baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 3 > Épisode 20 : Instinct maternel > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, lundi 6 août 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Daniel Jackson
Par mon orgueil démesuré, j’ai mis en danger la vie de l’enfant que j’ai juré de protéger, le fils harsesis de Sha’re. Je croyais avoir compris, et être capable de le protéger d’Apophis. J’avais tort. Effroyablement tort !

Peu après l’arrivée sur Terre de Bra’tac, venu nous informer de l’attaque de Chulak par Apophis, Teal’c et lui m’ont rendu visite. Ils pensaient qu’Apophis cherchait l’enfant harsesis sur Chulak.

En réalité, il était caché sur Kheb, mais je n’en savais pas plus. Heureusement, Bra’tac connaissait ce nom : c’était un endroit redouté par les Goa’uld. Avec l’aide de Sam, nous avons trouvé l’adresse de sa porte des étoiles et nous sommes partis. Mais les Jaffa étaient déjà là. Nous en avons trouvé neuf, morts, y compris la prêtresse chargée de s’occuper de l’enfant. Pas de trace du petit garçon. J’en étais malade. Et si les Goa’uld L’avaient déjà enlevé ? Ma dernière promesse à Sha’re avait été de le garder en sécurité. Une fois de plus, j’avais manqué à ma parole…

Peu après, nous sommes arrivés devant un temple. Pour nous tous (à part Jack), c’était un lieu sacré. Malgré ses protestations, j’ai posé mon arme et je suis entré. J’y ai rencontré un moine qui ne parlait qu’en koans zen. Inutile de dire que Jack n’a pas été impressionné… Mais j’ai ignoré son impatience et essayé de comprendre ce que le moine me disait. Pas facile… Il m’a demandé pourquoi je cherchais l’enfant. J’ai évoqué ma promesse à Sha’re. Mais il savait que j’avais l’intention d’utiliser l’enfant comme arme contre les Goa’uld. « Votre haine mettre en danger cet enfant », me dit-il. Je ne l’ai pas cru. Ma frustration montait. D’autres Jaffa arrivaient ; je devais conduire l’enfant en sécurité. Mais le moine refusait qu’on le bouscule. Il a insisté pour que j’apprenne à allumer une bougie avec mon esprit. Impossible ? Pas du tout ! C’était incroyable. Ça me donnait un tel sentiment de pouvoir… Mais Jack ne me suivait pas, et Sam non plus. Ne saisissaient ils pas que j’obtenais le pouvoir de protéger l’enfant ?

Deux mille Jaffa arrivaient, et nos chances étaient minces. A ce moment, j’ai vu une lumière. Une créature alien, belle et éthérée, qui m’a conduit à l’enfant. Au fils de Sha’re. Il était innocent comme un agneau qui vient de naitre, et j’ai vu le sourire de Sha’re dans son regard. Je l’ai pris dans mes bras, décidé à partir. Mais quelque chose n’allait pas. Je savais que je l’emmenais à une vie dominée par la guerre et la mort. Le pouvoir que j’avais senti n’était pas le mien, mais celui de cette créature de lumière. Elle n’essayait pas de m’enseigner quelque chose, mais de me montrer que l’enfant ne survivrait que s’il restait près d’elle.

J’ai été remis à ma place – à juste titre. Quand je l’ai regardée frapper les Jaffa et emmener l’enfant, j’ai su que j’avais fait le bon choix. J’ai promis à Sha’re que son fils serait en sécurité. Maintenant, il l’est !

Docteur Daniel Jackson

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?