baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > Fanfictions > Code Stargate > Mensonges

Mensonges

Démétra, lundi 23 avril 2018
Chapitre 6 - Mensonges

Le Général Hammond les libéra et ils descendirent tous en salle d’embarquement pour saluer Teal’c. Sam regarda avec fascination et appréhension l’homme traverser la flaque bleutée et disparaître.

"Bien, maintenant, venez avec moi tous les deux" ordonna le Colonel.

Même Daniel parut surpris par cette demande mais il suivit, invitant Sam à passer devant. Ils se retrouvèrent dans le labo où ils s’étaient arrêté plus tôt et le Colonel ferma la porte.

"Carter, vous pouvez m’expliquer ce que c’était que ça ?"

"Ça quoi, Monsieur ?"

"Votre petit numéro de mime tout à l’heure ? J’ai dû couvrir vos arrières en racontant un bobard au Général ! Alors même si vous savez que ça me gêne pas de mentir, j’aime quand même savoir pourquoi je le fais !"

Sam baissa la tête, incapable de trouver une réponse. Il ignorait ce que faisaient vraiment ces gens dans cette base, ni ce que cette femme pouvait bien fabriquer avec tout ce matériel ultra sophistiqué dans son labo, ni quel genre de réponse il devait donner... Là, il était perdu et risquait de compromettre la carrière du Major Carter. Al n’avait été d’aucune aide jusque-là, il ignorait même pourquoi il était là ! Il était furieux mais savait qu’il ne servait à rien de se rebeller contre l’autorité, même quand l’autorité en question était amoureuse de vous.

"Jack ! Lâche-la un peu ! Tu l’as dit toi-même ! Tu nous as fait partir, manu militari et elle n’a pas eu le temps de finir le calibrage de son détecteur. On cherchait un gisement de Naquadah et on en a trouvé un, sous les ruines d’un temple et surveillé par des jaffas !"

Jack déposa avec une certaine violence le gros cylindre sur le bureau, faisant tomber ce qui était rangé dessus au sol.

"Je sais, Daniel, j’y étais ! Ce que je cherche à comprendre c’est ce qu’elle a dire pour sa défense ! Le Général va me convoquer et je suis incapable de lui donner une explication à notre captivité ! Comment se fait-il que l’UAV et le MALP n’aient rien vu ?! A moins que Carter n’ait pas su lire les données ?!"

Le Colonel tourna les talons et quitta la pièce, furieux. Sam le regarda partir puis croisa le regard de Daniel.

"Ne t’inquiètes pas, Sam, tout va bien se passer !" dit doucement l’archéologue avant de quitter la pièce à son tour.

Daniel venait-il de l’appeler par son prénom et répondre à ses interrogations silencieuses ? Mais où donc Sam Beckett était-il tombé ?

Le meilleur moyen de trouver des réponses à ses questions était encore de fouiner dans l’ordinateur de la jeune femme qu’il remplaçait. Sam se félicita de ses propres compétences informatiques car le Major Carter veillait sur ses dossiers personnels comme s’il s’agissait de diamants. Tout était verrouillé par mot de passe et cryptage compliqué. Cela attisa encore un plus la curiosité de Sam. Sur quoi pouvait-elle bien travailler pour veiller farouchement à la confidentialité de ses données ?

Une fois dans le serveur personnel du Major, il trouva des dossiers répertoriés par genre, puis année. Et Sam comprit pourquoi Daniel avait utilisé son prénom en s’adressant à lui, il était dans la peau de Samantha "Sam" Carter !

Sam parcourait les fichiers et des mots défilaient devant ses yeux sans qu’il ne comprenne vraiment tout, même si certaines notions étaient familières : Goa’uld, symbiote, sarcophage, virus, Knox, Asgard, Furlings, Anciens, Trou noir, robots, NID/TRUST, Tok’ra, distorsion de l’espace-temps, nanotechnologies et des dossiers portant des mélanges alphanumériques comme P3X-989, etc. Chaque sous-dossier était agrémenté de notes personnelles, de graphiques dans certains cas, de photos de mission... C’était une vraie mine d’informations, quand on savait ce qu’on cherchait. Un dossier nommé "Pentagone Pré-Abydos" attira son attention, car c’était le plus ancien - un bon début pour Sam - et il commença à lire les journal des recherches de Carter.

"Affectation au Pentagone, jour 1.

J’ignorais ce qui m’attendait, ce matin en me levant, mais je ne suis pas déçue. Cette affectation est... étonnante. On m’a présenté le Général West, un militaire froid mais brillant à ce qu’on dit. Il m’a saluée et m’a dit "votre vie est sur le point de changer, Capitaine Carter !" Je n’ai pas immédiatement compris pourquoi, puis le Général m’a présenté une femme âgée nommée Catherine Langford. Cette femme m’a parlé d’un appareil capable de faire traverser la galaxie à un être humain en moins d’une seconde. J’étais perplexe mais quand j’ai vu cette imposante structure, j’ai compris ce qu’avait voulu dire le Général West. On m’a attribué une équipe de scientifiques et demandé de faire marcher cet engin..."

Sam arrêta la lecture des notes de Carter car elle entrait dans des détails techniques et des descriptions. Il parcourut le reste du texte pour tomber sur une information importante.

"Le Docteur Daniel Jackson, auteur de nombreuses théories controversées sur les pyramides et les extraterrestres a trouvé le dernier symbole parmi les milliards de combinaisons possibles ! Il a ouvert un vortex et doit partir en expédition avec le Colonel O’Neill et son équipe... et moi bien sûr, je reste là ! Le Général West m’a donné d’autres recherches à mener. Il estime sûrement qu’une femme n’a pas sa place avec ces militaires chargés de testostérone !"

Sam sourit en lisant les mots de la jeune femme. Un rapport de mission suivait le reste de ses notes. Le rapport de la mission sur Abydos, la planète trouvée par le Docteur Jackson. Il était supposé avoir perdu la vie dans la bataille contre Râ et le Colonel O’Neill se disait désolé de la perte de l’archéologue.
Sam parcouru les dossiers dans l’ordre chronologique et se demanda s’il pouvait vraiment croire ce qu’il lisait... Pas étonnant que Ziggy ne trouve rien dans les dossiers du Pentagone, cette base était top secrète et le département de la Défense prenait grand soin de protéger son secret. Sam tomba sur ce qu’il pensa être l’année en cours "2004" lut-il, avant de faire un rapide calcul dans sa tête... Il était parti en 1999 et cela faisait quoi ? 5 ans qu’il "sautait" ce qui voulait dire que...

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?