baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 1 > Episode 19 : Une dimension trop réelle > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, dimanche 24 juin 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Daniel Jackson
Même après tout ce que j’ai vécu ces derniers temps, je dois avouer que ce voyage à travers la porte des étoiles a été un des plus troublants que j’ai fait, même s’il avait commencé plutôt bien.

SG-1 est allé sur P3R-233, une planète inhabitée mais regorgeant d’artéfacts aliens divers. Avant que j’aie eu le temps de les étudier, Jack nous a ordonné à tous de repartir par la porte des étoiles. Mais les artéfacts étaient trop intéressants pour que je les abandonne. Un des objets semblait relié à un miroir, que j’ai effleuré de la main.

Je me suis aperçu plus tard qu’à ce moment là mes ennuis ont commencé. Pensant que les autres avaient passé la porte des étoiles sans m’attendre, j’ai composé l’adresse de la Terre. Mais, quand je suis sorti sur la rampe de la porte, tout es devenu dingue, comme aurait dit Jack. Nul ne savait qui j’étais, et tout était différent.

Je n’arrivais pas à comprendre ce qui se passait. Personne n’avait jamais entendu parler de moi, même quand j’ai affirmé que je faisais partie de SG-1 et que j’ai demandé à parler à Jack et à Sam. On m’a dit que Jack était le général de la base, et on m’a laissé seul dans une cellule. Puis Catherine est arrivée, vêtue d’un uniforme militaire, s’il vous plait ! Quand je lui ai dit des choses que j’étais seul à pouvoir connaitre, elle m’a emmené auprès de Jack.

C’est là que j’ai appris que le SGC essayait désespérément, et sans espoir, d’arrêter une invasion goa’uld. Pendant que Jack coordonnait la défense de la base, Catherine et Sam évacuaient le plus de gens possible vers le site Bêta. Sam état un conseiller civil, elle n’appartenait pas à l’Air Force, et elle était fiancée à Jack. Rien de tout ça n’avait de sens, jusqu’à ce que Sam suggère que je m’étais retrouvé dans une dimension parallèle après avoir touché le miroir découvert sur P3R-233. Ils y étaient allés aussi, et ils avaient enregistré un signal de détresse qu’ils avaient été incapables de traduire.

A ce moment là, les Goa’uld ont composé l’adresse de la base et on gardé la porte des étoiles ouverte, nous emprisonnant dans le complexe. Entre-temps, j’avais compris que le signal capté par le SGC était en fait l’adresse de la porte des étoiles d’où provenait l’attaque. Jack ne pouvait pas empêcher les Goa’uld d’entrer par la grande porte. J’ai réussi à le convaincre de parler au Teal’c de sa réalité, mais ça n’a pas marché. Il était clair que cette Terre était condamnée. Jack voulait envoyer une bombe à travers la porte, vers l’adresse en question, mais je l’ai convaincu que mon retour, s’il était possible, me permettait d’empêcher que la même chose arrive à ma propre Terre. L’instinct de Jack est toujours de sauver son équipe. Mais il a fini par accepter.

Ils ne s’en sont pas tirés. Et même si ça signifie que je pourrais peut-être épargner le même sort à notre Terre, c’est très troublant pour moi. Malgré les différences, c’étaient quand même mes amis.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?