baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 2 > Episode 20 : L’Ennemi invisible > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, dimanche 15 juillet 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill
Nous avons eu la visite inattendue d’un gamin qui semblait capable de contrôler l’iris du SGC. Il a prétendu être venu nous avertir. Le Dr Fraiser l’a examiné, et elle a déterminé qu’il n’était pas une menace. Mais tout ça semblait étrange…

Ce pauvre petit était sérieusement dénutri. Apparemment, sa mère me surveillait depuis un certain temps, et elle avait décidé que j’étais un type au poil.

Le gamin a décidé que ce serait une bonne idée d’adopter le prénom de mon fils, Charlie. Il a dit que les Goa’uld avaient grandement nui aux Reetou, les créatures habitant sa planète natale, Reetalia. Et voilà que des rebelles reetou avaient décidé que la population de la Terre devait être éliminée, pour empêcher les Goa’uld de prendre de nouveaux hôtes.

Fraiser pensait que la fixation de Charlie sur sa « mère » était une réaction à l’extermination de sa famille par les Goa’uld. Ca paraissait sensé, mais le gamin affirmait que sa mère était avec lui dans la pièce. Fraiser a compris que le petit était plus atteint que nous l’avions pensé. Les principaux organes de son corps présentaient des défauts incompatibles avec la survie. Elle a aussi découvert qu’une partie du cerveau de Charlie était plus grosse que la normale, ce qui aurait pu expliquer comment il savait tant de choses sur moi et sur le SGC.

Charlie nous a dit qu’il n’était pas un Reetou, mais sa mère oui, et qu’elle l’avait crée pour lui servir d’émissaire. Carter a estimé qu’il était possible qu’une créature invisible se trouve dans la pièce. Alors « maman » s’est énervée et elle a tiré, provoquant une explosion pour prouver qu’elle était bien là. Confrontés à une menace invisible, nous avons contacté les Tok’ra pour leur demander s’ils avaient une solution. C’était le cas. Ils possédaient une sorte de pistolet à rayons, qui fit apparaître dans la chambre de Charlie ce qui ressemblait à une araignée géante.

Mais nous ignorions toujours comment empêcher les Reetou de s’infiltrer dans le SGC. La mère de Charlie nous a donné les coordonnées d’une planète où nous les trouverions. Nous y sommes allés, et il y en avait effectivement des milliers ! Puis nous sommes revenus, mais non sans ramener quelques « passagers clandestins », décidés à détruire tout ce qu’ils pouvaient sur Terre. Carter a équipé l’iris d’un lecteur de paume pour qu’ils ne puissent plus l’ouvrir, mais il a fallu tous les membres du SGC pour les neutraliser. Ca s’est tourné par un affrontement. Les rebelles ont tué la mère de Charlie, et j’ai été blessé. Nous avons quand même réussi à les arrêter. Mais le corps du pauvre Charlie était mal en point. Il ne restait pas d’autre solution que laisser Jacob l’emmener pour qu’il devienne une Tok’ra. Il a ainsi une chance de survivre, celle que mon propre Charlie n’a pas eue…

Colonel Jack O’Neill.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?