baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 5 > Episode 3 : Ascension > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, dimanche 2 septembre 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Samantha Carter
Je me sens… trahie ? Coupable ? Solitaire ? Pourtant, je sais une chose : un homme de bien (mais était-il vraiment humain ?) est mort pour nous sauver de notre propre folie. Et j’aurai tellement aimé pouvoir faire plus pour lui !

Ca a commencé lors de notre mission sur Velona. Un monde en ruine avec, au milieu, une « arme gigantesque munie d’un grand klaxon », comme a dit le colonel. Pendant que j’étudiais cette arme, je me suis évanouie. Le diagnostic : épuisement. Et on m’a ordonné de me reposer. Quelle erreur !

Le lendemain, j’ai vu un type à l’air bizarre devant ma maison, probablement un dingue. Quand il est apparu à l’intérieur, j’ai eu peur. Il m’a dit qu’il était un alien, et qu’il m’avait suivie à travers la porte des étoiles. J’ai appelé une équipe de Code 3, mais l’alien ne s’est pas montré devant elle. Au moment où l’équipe est partie, il est revenu, m’a dit qu’il s’appelait Orlin, et m’a proposé un « échange spirituel », une sorte de télépathie. Il a accepté de partir si je coopérais, et je lui ai fait confiance. C’était une expérience extraordinaire, mais je ne pouvais en parler à personne. Si j’avais parlé d’un « ami invisible », je me serai retrouvée allongée sur le divan de Mackenzie. J’ai donc tenu ma langue.

A ce moment, le Pentagone avait des vues sur l’arme alien, et on m’a ordonné de la faire fonctionner. Daniel avait des doutes – nous ignorions ce qui avait détruit la civilisation de Velona. J’ai décidé de demander à Orlin. Il m’a dit qu’il avait aidé les Veloniens à construire l’arme pour vaincre les Goa’uld. Mais le pouvoir les avaient rendus bellicistes, et les pairs d’Orlin ont exterminé les Veloniens pour corriger son erreur. Si nous utilisions cette arme, nous subirons le même sort.

Que pouvais-je faire ? Impossible d’avertir le SGC sans parler d’Orlin. Pourtant, nous ne devions pas procéder aux essais de tir. J’ai tenté de retarder les opérations, mais j’ai été appelée par le général. Il m’a confirmé que les essais allaient commencer. Pire : le Pentagone m’observait, et il savait tout pour Orlin. On m’a envoyée l’arrêter avec une équipe des forces spéciales. Mais Orlin m’a conduite dans le sous-sol de ma maison. J’ai eu du mal en croire mes yeux : il avait construit une porte des étoiles ! Il l’utiliserait pour aller sur Velona et empêcher SG-16 d‘utiliser l’arme.

Il arrivait trop tard. Elle était déjà en cours de téléchargement. Si nous l’arrêtions, le réacteur à naquadah surchargerait et exploserait. Le dispositif serait détruit. Mais c’était exactement ce qu’Orlin voulait. Quand il a saisi les câbles d’alimentation, le colonel Reynolds lui a tiré dessus. Devenu mortel, Orlin agonisait dans mes bras. Puis, miraculeusement, il s’est transformé en un être de lumière et il a emporté le générateur avec lui, nous sauvant tous d’une mort certaine.

Major Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?