baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 2 > Episode 2 : La tête à l’envers > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, vendredi 29 juin 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Samantha Carter
Notre équipe a affronté pas mal de problèmes cette année ! Mais cette expérience, plus qu’aucune autre, m’a montré à quel point je suis mal préparée à certains des évènements qui se produisent dans le cours de notre mission.

SG-1 installait une base sur une planète peuplée par les Nasyans quand les Goa’uld ont attaqué. N’ayant pas le temps d’appeler des renforts, nous avons aussitôt commencé l’évacuation par la porte des étoiles. Décidée à aider les Nasyans blessés et mourants, j’ai fait du bouche-à-bouche à l’un d’eux. Et c’est là que mes problèmes ont commencé ! J’ai du mal à m’en souvenir, je me rappelle seulement avoir essayé de ranimer un blessé. Puis le colonel O’Neill est revenu de la porte des étoiles pour m’obliger à partir. Ensuite, je n’ai plus vraiment été « aux commandes » de mon esprit. A croire que je voyais tout à travers une vitre épaisse.

J’avais été infestée par un Goa’uld - une Tok’ra en réalité – des parents des goa’uld qui ne prennent jamais un hôte sans son assentiment. En temps normal, en tout cas ! Mon « cas » était exceptionnel, mais ne l’avons pas su de suite. Les Tok’ra ont fondé un mouvement de résistance contre les Goa’uld. Mais ça ne faisait pas de différence pour moi. J’étais quand même une prisonnière dans mon propre corps !

Le SGC s’est occupé de transférer les Nasyans vers un nouveau foyer, pendant que la Tok’ra qui m’habitait allait visiter les blessés à l’hôpital. J’ai compris plus tard qu’elle cherchait l’assassin envoyé à ses trousses par les Goa’uld. Là, j’ai rencontré Cassandra, qui a compris ce qui m’était arrivé. Sans elle, je serais peut-être quelque part, seule, prisonnière de mon corps, pendant qu’une Tok’ra se servirait de moi pour s’enfuir. Cette idée me terrifie encore.

Après cette découverte, le SGC m’a incarcérée et a interrogé la Tok’ra pour trouver un moyen de la retirer de mon corps. Pendant ce temps, j’ai appris à connaître la créature qui avait fait de moi son hôte involontaire. Elle s’appelait Jolinar. Je me suis vite aperçue qu’elle avait peur, en dépit de sa bravade apparente. Jolinar savait que l’assassin était toujours à ses (nos) trousses et elle a tenté de convaincre mes camarades de la laisser repartir par la porte des étoiles. Jolinar a même dit à Daniel qu’elle pourrait le conduire auprès de Sha’re.

Pendant ce temps, l’assassin, un ashrak, a trompé les défenses du SGC et s’est lancé à mes trousses. Coincée dans cette cellule, je regardais Jolinar agoniser, me sentant dériver loin de la vie… Le colonel et Teal’c m’ont trouvée, et Janet a lutté pour me sauver. Puis Jolinar s’est laissée mourir pour que je survive. Je n’oublierai jamais ce que j’ai éprouvé quand j’ai senti la Tok’ra se détacher de moi. Je perçois toujours ses pensées, je connais son esprit, et je ne pourrai jamais l’oublier.

Capitaine Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?