baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 4 > Épisode 6 : L’histoire sans fin > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mardi 14 août 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill
Ca a commencé avec mon petit-déjeuner. Je me suis retrouvé sur P4X-639, luttant contre un archéologue alien et évitant des rayons d’énergie. Un instant plus tard, j’étais revenu devant mon bol de céréales du matin. Bizarre, non ?

Pendant le briefing (que j’avais déjà vécu !), j’ai compris que Teal’c éprouvait le même sentiment de familiarité que moi. Quand nous avons prévu le retour de SG-12, avec un blessé, on nous a enfin pris au sérieux. Hammond a annulé la mission sur P4X-639, pendant que Daniel continuait à traduire les textes de l’autel que SG-15 y avait découvert. Tout allait bien jusqu’à ce que quelqu’un ouvre le vortex de l’extérieur. Troublé, j’ai vu le même rayon d’énergie que celui de 639 traverser la porte des étoiles. Et je me suis retrouvé devant mon bol de céréales. Tout a recommencé : le briefing, SG-12, l’infirmerie. Mais cette fois, Hammond nous a envoyés sur P4X-639. Malikai, l’alien, était toujours là, mais il a prétendu ne nous avoir jamais vus. Il mentait ! Il ne cessait de regarder nerveusement une photo de sa femme. Puis l’autel a commencé à bouger tout seul, comme un piano devenu fou, et… Je suis revenu devant mon petit-déjeuner. Daniel a affirmé que la réponse se trouvait dans ses 400 pages de texte alien. Le seul moyen de le traduire était que Teal’c et moi apprenions ce fichu texte par cœur –en latin. J’ai trouvé le temps sacrément long, je vous assure !
J’aurai fini par craquer si Daniel n’avait pas eu une idée géniale. « Si vous savez à l’avance que tout va toujours redevenir comme avant, dit-il innocemment, alors vous pouvez faire n’importe quoi, sans avoir à vous préoccuper des conséquences. » Super ! J’ai fait un peu de bicyclette, du golf interstellaire. Et un petit câlin à Carter ! D’accord, je n’aurai pas dû. Mais enfin, qui le saura ?
Je me sentais mieux, la traduction avançait, et Daniel ne tarda pas à tout comprendre. Les Anciens avaient construit le dispositif de P4X-639 afin de retourner en arrière dans le temps et d’échapper à la catastrophe, mais ils n’ont pas réussi à le faire fonctionner. Il existait quand même un moyen d’arrêter la boucle, mais il impliquait que nous retournions sur P4X-639.
Malikai était décidé à nous arrêter, parce qu’il essayait, lui aussi, d’éviter une tragédie : la mort de sa femme. Je comprenais trop bien son désir de la tenir de nouveau dans ses bras. Mais il faut se résoudre à laisser le passé où il est. Au fond, il le savait ; il avait simplement besoin que quelqu’un le lui dise.
J’étais content en revenant au SGC. Plus de boucle temporelle. Et plus d’actes sans conséquences. C’est un peu dommage. Une de ces activités m’avait beaucoup plu, et il ne s’agissait pas du golf !

Colonel Jack O’Neill

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?