baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 2 > Episode 18 : La Colère des Dieux > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, vendredi 13 juillet 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Daniel Jackson.
Quand SG-1a reçu un message lui disant de rencontrer un agent de la Tok’ra sur une planète sans nom, nous ne nous attendions pas à y trouver notre vieil ennemi, Apophis. Poursuivi par le goa’uld Sokar, il nous a suppliés de l’aider.

Plutôt que le laisser prendre vivant par ses ennemis, nous avons ramené Apophis au SGC. Je n’ai pas de mal à expliquer ce que j’éprouvais en revoyant ce Goa‘uld. Il a enlevé ma femme, Sha’re, a implanté en elle sa reine, Amonet, et en a fait sa compagne. Je le hais !
Le Dr Fraiser a trouvé de nombreuses lésions au niveau du symbiote. Sam les a identifiées comme étant des traces de torture. Fraiser a dit qu’elle ne pouvait rien faire : Apophis était à l’agonie. Teal’c nous a dit qu’il avait déjà vu des Goa’uld entrer au service de leurs vainqueurs s’ils leur laissaient la vie sauve. Comme la Terre est en grande partie responsable de l’affaiblissement des forces d’Apophis, nous étions ce qui se rapprochait le plus d’un « vainqueur » pour lui.

Quand il a reprit conscience, Apophis a demandé à voir Jack. Il blâmait SG-1 de tous ses problèmes, et voulait un nouvel hôte en échange d’informations sur les goa’uld. Jack lui a dit d’aller au diable. Puis Apophis a expliqué qu’un grand maître, Sokar, essayait de le tuer. Apophis est venu sur la Terre avec l’espoir qu’elle serait détruite s’il mourait.

Je connais Sokar, le dieu le plus craint de l’Egypte ancienne. Et ce ne serait pas une bonne chose qu’il revienne sur la Terre ! J’ai décidé de parler à Apophis pour en apprendre plus sur ce qu’il risquait d’arriver. Avant que je puisse agir, les Tok’ra ont envoyé un message disant que qu’ils arrivaient bientôt sur Terre. Ils savaient qu’Apophis y était. Nous devions le renvoyer immédiatement d’où il venait, ou encourir la colère de Sokar.

Quand Sokar a attaqué, il a bloqué le vortex avec un accélérateur de particules qui finirait par traverser l’iris. Et nous pouvions composer un code d’accès sortant seulement quand le vortex se fermerait automatiquement après 38 minutes. Apophis nous a dit qu’il n’existait aucune manière d’arrêter cette arme. Il déclinait très rapidement, et la personnalité de l’hôte commença à émerger. Nous ne pouvions pas arrêter l’attaque. Finalement, le président nous a ordonné de livrer Apophis à Sokar. Le symbiote est mort, mais son hôte a survécu assez longtemps pour que je puisse lui administrer la version égyptienne antique des derniers sacrements. Je n’ai rien pu faire d’autre pour l’hôte.

Dès que nous en avons eu la possibilité, nous avons composé le code d’accès et renvoyé le cadavre d’Apophis à Sokar. Mais la Tok’ra nous a informés qu’Apophis serait ressuscité dans un sarcophage et affronterait de nouveau la torture. Nous avions réussi à arrêter Sokar, mais pour combien de temps ?

Dr Daniel Jackson.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?