baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 2 > Episode 8 : Famille > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, jeudi 5 juillet 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Teal’c
Une visite de maître Bra’tac nous a appris des nouvelles contrariantes. Apophis n’a pas été tué dans l’explosion qui a détruit son vaisseau, comme nous l’avions cru. Il s’est enfui, et il a pris en otage mon fils, Rya’c.

Je savais qu’Apophis ne s’intéressait pas à mon fils, mais à moi. Le général Hammond a autorisé SG-1 à suivre Bra’tac sur Chulak. Quand nous y sommes arrivés, et que j’ai voulu voir ma femme, Drey’auc, nous avons découvert qu’elle s’était remariée. Elle était désormais l’épouse de mon plus vieil ami, Fro’tac. Malgré l’ampleur de mon déplaisir, O’Neill m’a forcé à me concentrer pour trouver et libérer mon fils. Bra’tac a essayé de me dire que Fro’tac pouvait être notre allié, mais je n’ai pas pu lui promettre que je n’essaierai pas de le tuer.

Fro’tac nous a appris que Rya’c était détenu dans le palais goa’uld où il travaillait, dans une section isolée qui aurait dû pouvoir être infiltrée aisément par SG-1. Mais une fois libéré, mon fils n’a pas été content de me voir. Il a alerté les gardes Jaffa, et notre mission a échoué. Nous avons été contraints de fuir sans lui. Mon propre fils me méprisait. Comment ne me serais-je pas méprisé moi-même ?

Apophis a parlé aux habitants de la planète, en citant Rya’c en exemple. Rya’c m’a traité de shol’vah, puis Apophis a mit ma tête à prix. Toutefois, les paroles de Rya’c m’ont donné de l’espoir : il m’avait, en réalité, transmis un message, me donnant le nom d’un lieu où nous allions autrefois nous distraire ensemble. J’étais persuadé qu’il voulait que je l’y rencontre, le lendemain matin. En attendant, nous avons dus nous cacher, car des Jaffa d’Apophis nous cherchaient. Fro’tac a détourné leur attention, me prouvant qu’on pouvait lui faire confiance.

Mais c’était une grave erreur de jugement de ma part. Quand Drey’auc a révélé qu’elle m’aimait toujours, Fro’tac est parti, décidé à nous trahir. O’Neill l’a suivi et l’a tué. Puis il a été coincé dans le palais, mais il a réussi à fuir en endossant l’armure d’un garde serpent d’Apophis. Le matin suivant, nous avons réussi à libérer Rya’c de nouveau. O’Neill est persuadé que mon fils était utilisé comme appât, pour nous piéger. Nous n’avions pas le choix : nous l’avons ramené sur terre, au SGC. Pendant un examen médical, Drey’auc a compris que Rya’c avait été altéré : deux de ses dents avaient repoussé, et nous avons découvert qu’elles contenaient un virus qu’Apophis avait conçu pour détruire la Terre. Toujours sous l’influence d’Apophis, Rya’c révéla sa haine contre moi. Rien de ce que je lui ai dit n’a pu le faire changer d’avis. Il nous restait une seule solution : lui administrer un choc électrique avec un zat’nik’tel. Ce fut très pénible pour moi, mais la procédure a réussi. Je suis soulagé que Rya’c nous a été rendu et que son esprit soit redevenu sain et normal.

Teal’c

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?