu’on se complète sur le plan intellectuel. J’aime qu’il fasse tout son possible pour me traduire des artefacts, afin que je puisse travailler. J’aime quand il comprend que je n’ai pas envie de parler. J’aime quand il parle pour nous deux. J’aime le savoir couvrir mes arrières, mais pas avec une arme en main. J’aime quand il fait "Oh". J’aime quand il essaie de prouver au général qu’il a tort. J’aime quand il a raison. J’aime qu’il se soucie toujours de ce que je pense. J’aime qu’il organise les vacances et les jours de repos. J’aime être dans son équipe. J’aime quand il revient d’entre les morts. J’aime le serrer contre moi et le savoir vivant. J’aime ses lunettes. J’aime quand il joue avec.

Je l’aime comme mon frère, c’est le docteur Daniel Jackson.

* Je l’aime. J’aime qu’il m’aime. J’aime qu’il soit plus vieux. J’aime qu’il ait donné son prénom à mon sourire. J’aime quand il me fait rire. J’aime me sentir légère après. J’aime le savoir près de moi. J’aime quand il me regarde, même de loin. J’aime me sentir féminine quand il le fait. J’aime en faire ce que j’en veux. J’aime avoir gain de cause. J’aime lui confier ma vie, car il en prend soin. J’aime qu’il me trouve belle. J’aime quand il dit qu’il me trouve parfaite. J’aime qu’il déteste mes discours scientifiques. J’aime qu’il les écoute quand même. J’aime son corps et ses cicatrices. J’aime son esprit et ses cicatrices. J’aime son intelligence et son intégrité. J’aime qu’il soit cynique. J’aime ses yeux, surtout quand il me sourit. J’aime son sourire en coin. J’aime son visage finement ridé. J’aime son odeur. J’aime son gel douche. J’aime ses plaques militaires quand il est torse nu. J’aime mon débardeur gris qui le fait fantasmer. J’aime qu’il soit là pour moi, toujours. J’aime qu’il soit général, mon général. J’aime être son lieutenant-colonel, à lui. J’aime être son second depuis notre première rencontre. J’aime qu’il commande les provisions pour le mess. J’aime qu’il arrive toujours à me trouver de la Jell’O bleue alors que le chariot à dessert est vide. J’aime qu’il réponde à mes désirs avant que je ne les exprime, parfois. J’aime quand il écoute de l’opéra. J’aime qu’il ne soit jaloux ni de Teal’c, ni de Daniel. J’aime qu’il soit jaloux. J’aime quand il se bat pour moi. J’aime quand il se confie à moi. J’aime le regarder pêcher. J’aime quand il me touche. J’aime les nuits avec lui. J’aime son corps contre le mien. J’aime quand il est romantique. J’aime être mariée avec lui en secret. J’aime que tout le monde le sache mais que personne ne dise rien.

J’aime le général Jack O’Neill et il m’aime.

J’aime qu’ils m’adorent tous car je les aime de tout mon coeur !

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?