baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 4 > Épisode 17 : Pouvoir absolu > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, samedi 25 août 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Daniel Jackson
Comme il est facile de prendre le mauvais chemin ! Depuis la mort de Sha’re, j’ai suivi les voies de la vengeance, cherchant le moyen d’exterminer les Goa’uld. Maintenant, la vérité sur la route que je suivais a été révélée…

Le fils de Sha’re, Shifu, est venu aujourd’hui – me sauver de moi-même. Depuis sa naissance, je le cherchais, espérant utiliser sa mémoire génétique contre les Goa’uld. Je croyais honorer le dernier souhait de Sha’re. Mais, dans un éclair de lumière, Shifu m’a enseigné la vérité. Quand je me suis réveillé à l’infirmerie, tout était différent. Je savais comment sauver la Terre des Goa’uld ! Mais tous mes amis me paraissaient lents, peines de doutes mesquins. Les sentiments, la politesse, la politique… Qu’importait ? Les connaissances que j’avais reçues m’imprégnaient de leur pouvoir. Elles sont vite chassé les ambiguïtés morale de mon existence passée. Dans la lutte contre le mal, seuls les puissants triompheraient.
J’ai commencé à travailler à mon projet, balayant ceux qui se dressaient sur mon chemin. Il n’avait pas ma clarté de vision, ils ne comprenaient pas. Et si je faisais parfois des rêves bizarres, tant pis. Si j’espérais obliger Teal’c à se plier à ma volonté, ou balayer l’irritation de Jack, c’était un faible prix à payer pour la sécurité du monde.
Le temps a passé. Le projet approchait de sa conclusion. J’état bien au-dessus de la jalousie mesquine de mes inférieurs. Sam a été très difficile. Je voulais simplement qu’elle me laisse le champ libre, mais même en prison elle a réussi à monter Jack contre moi !
Le jour du lancement, Jack est venu me voir. Armé – mais plus dangereux qu’un moustique. Irritant, mais sans danger. Je l’ai emmené avec moi dans le bunker, pour qu’il voie le lancement, qui était parfait, comme prévu. La réaction des politiciens était tout aussi prévisible. Mais j’ai eu le cran d’agir, comprenant que je devais exercer totalement ce pouvoir, ou le perdre. Jack n’a pas compris. Il a essayé de me tirer dessus, puis de me dire que j’étais contrôlé par un Goa’uld. L’idiot ! C’était bien moi. C’était ce que j’avais toujours voulu : le pouvoir de combattre les Goa’uld, de faire la différence…
Pendant que Moscou brûlait, je me suis réveillé. Pour de bon, cette fois. J’étais horrifié. J’avais suivi mon chemin jusqu’à la fin, et je n’avais trouvé que la destruction. Shifu a raison : nous ne pouvons pas utiliser les pouvoirs des Goa’uld contre eux. Nous devons les combattre selon nos propres conditions. Lutter contre l’esclavage par la liberté, contre le mal par la compassion, contre leur cruauté avec notre humanité. En agissant autrement, nous risquerions de perdre nos âmes.

Docteur Daniel Jackson

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?