baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 3 > Épisode 13 : Les flammes de l’enfer (2/2) > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, lundi 30 juillet 2018

Document classé secret.
Saisir le code : *******
Saisi par :
Samantha Carter.
Quand maman est morte, mon père m’a dit : « J’espère qu’avec le temps, tu me pardonneras. » Aujourd’hui, après un véritable aller-retour pour l’enfer, je peux lui répondre : « Oui, papa, je t’ai pardonné. »

Dès que j’ai vu Apophis défiguré, j’ai compris que nous avions un gros Problème. Et ses gardes n’ont pas tardé à se jeter sur moi. Le colonel a essayé de les arrêter, en vain. Ils lui ont tiré dessus avec leurs lances jaffa, le touchant à la jambe.

Oui on m’a obligé à m’agenouiller devant Apophis. Deux hommes m’ont tenu les bras, leur puanteur se mêlant au goût exécrable de la drogue qu’ils m’ont forcée à avaler. Soudain, mes souvenirs ont ressurgi. Adolescente, je parlais à mon père, juste après la mort de ma mère. C’était aussi douloureux qu’à l’époque. Mais mon père me posait des questions étranges sur la Terre et ses défenses…

Je pensais à peine où j’étais, mais je suis parvenue à garder nos secrets. Quand j’ai repris mes esprits, j’étais revenue dans les oubliettes, et le colonel avait disparu. J’ai essayé de ne pas penser à ce qu’on lui faisait. Je me suis concentrée sur papa. Il se disait à l’agonie, mais je lui ai ordonné de survivre. Pour la première fois, je crois qu’il m’a écoutée !

Après avoir ramené le colonel, plus mort que vif, ils ont pris Martouf. Je savais qu’ils essaieraient d’utiliser Jolinar contre lui. A mon horreur, ils m’ont utilisée aussi. Lui faisant croire que j’étais Jolinar, ils ont menacé de me tuer. Alors, il leur a donné le renseignement qu’ils voulaient : l’emplacement de la base Tok’ra. J’ai compris pourquoi – je perçois de l’intérieur l’amour que Jolinar et lui partageaient – mais sa trahison m’a rendue malade. Plus tard, j’ai compris qu’il avait menti. Il avait été sacrément convaincant ! Ensuite, ils ont emmené Daniel, qui est revenu avec un dispositif de communication.

Nous pouvions contacter le vaisseau de Teal’c ! Mais dès que nous l’avons eu en ligne, une explosion a secoué la planète. La Tok’ra avait décidé d’utiliser une arme destinée à détruire le noyau de Netu, pour éliminer Sokar – et nous avec ! Il nous restait 12 minutes pour fuir…

J’ai refusé de mourir dans cet « enfer ». Sortis des oubliettes en utilisant l’instabilité volcanique provoquée par l’arme de la Tok’ra, nous avons traîné mon père et le colonel jusqu’aux anneaux de transport, juste à temps, et Martouf les a fait fonctionner. Soit Teal’c arrivait à intercepter le faisceau téléporteur, soit nous nous retrouverions face à face avec Sokar. Mais ce bon vieux Teal’c nous a récupérés. Nous étions en sécurité.

Je crois que nous avions tous la tête qui tournait dans l’air frais du Tel’tak. C’est peut-être pour ça que papa a suggéré que nous prenions des vacances en Alaska. Avait-il compris, comme moi, que notre relation n’avait jamais été aussi solide. Nous avions pas mal d’années gâchées à rattraper !

Major Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?