baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 1 > Episode 11 : Retour sur Chulak > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, samedi 9 juin 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Teal’c
La semaine passée n’a pas été facile pour moi. Cependant, elle n’a pas été aussi difficile qu’être absent de mon foyer pendant six mois. Malheureusement, mon retour à Chulak n’a pas été le succès espéré…

J’ai honte de l’admettre, j’ai abusé de mes amis Tauri. Je ne leur ai pas dit que j’avais de la famille sur Chulak : ma femme, Drey’auc, et mon fils, Rya’c. Mais les tentatives du Dr Fraiser pour me libérer de mon symbiote continuant à échouer, j’ai senti que je n’avais pas le choix. Je me suis confié à O’Neill. Rya’c approchait rapidement de l’âge où il subirait la Prim’tah : la cérémonie d’implantation où il recevrait sa première larve. J’avais décidé de voyager jusqu’à Chulak et d’empêcher la cérémonie.

Il ne m’a pas été facile de retourner chez moi. La plupart des membres de mon peuple sont fidèles aux Goa’uld et me considèrent comme un traître de la pire espèce. Cela fut souligné par les ruines de ma maison, où j’étais autrefois honoré comme Primat d’Apophis. J’étais désespéré, car il n’y avait pas de trace de ma famille. Puis quelqu’un m’a accosté : maître Bra’tac, mon mentor jaffa. Il s’attendait à mon arrivée, mais pas à celle de SG-1.

Bra’tac nous conduisit dans un camp de fortune où vivaient désormais Rya’c et Drey’auc. Nous sommes arrivés à temps pour arrêter la cérémonie et tuer le symbiote prévu pour Rya’c, mais Drey’auc ne m’en remercia pas. Rya’c était très malade. Il brûlait de fièvre, et j’ai compris qu’il ne lui restait pas longtemps à vivre. O’Neill a identifié la maladie : un fièvre appelée scarlatine, et il a dit que le Dr Fraiser pouvait le sauver si nous le ramenions au SGC.

Nous n’étions pas bien loin quand Rya’c cessa de respirer. Nous n’avions plus le temps de retourner au Chappa’ai. Bien que Bra’tac, Drey’auc et O’Neill aient essayé de m’en empêcher, j’ai décidé d’implanter ma propre larve dans le corps de mon fils. Sans mon symbiote, je savais que je mourrai en quelques heures. Et je n’ignorais pas que je faisais ainsi de mon fils l’esclave des Goa’uld.

Daniel Jackson et le capitaine Carter étaient parvenus à voler un symbiote dans un temple dédié à l’élevage des jeunes larves. Ils me l’implantèrent…

J’ai été forcé de quitter de nouveau ma famille, sachant que mes bonnes intentions avaient échoué et que mon fils était devenu un esclave. Mais je suis décidé à revenir et à tout faire pour libérer ma famille, et mon peuple, de l’emprise des Goa’uld.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?