baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > Fanfictions > Code Stargate > Briefing

Briefing

Démétra, vendredi 20 avril 2018
Chapitre 5 - Briefing

Sam choisit le même siège que la veille dans la salle de briefing, il imita Jack O’Neill quand il salua le Général et la réunion commença. Avec le temps et l’habitude de se retrouver dans des situations délicates, Sam avait appris à improviser. Il regarda les photos de l’archéologue, hochait la tête régulièrement et plaçait quelques banalités de-ci de-là.

Tout se passa bien jusqu’à ce que le Général lui pose une question auquel il n’avait aucune réponse, car il comprit à peine la moitié des mots employés, malgré son intelligence supérieure à la moyenne.

"Major Carter, savez-vous pourquoi le DHD a refusé de composer les coordonnées de Chulak ?"

Sam écarquilla les yeux, ne sachant pas quoi répondre mais Teal’c le sauva.

"Bra’tak avait ouvert un vortex vers le site Alpha de la Tau’ri car il avait peur qu’Anubis envoie des guerriers Kull sur Chulak. Ensuite, quand nous avons voulu contacter la Tau’ri, le DHD semblait souffrir d’une surcharge énergétique."

Teal’c avait croisé ses mains sur la table et parlait calmement. Le Général ne sembla pas comprendre la dernière partie de la phrase car le Colonel clarifia pour lui : "Un Jaffa a voulu zater Cater mais elle a esquivé, le DHD a reçu la décharge à sa place."

"Il n’était donc plus possible de composer ?" demanda le Général.

"Non, elle nous a expliqué que le DHD avait besoin de quelques instants pour absorber l’énergie dans ses cristaux avant de les renvoyer vers les supraconducteurs de la Porte, pas vrai ?" ajouta Daniel, se tournant vers Sam.

"Si, si, c’est bien ça !" confirma Sam Beckett sans avoir la moindre idée de ce qu’il avançait.

Si la notion de supraconducteurs lui était familière, le reste était absolument flou. Qu’était donc cette Porte, ce DHD et ces... cristaux ?

Alors qu’il se posait des questions, une alarme retentit et une voix annonça "Activation non programmée de la Porte des étoiles."

Sam remarqua alors que le grand anneau de pierre tournait et que des chevrons verrouillaient une position, un peu comme une combinaison de coffre-fort. Ses équipiers se levèrent pour se poster devant la vitre. Il les imita et fit un pas en arrière quand un Kawoosh se fit entendre en formant un tourbillon et qu’une flaque se forma.

"Wahou !" dit-il.

"Bah alors, Carter ?! Ça fait plus de sept ans et elle vous fait toujours cet effet-là ?" demanda Jack, incrédule.

Il regarda ses équipiers, discutant, blasés devant ce drôle d’engin. Le Général, qui était descendu, remonta prestement.

"C’est SG3 qui me demande un délai. Les négociations avec les rebelles Jaffas prennent plus de temps que prévu. Teal’c, il faudrait que vous alliez les rejoindre pour calmer la situation."

Teal’c se courba pour saluer le Général puis ses amis et quitta la pièce. Chacun reprit sa place autour de la table et Hammond déclara : "Donc, vous êtes partis en mission, vous vous êtes fait capturer et torturer, tout ça pour quoi ?" Il tapotait le cylindre que le Colonel avait pris dans le labo et lui avait remis à son arrivée. "On avait besoin du Naquadah pour faire marcher ça..."

Les têtes se tournèrent vers Sam et il se demanda ce que la jeune femme aurait bien pu dire ou faire pour se sauver de cette situation. Visiblement, elle avait poussé les autres à accepter mais le bénéfice était presque nul.

"Hum, je... euh..." bafouilla Sam, en baissant la tête.

"C’est de ma faute, mon Général, c’est moi qui ai autorisé cette mission. J’ai fait partir mon équipe un peu dans la précipitation alors que Carter avait encore besoin de temps pour régler ses détecteurs machins chose" déclara O’Neill.

Le Docteur Jackson le regarda avec des yeux exorbités mais s’abstint de tout commentaire. Il choisit de faire défiler encore quelques photos, ce qui détourna l’attention d’Hammond de Carter. Jack tourna la tête et fusilla Sam du regard. Il comprit alors que le Colonel détestait son second mais qu’il faisait contre mauvaise fortune bon cœur et la gardait dans son équipe, quand même. Il avait sûrement reçu des ordres.

Sam détourna le regard pour se concentrer sur les images montrées par Daniel. Et il se perdit dans ses pensées.

Les photos montraient un anneau en pierre, similaire à celui qu’il avait à quelques mètres de lui, pourtant les photos avaient été prises en extérieur et à sa connaissance, une telle structure n’existait pas sur Terre. Les buissons alentour étaient violets et les arbres avaient des feuilles bleues. Et si... mais non, Sam secoua la tête, c’était impossible. Puis, des images de la nature environnante laissèrent place à une pyramide et à des prises de l’équipe à l’intérieur. Ils étaient tous très souriants, même Teal’c, comme s’ils venaient de partager une bonne blague. Daniel avait, sûrement par accident, pris Jack et Carter en photo car le cliché suivant les montrait se regardant. Aucune animosité entre eux.

Elle semblait avoir plongé son regard azur dans les pupilles marron de l’homme face à elle. Sam admit, en lui-même, que c’était vraiment une belle femme mais qu’elle n’en était probablement pas consciente. Elle regardait son supérieur comme si elle cherchait à lui dire quelque chose avec ses yeux. Il venait d’ôter sa casquette et ses cheveux étaient en bataille. Il avait une main dedans tout en la regardant. Elle ne se moquait pas de lui, au contraire. Sam lu le désir de cet homme, qu’avait cette femme. Et à sa grande surprise, ce qu’il avait pris pour de la haine auparavant, s’inscrivait sur le visage de l’homme en photo : il l’aimait. Il le cachait juste moins bien à ce moment précis.

Ainsi donc, Sam venait de comprendre le petit jeu du Colonel O’Neill envers le Major Carter : ils s’aimaient mais ne pouvaient pas vivre cet amour.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?