baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Démétra > Les histoires > OS > OS en série > Les défis > Défi N20

Défi N20

Démétra, dimanche 3 juin 2018
Bonjour à tous !

Voici un défi trouvé sur Bibliothèque de Fictions sur facebook.

Défi n°20 : Votre texte devra commencer par " Après vingt ans" et se terminer par "mais ce n’est pas pour ça que c’était évident"

100 mots minimum, bonne mission !

"Après vingt ans aux côtés de Sam Carter, Jack O’Neill pouvait dire sans le moindre doute quand la jeune femme était ennuyée. Un pli de contrariété barrait son front, ses sourcils étaient froncés et sa bouche pincée formait une fine ligne rosée.

Ils avaient vécu bon nombre d’aventures côte à côte, partagé des moments de bonheur et de tristesse, vu leurs amis mourir sur le champs de bataille, éventuellement revenir d’entre les morts – certains étaient même passés maîtres à ce petit jeu – ou encore se marier et/ou avoir des enfants.

Et un jour était venu où Sam avait failli se marier à son tour, avec un autre et Jack avait décidé qu’il était intolérable pour lui de la laisser faire.

Alors, il avait pris son courage à deux mains, lui qui n’avait jamais eu peur d’affronter leurs ennemis seuls s’il le fallait, et il avait fait une déclaration sobre à Sam.

Ils s’étaient vus en tête-à-tête chez lui, par un bel après-midi de printemps. Il avait été gauche, tremblant presque face à sa situation. Il ignorait tout de ce que pourrait répondre la jeune femme à son discours.

Il avait répété toute la nuit, se faisant des films dans son esprit, préparant et choisissant soigneusement les termes à employer, mais... rien n’était sorti comme il l’avait prévu !

Elle était arrivée, visiblement surprise par son appel et son invitation. Il lui avait proposé un café, qu’elle avait accepté et il lui avait servi comme elle l’aimait. Ils se connaissaient tellement bien qu’elle avait pris place dans son salon, à la demande de Jack, en évitant le fauteuil préféré du maître de maison.

Sam savait qu’il était nerveux et se demandait ce qu’il allait bien pouvoir lui dire. Elle craignait le pire, qu’il lui annonce qu’il avait rencontré une autre femme ou encore qu’il avait une maladie incurable...

Jack s’installa face à elle, et sans qu’il ne comprenne d’où cela venait, il déclara "Je t’aime".

Sam cligna des yeux quelques instants avant de se pencher en avant et de déposer un baiser sur les lèvres de son hôte.

Plutôt clair comme réponse. Jack n’avait bien entendu pas prévu cela, même dans ses scénarios les plus fous.

Il répondit à son baiser par un baiser plus intense et après quelques minutes, il la serra dans ses bras, craignant de la laisser partir. Elle posa sa tête au creux de son épaule, son endroit favori au monde et se laissa aller à imaginer un avenir avec l’homme qu’elle aimait.

Et aujourd’hui, il la trouvait dans la cuisine avec leur fille, en train de préparer un gâteau et Sam était visiblement contrariée.

Il venait leur dire au revoir, partant travailler au SGC. Elles étaient dans la cuisine et Elizabeth avait cassé un œuf dans le saladier que sa mère réservait pour les blancs.

"Que se passe-t-il ?" Demanda Jack en enfilant sa veste.

"Ta fille, avec sa délicatesse légendaire vient de mettre l’œuf entier dans le saladier..."

Jack éclata de rire puis embrassa sa fille sur le front puis son épouse. Enfin, sur le pas de la porte, il observa Sam essayer de récupérer les morceaux de coquilles et le jaune éclaté afin de terminer sa recette.

Ils étaient mariés depuis plusieurs années et Sam travaillait à la maison depuis qu’ils avaient Elizabeth. Il avait l’habitude de partir à la base et de les laisser à la maison, mais ce n’est pas pour ça que c’était évident."

FIN
Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?