baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 3 > Épisode 1 : Dans l’antre des Goa’uld (2/2) > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mercredi 18 juillet 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill.
Quand nous partons en mission, je sais qu’il existe une possibilité de ne pas revenir vivant. Cette fois, j’ai découvert par moi-même que le vieux cliché est vrai : il existe réellement un sort pire que la mort. Bien pire !

Quand nous avons été faits prisonniers par Hathor, j’ai cru que c’était le pire qui pouvait nous arriver. Mais je me trompais lourdement !

Hathor avait besoin d’un hôte humain pour son Goa’uld favori, et j’étais son premier choix. J’ai essayé de me débattre, mais dès que j’ai tenté de mettre la main sur ce maudit serpent, quelqu’un m’a tiré dessus et m’a mit hors de combat. Quand je me suis réveillé, j’étais attaché et sur le point de recevoir un locataire dans le crâne. J’aurais préféré une balle !

Ca m’a fait un mal de chien, comme un coup de couteau dans la nuque accompagné d’une explosion derrière mes paupières… Je me souviens d’avoir été envahi par une étrange sensation de méchanceté. Mais j’ai entendu une voix lointaine qui m’a donné une lueur d’espoir. « Le processus de cryogénisation empêchera la fusion. Le Goa’uld finira par mourir, mais en attendant vous devez résister. » Je résisterai, c’était sûr !

Puis j’ai senti un froid terrible m’envahir et me faire perdre conscience. En me réveillant, j’ai vu Carter tomber à genoux. Hathor était en train de la tuer ! Encore à demi-gelé, je n’avais qu’une envie, me débarrasser de cette maudite garce. C’est ce que j’ai fait, en la balançant dans la glacière qui m’avait sauvé la vie. Ca l’a tuée. J’adore cette ironie du sort…

Là, je me suis aperçu que j’étais redevenu normal : le serpent avait disparu de ma tête. Mais j’étais glacé, et je me suis raccroché à la première chose chaude qui m’est tombé sous la main : Carter. Je l’ai serré contre moi, et elle m’a expliqué ce que j’avais raté quand j’étais « congelé ». La moitié du SGC avait accouru pour nous tirer d’affaire, mais les membres de l’équipe de secours étaient tombés dans une embuscade. Un champ de force entourait désormais la porte des étoiles. Protégeant les Jaffa et leurs énormes canons à plasma, elle nous bloquait le chemin du retour.

Carter et moi avons posé du C4 sur les générateurs de puissance d’Hathor, puis nous avons foncé vers la porte des étoiles. Trop tard, Daniel et les membres de SG-3 étaient déjà là, prisonniers des Jaffa. Ils ont menacé de les tuer si Carter ne se rendait pas. Mais j’ai eu une idée.

Pour les Jaffa, j’étais un Goa’uld. J’ai donc fait semblant. Je ne sais pas si j’ai été vraiment convaincant, mais ça nous a permis de gagner du temps. Carter a fait sauter le C4 quand la porte des étoiles s’est activée. Teal’c a franchi la porte pilotant un antique vaisseau qu’il avait emprunté à Bra’tac, et avec Hammond comme passager ! Liquider les Jaffa restants n’a pas pris longtemps.

Mais notre victoire n’a tenu qu’à un fil. Je suis sûr d’une chose : la prochaine fois qu’un serpent essaiera de s’infiltrer dans ma tête, il faudra qu’il me tue d’abord !

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?