baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > Fanfictions > Code Stargate > Stallion gate

Stallion gate

Démétra, mardi 17 avril 2018
Chapitre 3 - Stallion Gate

Sam Carter reprit conscience dans un environnement froid et aseptisé. Elle n’ouvrit pas les yeux immédiatement, sondant les alentours, comme le lui avait appris le Colonel O’Neill.

Un homme et une femme parlaient et la langue employée rassura Sam, ils semblaient humains. Ils étaient en grande conversation malgré le ton de confidence assez bas.

"Al, tu sais qu’il va être temps pour toi d’aller le voir. Il est seul et perdu dans chez les militaires et tu sais comme il est maladroit dans ces cas-là !" dit la voix féminine.

"Je sais, Donna, je le connais ! Je vais y aller mais j’aimerais m’entretenir avec elle avant !" répondit un homme.

"Al, cette femme-là n’est pas pour toi ! Tu sais ce qu’a dit Ziggy !"

"Oui mais c’est un empêcheur de tourner en rond ! Regarde-là, elle est tellement jolie ! Comment ce mec peut-il rester insensible à son charme !"

La femme soupira mais Sam sentit l’amusement mêlé à l’agacement.

"Je te rappelle que Ziggy est une femme ! Et, notre invitée ne devrait plus tarder à se réveiller, j’espère qu’elle voudra bien nous aider !"

"D’après ce que Ziggy sait d’elle, il y a peu de chances qu’elle refuse de donner un coup de main, comme de percer le mystère des sauts quantiques !"

Sam bougea imperceptiblement car la pièce était froide et le fin tissu recouvrant son corps ne la protégeait pas assez. Elle entendit la femme s’approcher doucement d’elle, comme pour ne pas l’effrayer - ou si elle en savait assez sur elle, pour ne pas être blessée.

"Major Samantha Carter, je suis Donna Beckett et je ne vous veux aucun mal" commença la femme.

Sam ouvrit les yeux pour croiser le regard d’une femme aux cheveux épais noirs et aux yeux verts. Elle ne semblait pas menaçante mais Sam se méfiait des apparences - quand Hathor les avait capturés et plongés en stase, les scientifiques non plus n’avaient pas l’air méchant et pourtant !

"Que fais-je ici ?"

"Vous êtes à Stallion Gate qui fait partie du complexe du projet secret Quantum."

"Où ça ?"

"C’est compliqué mais sachez que nous ne conduisons pas d’expérience sur les humains et nous ne vous ferons aucun mal, nous avons besoin de votre aide, c’est tout."

"Et me kidnapper est un bon moyen de la demander !" dit Sam, piquée au vif.

"Ce n’est pas si simple, Madame" dit Donna alors qu’Al se tenait en retrait.

L’homme portait un costume aux couleurs criardes et fumait le cigare. Malgré son évidente fascination pour Sam Carter, il semblait inquiet. Donna la laissa un moment seule, suivie par l’homme.

Sam Carter fit le tour de la pièce, blanche typique d’un laboratoire médical top secret. Elle était habillée dans une tenue blanche également, comme celle du personnel médical. La porte s’ouvrit après quelques instants et Donna l’invita à la suivre. Sam obéit mais resta sur ses gardes. Ils croisèrent du personnel scientifique, saluant le Docteur Beckett. Le complexe lui fit penser au SGC, en plus moderne et lumineux. Donna ouvrit une porte donnant sur un ordinateur aux proportions démesurées.

"Major Carter, voici notre ordinateur central, Ziggy."

"Bonjour Major Carter" dit la voix de l’intelligence artificielle.

"Euh... Bonjour" répondit Sam, pour être polie.

"Mon mari, le Docteur Samuel Beckett, est physicien, entre autres choses. Il a mis au point cet ordinateur et a passé une bonne partie de sa vie à développer des théories sur les voyages dans le continuum espace-temps."

"Je connais ses travaux, Docteur" coupa Sam. "Je suis moi-même Docteur en astrophysique théorique mais j’ai étudié de près les travaux du Docteur Beckett quand je travaillais au Pentagone."

Donna fit un sourire en coin.

"Bon, nous allons gagner du temps. Un jour, Sam est parvenu à un compromis intéressant et a créé ce caisson" Donna désigna un container au centre de la pièce. "Il se trouve qu’au moment où je vous parle, il est dans votre base, dans votre corps."

"Je vous demande pardon ? Je suis là pourtant !"

"Non, vous êtes dans son corps, seuls vos esprits ont été échangés !"

Sam ouvrit de grands yeux. "C’est impossible !"

"Je vous assure que si" dit Donna avec un sourire doux.

Comme Sam semblait toujours sceptique, Donna tendit le bras pour attraper un miroir et Sam Carter fit un bond en voyant le reflet d’un homme dans le miroir.
"Oh c’est pas vrai !" dit Sam. "Qu’est-ce que c’est ce délire ? Que fais-je ici ?"

"Quand Sam prend la place de quelqu’un, il est évident que ce quelqu’un a besoin de réconfort et de réponses à ses questions, nous l’accueillons du mieux que nous pouvons."

"OK... et pourquoi moi ?"

"Habituellement, Ziggy fait des calculs pour savoir ce que Sam peut changer dans la vie des gens et-"

"Quoi ? Vous interférez dans le continuum espace-temps ? Mais de quel droit ? On ne doit pas toucher à une ligne temporelle !"

"Je sais bien, Major Carter, mais Sam essaie toujours d’interférer le moins possible."

"Vous rendez-vous compte que le moindre chien écrasé peut avoir des conséquences sur l’avenir ?"

"Oui, nous le savons et c’est pour ça que Ziggy fait des calculs très précis et qu’Al vient en aide à Sam."

Sam sentit le besoin de s’asseoir.

"Ce que j’essaie de vous dire c’est que Ziggy sélectionne des candidats après étude et calculs précis. Nous avons toujours une bonne raison pour envoyer Sam changer le cours d’une vie."

"Et qu’est-ce qui a besoin d’être changé dans la mienne ? Elle ne vous plait pas telle qu’elle est ?"

"Dans ce cas précis, Major Carter, c’est nous qui avons besoin de vous et non le contraire."

Donna s’était approchée du caisson et en caressait le couvercle du bout des doigts.

"Depuis son premier saut, Sam n’est pas rentré. Cette machine est pratiquement tout ce qui me reste de lui. Seulement, ses signes vitaux commencent à faiblir. Nous pensons qu’il va mourir si nous ne trouvons pas un moyen de le ramener dans son corps. Cependant, il ignore tout de son état et je dois trouver un moyen de le faire revenir, avec votre aide."

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?