baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 4 > Épisode 10 : Sous la glace > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, samedi 18 août 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Samantha Carter.
Je pensais que nos souvenirs définissaient notre personnalité – sans eux, nous ne serions pas nous-mêmes. Maintenant, je sais qu’il y a quelque chose de…

Je garde un souvenir confus de ce qui est arrivé. Le vrai et le faux se mélangent. Je me rappelle que Kegan me détestait, même si j’ai toujours ignoré pourquoi ; je me souviens que Carlin était soupçonneux, et Tor, impressionnant. Et que Jonah était un ami proche. Je revois ma frustration devant l’inefficacité des générateurs. J’avais un tas d’idées, mais Brenna a refusé de les appliquer. C’était bizarre. Au début, elle était enthousiasmée par ce que je proposais, avant de tout laisser tomber. Puis Carlin nous a parlé de son rêve : un cercle d’eau étincelant. Ca avait l’air fou, mais j’avais eu le même rêve. Et Tor, qui était « dérangé », répétait que nous avions été amis avant. Déconcertant… Pourtant, ses paroles ont déclenché quelque chose en moi. Pas vraiment un souvenir, plutôt que nos vies ne se limitaient pas à l’usine.
Après l’extinction des lumières, nous nous sommes rencontrés en secret. Nos paroles évoquaient des échos, mais aucun de nos souvenirs ne « collait ». Ils n’avaient aucune profondeur. Ma vie était simple, sans esquisse, sans détails.
Qu’est-ce que cela signifiait ? Je me rappelais clairement une seule chose, et Jonah aussi. Assez ironique, parce qu’il aurait mieux valu que nos sentiments restent dans l’ombre ! Mais plus nous y pensions, plus nous en parlions, et plus vite nos souvenirs revenaient. Nous avions presque compris la vérité quand nous avons été convoqués dans le bureau de Brenna. Tor y était, et elle nous a informés qu’il agonisait, confirmant ensuite que nous n’étions pas d’ici, et qu’il fallait rentrer chez nous. Elle m’a appelée « major Carter ». Les faux souvenirs sont alors partis d’un seul coup. Soudain, Carlin est redevenu Daniel, Tor, Teal’c et Jonah, le colonel O’Neill. Pas seulement un ami, mais mon chef.
L’univers tourbillonnait autour de moi. Puis Calder est arrivé, petit nerveux et furieux. Il a tiré sur Brenna, et il nous aurait tous tués si Teal’c ne l’avait pas arrêté. Heureusement, les souvenirs de Teal’c lui étaient revenus à temps pour qu’il se mette en état de kel’no’reem dont il avait besoin pour guérir. Une fois Calder désarmé, nous étions libres de repartir, mais avant il nous restait quelque chose à faire…
Au-dessus de nous s’étendait un monde de chaleur et de luxe, caché aux forçats qui l’entretenaient. Nous leur avons montré la vérité. Le colonel a tiré sur la lucarne, éliminant le réseau de mensonges qui emprisonnait les travailleurs. Mais certaines choses doivent rester cachées. Sur nombre de points, Jonah et Thera étaient plus authentiques que le major Carter et le colonel O’Neill ne peuvent l’être.

Major Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?