baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 4 > Episode 12 : Perdus dans l’Espace > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, lundi 20 août 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Samantha Carter
Je déteste devoir reconnaitre que mon père a raison ! Mais nous pensions savoir ce que nous faisons, alors que nous tentions de courir avant d’avoir appris à marcher. Et notre orgueil a failli signer la fin de SG-1 !

Quand on parle technique, je suis à mon affaire ! A demi planeur de la mort goa’uld et à demi technologie américaine, le X-301 était un sacré joujou ! J’ai été frustrée quand O’Neill a eu le droit de le copiloter avec Teal’c lors du vol d’essai. Les privilèges du rang… Le SGC suivait le vol. Au début, tout allait bien. Puis les coms ont été coupées et le X-301 a dépassé sa cible et foncé vers l’espace.
Nous n’avons pas compris ce qui se passait, mais j’ai deviné tout de suite que c’était grave. Pourtant, j’avais un plan : faire contourner Jupiter au vaisseau afin de lui donner assez d’accélération pour revenir vers le Terre. A condition, bien sûr, que Teal’c et le colonel parviennent à le mettre sur la bonne trajectoire. Mais quand nous avons rétabli les communications, ils nous ont annoncé qu’ils étaient coincés : un dispositif de rappel goa’uld les emportait vers la planète d’Apophis. Je ne voyais absolument rien faire !
J’ai écouté Daniel expliquer pourquoi les Tollan et les Tok’ra ne pouvaient pas nous aider. Puis il a mentionné quelque chose qu’Anise avait dit. Ça m’a donné un peu d’espoir. Il y avait un agent de la Tok’ra à portée de la position du X-301. Il nous suffisait de le trouver et de le persuader de nous aider. Et j’avais une idée sur l’identité de cet agent…
Il faisait nuit quand nous sommes arrivés sur P2C-257, et le découragement m’a submergée quand j’ai vu les dimensions de l’installation minière goa’uld. Si nous devions y chercher le Tok’ra, Teal’c et le colonel manqueraient d’oxygène avant notre départ de la planète. Mais nous n’avons pas eu besoin d’entrer. Des anneaux de transport se sont matérialisés autour de nous, et nous avons été téléportés dans un Tel’tak.
Je craignais le pire, mais c’était mon père – de très mauvaise humeur ! Après une bonne réprimande, il m’a laissée placer un mot, et il a accepté de nous aider. Mais, sur le chemin du retour, il m’a sermonnée pour avoir tripoté la technologie goa’uld. Nous avons eu du mal, mais nous avons enfin retrouvé le X-301. Tout était éteint. Le colonel et Teal’c ne bougeaient plus. Morts ? Je refusais l’idée ! Papa a heurté le X-301 avec le tel’tak, pour réveiller le colonel. Désorienté, il souffrait du manque d’oxygène.
Pour pouvoir sortir, il a fallu qu’ils nous fassent sacrément confiance : ils ont fait sauter la verrière et sont restés quelques instants à flotter dans le vide spatial. Puis nous les avons récupérés avec les anneaux de transport.
Ils vont bien, mais j’ai cru un moment que nous les avions perdus. J’ignore si j’aurai pu vivre avec cette idée…

Major Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?