baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 3 > Épisode 10 : Le jour sans fin > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, vendredi 27 juillet 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Daniel Jackson
Je ne sais plus quoi penser ou éprouver. Le jour de la mort de Sha’re n’est pas encore terminée, et je l’ai déjà pleurée et enterrée. De plus, j’ai pardonné à celui qui l’a tuée. Comment est-ce possible ?

Je me souviens d’avoir aidé les Abydonniens à s’échapper sur P8X-873. Je me souviens d’Amonet, impérieuse, devant sa tente. Et je me souviens d’avoir vu quelque chose de Sha’re dans ses yeux cruels quand Amonet m’a attaqué avec le dispositif du ruban. Mais, après, tout est confus dans ma tête. Je me suis réveillé à l’infirmerie, et on m’a amené voir le cadavre de Sha’re. Teal’c l’avait tuée et je le haïssais pour ça. Je me haïssais aussi moi-même : j’avais été incapable de la sauver. Puis les rêves ont commencé. Sha’re était vivante dans un monde plein de joie, d’amour et d’espoir. Elle me dit qu’elle était venue me parler de son enfant, et quelque chose l’attira loin de moi. A mon réveil, j’ai senti le désespoir m’envahir – je savais qu’elle était morte.

J’ai donc démissionné de SG-1. Tout avait un gout de cendres. Jack et Sam sont venus me voir à mon appartement, mais j’avais hâte qu’ils partent. Ils me rappelaient mon échec. Aux funérailles, j’ai prononcé l’éloge funèbre de Sha’re, même si j’avais du mal à regarder son corps enveloppé de bandelettes. Ensuite, Kasuf m’a dit qu’il fallait que j’écoute Sha’re. Je n’ai pas compris ce que cela signifiait, jusqu’à ce que je la voie, vivante et si belle. Elle m’a conseillé de continuer mes voyages et de trouver son enfant harsesis. Il était important, car son esprit contenait toutes les connaissances des Goa’uld. Et elle m’a dit de pardonner à Teal’c. Dans mon cœur, je savais qu’elle avait raison : il m’avait sauvé la vie. Il avait fait qu’il fallait. Je suis retourné au SGC, où Sam m’a dit que Sha’re avait peut-être essayé de m’envoyer un message à) travers le dispositif du ruban. Mais quel message ? Finalement, j’ai parlé à Teal’c ; il m’a confirmé tout ce que Sha’re m’avait dit sur l’enfant harsesis.

J’ai compris que je devais réintégrer l’équipe SG-1. Lors de la mission suivante, je suis resté en arrière et j’ai composé le code d’accès de P8X-873. Mes amis n’ont pas eu le temps de me suivre. « Tu es enfin venu », m’a dit Sha’re quand je suis entré dans la tente. Elle m’a parlé de l’endroit mythique où l’enfant était caché, et m’a fait promettre de le trouver. Elle m’a embrassé – le baiser le plus doux-amer de ma vie. Puis une atroce douleur m’a vrillé les nerfs, et la journée à recommencé. J’ai vu Sha’re mourir, tuée par Teal’c. Ses derniers mots étaient des paroles d’amour. Mais, cette fois, je ne suis pas effondré. En un moment de grâce infinie, elle m’avait donné la force de continuer à me battre. Je jure d’être digne de ce cadeau. Je trouverai l’enfant, et je le garderai en sécurité. Je te le promets, Sha’re. Je te le promets…

Docteur Daniel Jackson

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?