baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 1 > Episode 12 : Le feu et l’eau > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, lundi 11 juin 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Daniel Jackson
D’habitude, je travaille bien sous pression, cette mission a fait exception à la règle. Pour la première fois, j’ai regretté d’avoir autant de connaissances, et j’ai repris à mon compte la devise de Jack : mieux vaut ne pas savoir !

Dire que cette mission était stressante est bien en dessous de la vérité. A un moment, je me promenais sur une nouvelle planète. Le moment d’après, je me suis réveillé trempé, face à un homme triton hurlant des paroles inintelligibles.

J’ai essayé de savoir ce qui était arrivé à l’équipe, mais l’être, appelé Nem, s’en fichait totalement. Il ne cessait de me montrer un panneau mural couvert d’inscriptions en écriture cunéiforme akkadienne, la plus ancienne forme d’écriture terrestre. Je ne comprenais pas ce qu’il voulait, et je ne pouvais donc pas l’aider. Il n’a pas apprécié. Il m’a projeté contre un mur, ce qui semble m’arriver souvent…

J’ai traduit quelques phrases du panneau mural, les lois d’un roi babylonien, quand Nem m’a parlé dans ma langue me demandant quelle est la destinée d’Omoroca ? Je me sentais frustré, et il m’a menacé de mort si je ne l’aidais pas. Mais comment le secourir si je ne comprenais pas ce qu’il voulait ?

Finalement, j’ai perdu patience et j’ai commencé à le cuisiner pour lui arracher des informations. Là, il m’a révélé quelque chose de sidérant : il avait utilisé un dispositif pour implanter de faux souvenirs de ma mort dans l’esprit des autres membres de SG-1. J’ignorais qu’au SGC, après mes funérailles officielles et la veillée, l’équipe avait des flash-backs et des hallucinations bizarres. Malgré les protestations de Jack, Hammond a ordonné qu’on utilise l’hypnose pour essayer de découvrir ce qui était réellement arrivé.

Pendant ce temps, je progressais avec Nem. Omoroca, sa compagne, avait rendu visite à la Terre à l’époque babylonienne pour aider à vaincre les Goa’uld, et Nem voulait savoir ce qui lui était arrivé. Il m’avait choisi parce que j’avais compris les symboles anciens qu’il avait dessinés dans le sable quand nous nous sommes rencontrés.

La seule possibilité était d’utiliser la technologie mémorielle de Nem pour retrouver les informations dans mon cerveau, en dépit des risques de provoquer des dégâts permanents. Le processus a été douloureux, mais ça a marché. Je me suis souvenu du mythe : Omoroca avait été tuée par Belus.

Nem m’a libéré. Quand je suis revenu à la surface de la planète, l’équipe était là. L’hypnose avait marché et mes camarades étaient revenus me chercher. Je n’en veux pas à Nem de m’avoir capturé, car j’aurai réagi de la même façon s’il s’était agi de Sha’re. Et en plus, j’ai entendu parler du touchant panégyrique de Jack à mes funérailles.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?