baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Le coin des ami(e)s > Chacha76 > Les histoires > OS > Os divers > Une nuit lourde de conséquences

Une nuit lourde de conséquences

chacha76, lundi 3 septembre 2018

Titre : Une nuit lourde de conséquences
 
Auteur : Chacha76..
 
Série : Stargate SG1.
 
Genre / Pairing : Amour, Émotion…
 
Résumé : Après s’être avoué leur amour après leurs promotions, Jack et Sam passent une nuit ensemble pour un au revoir, mais cette nuit aura de lourdes conséquences...
 
Saison : 9 ( Jack est général à Washington, Sam est dans le Nevada, Janet et Jacob sont décédés, Sam a rompu ses fiançailles avec Pete et Jack a rompu avec Kerry. )
 
Disclamer : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM.
 
Note de l’auteur : Cela fait longtemps qu’un début de plan traînait dans mon ordinateur, je prends enfin le temps de venir l’écrire, et depuis je ne lâche plus cette idée d’histoire.

Le colonel Samantha Carter était dans le Nevada depuis quelques mois à présent, elle avait demandé cette affectation suite au départ de Jack pour Washington. Ne pouvant se résoudre à rester dans une ville lui rappelait trop Jack, l’amour de sa vie.
 
Juste avant le départ du général pour la capitale, Jack et Sam s’étaient avoués leurs sentiments. Ils avaient passé la nuit ensemble, c’était un au revoir.

Un dernier merveilleux moment passait ensemble à s’aimer, se chérir, s’embrasser une dernière fois.

La jeune femme avait gardé en mémoire cette merveilleuse nuit passé avec l’homme de sa vie.
 
 
FLASH-BACK
 
Les deux militaires ainsi que tout leurs amis se trouvaient dans un bar afin de fêter leurs promotions respectives.

Ils dansaient ensemble profitant de ces derniers moments car le lendemain, ils allaient être séparés pendant de longs mois sans pouvoir se voir.
 
Les deux militaires portaient leur uniforme d’apparat car la cérémonie de leur promotion était déjà passée, alors la jeune femme prit la parole :
 
• « Cela va être dur sans votre présence près de moi, je me suis habituée à ce que vous soyez toujours là quand j’en avais besoin. » Déclara la jeune femme en posant sa tête sur l’épaule de Jack.
• « S’il te plaît, c’est la dernière soirée que nous passons ensemble, appelle moi par mon prénom et oublie le vous. Je veux que jamais nous oublions cette dernière soirée ensemble. » Demanda Jack en passant directement au tutoiement.
• « D’accord, alors fais moi passer la meilleure soirée de ma vie. » Dit-elle en le regardant dans ses yeux.
• « Dans ce cas, tu ne vois pas d’inconvénient à ce que je t’embrasse ? » Lança Jack près de l’oreille de la jeune femme.
• « Oh non, je veux que nous profitions de cette dernière soirée ensemble . » Répliqua Samantha en se laissant aller dans les bras de cet homme.
 
A l’écart des militaires, Teal’c et Daniel apercevaient Jack et Sam profiter de leur dernière soirée ensemble.

Ils se dirent que les amoureux avaient raison d’en profiter car on ne sait jamais ce que la vie nous donne.

Il faut toujours profiter un maximum de l’être aimé ne sachant pas ce que le lendemain nous réserve.
 
Jack prit les lèvres de Samantha contre les siennes savourant ce baiser mais également le fait que maintenant plus rien ne pouvait les retenir de passer cette nuit ensemble.
 
Quelques instants plus tard, les deux militaires se trouvaient chez la jeune femme.

Ils s’embrassaient jusqu’à perdre leur souffle, ils se retrouvèrent rapidement dans la chambre de la militaire.
 
Samantha enleva la cravate et la veste où étaient accrochées toutes les médailles que Jack avait eu pendant toute sa carrière de militaire.

Elle posa doucement sur une chaise près de son armoire, elle mit également la sienne afin de ne pas embêter de Jack.
 
La jeune femme revint rapidement auprès du militaire, ce dernier retira la cravate et commença à déboutonner la chemise de Samantha pour avoir accès à sa poitrine soutenue par le soutien-gorge.
 
Elle se laissa faire ayant une totale confiance en cet homme qu’elle connaissait depuis maintenant huit ans, Jack la regarda avec désir et laissa la chemise tombait sur le sol.

Il commença à poser des baisers brûlants dans le cou de la jeune femme, cette dernière gémit de satisfaction, elle enleva également la chemise de Jack pour être à égalité.
 
 
Quelques instants plus tard, ils se retrouvèrent nus, le militaire prit la jeune femme dans ses bras et la posa tendrement sur le lit puis monta sur elle.
 
Il écarta tendrement ses cuisses avec son genou pour avoir un meilleur accès à cette partie de femme de Samantha, cette dernière le fit et regarda Jack dans les yeux.
 
Elle put y voir tout l’amour qu’il éprouvait pour elle mais également le désir, elle laissa sa main glisser vers l’entrejambe du militaire afin de le prendre en main.

Elle commença à le presser et entamait un long va et vient. Ensuite elle le prit dans sa bouche, et recommença la torture sur l’anatomie du militaire.
 
 
Le militaire se retira rapidement de la jeune femme ne voulant se libérer dans la bouche de Samantha, il positionna son sexe à l’entrée de l’intimité de la jeune femme mais ne rentra pas voulant rendre la torture que la jeune femme avait donné par ses caresses.
 
Jack commença à donner des baisers brûlants dans le cou de la militaire puis il descendit le long de sa poitrine en passant par le ventre plat de la jeune femme et finit par l’intimité Samantha. Il glissa un doigt dans cette partie de femme humide et entama un long va et viens.
 
Samantha gémit de plaisir de sentir ses doigts en elle mais elle était quelque peu déçue, elle le voulait entièrement pas que ses doigts à lui alors la militaire prit la parole :
 
• « Plus de préliminaires, s’il te plaît, je te veux en moi, maintenant. » Supplia la jeune femme en regardant son amant dans les yeux.
• « Eh bien, cela vient du cœur. Alors je ne peux pas te refuser cela. C’est notre dernière nuit et soirée ensemble, je veux que cette nuit ne se termine jamais alors je vais te faire l’amour toute la nuit. » Promit Jack en la caressant sur son visage magnifique.
Quelques instants plus tard, le militaire cessa de caresser son corps et s’infiltra doucement dans cette moiteur humide qui l’attendait depuis des années.
 
 
Il attendit qu’elle se fasse à son intrusion avant de pouvoir se mouvoir, quelques minutes plus tard, la jeune femme bougea son bassin montrant à Jack qu’elle s’était faite à ce lien qu’ils avaient entre leur corps.
 
Jack se mit à entamer un lent va et viens pour finir avec un mouvement beaucoup plus vite voulant à présent de libérer en elle. Après ce tendre moment entre les amants, ils finirent par s’endormir d’épuisement dans les bras l’un de l’autre.
 
Le lendemain fut très dur pour les militaires car ils ne se reverraient pas avant quelques mois à cause de leurs fonctions.

Samantha avait demandé à être affecté dans le Nevada et Jack n’avait pas eu le choix que d’aller sur la capitale ayant été demandé par le président des États-Unis.
 
 
FIN DU FLASH – BACK
 
Quelques mois plus tard,
 
La jeune femme effectuait des expériences pour un laboratoire de recherche contre la maladie Alzheimer.

Elle travaillait tous les jours ainsi que la nuit pour trouver un remède contre cette maladie terrible pour les personnes atteintes mais également pour la famille, ne faisant pas attention à elle.
 
Samantha ressentit de violentes douleurs à son ventre, et se courba rapidement par la douleur ne comprenant pas car elle avait eu ses règles deux semaines en arrière.

La paillasse de travail se remplit d’un liquide bleuâtre, des béchers et ballons à fond rond se cassèrent sous le coup de la jeune femme.
 
Plus loin, un laborantin regardait la jeune femme voyant qu’elle n’était pas bien du tout s’approcha d’elle pour avoir de ses nouvelles.
 
 
- « Mademoiselle Carter, vous allez bien ? » Demanda Emmanuel inquiet pour la jeune femme.
 
- « Je me sens pas très bien, Emmanuel, je vais…. » Dit-elle sans pouvoir finir sa phrase en tombant dans les pommes sous la douleur violente de son ventre.
 
Le laborantin tenta de la rattraper mais c’était déjà trop tard, l’ex militaire avait touché violemment le sol en se cognant la tête.

Emmanuel appela rapidement l’équipe de l’infirmerie pour que la jeune femme soit emmenée pour effectuer des examens complémentaires.
 
L’équipe arriva rapidement sur le lieu de l’accident, la laborantine fut mise sur un brancard et partit à l’infirmerie.
 
 
 
Quelques minutes plus tard, la jeune femme commençait tout doucement à se réveiller sur l’un des lits de l’infirmerie, elle était branchée sur un monitoring cardiaque et avait un mal de crane horrible à supporter.
 
- « Qu’est-ce qui se passe ? » Demanda la jeune femme en commençant à se lever.
 
- « Ne bougez pas, Mademoiselle Carter, vous avez eu un malaise dans le laboratoire de recherche, vous vous êtes cogné la tête en tombant. D’après ce que votre collègue nous a informé quand vous étiez inconsciente. » Raconta le docteur Simonstrueux.
 
- « Je m’en rappelle pas comment cela s’est passé mais je souffrais tellement de douleurs très fortes au niveau du ventre, que je ne pouvais plus me concentrer sur mon travail. » Dit-elle en se rallongeant dans le lit se trouvant si faible.
 
- « Pouvez-vous me dire si vous savez les causes de ces douleurs ? » Questionna le médecin en prenant un carnet pour prendre des notes.
 
- « Non, je ne vois pas pourquoi, j’ai eu mes règles il y a deux semaines à peu près, cela aurait pu être cela. » Répondit-elle ne comprenant pas ce qui lui arrive.
 
- « Bien, Mademoiselle Carter, nous allons faire des examens sanguins, pour cela nous devrons vous transférer dans un hôpital car nous ne pouvons pas faire d’examens ici de ce genre. Je vais vous adresser à un confrère qui va s’occuper de vous. » Dit-il en partant déjà pour s’occuper du transfert de sa patiente.
 
 
Quelques instants plus tard, la jeune femme se trouvait dans une chambre, elle avait passée tous les examens qu’il fallait.
 
Une prise de sang car le médecin du laboratoire avait une idée sur ce qu’elle avait mais il avait préférer en parler avec son confrère. De ce fait, Samantha attendait patiemment dans sa chambre, les résultats qui ne tardaient à venir car elle entendit que cela toquer et le médecin entra.
 
- « Bonjour, Mademoiselle, je suis le Docteur Lydie Oduvillage, je suis le confrère du Docteur Simonstrueux, c’est lui qui m’a confié votre dossier, d’ailleurs il avait déjà une idée de ce que vous avez, donc savoir ou chercher était facile. Vous êtes enceinte ! » Annonça le médecin en la regardant.
 
- « Oh mon dieu ! Comment s’est possible ? » Rétorqua la jeune femme surprise de cette nouvelle si inattendu.
 
- « Mademoiselle, vu vos résultats sanguins et le taux de Béta HCG présent dans votre sang, la grossesse est avancée, je l’estime à environ 4 mois, mais vos douleurs sont peut être du a une fausse couche, nous devons vérifier rapidement si votre bébé est bien accroché dans l’utérus car il est possible que cela ne soit pas le cas et que vous couriez un grave danger pour votre santé. » Répondit le médecin très sérieux de la situation.
 
- « Comment cela s’est possible que j’apprends que maintenant que je suis enceinte ? J’avais mes règles pendant ces 4 mois, comment s’est possible ? » Questionna la jeune femme ne comprenant pas.
 
- « Il est vrai que dans certains cas, le déni de grossesse peut agir de cette façon, votre esprit n’était pas prêt à assurer cette grossesse mais votre corps en a fait autrement. C’est pour cela qu’il faut vraiment effectuer une échographie, pour que votre santé soit sans danger et que tout aille bien pour le bébé. » Répondit le médecin en rassurant sa patiente.
 
- « D’accord, Docteur. » Dit-elle le cœur lourd que peut être elle allait perdre le bébé de l’homme de sa vie sans qu’il soit au courant.
 
- « Voulez-vous que j’appelle quelqu’un pour vous tenir la main dans ce moment ? » Demanda le médecin en sous entendant la présence du père de l’enfant.
 
- « Oui, s’il vous plaît, pouvez-vous appeler Jack O’Neill, je vais vous donner son numéro de téléphone personnel car il est militaire et pas facile à joindre si vous prenez le chemin public. » Répondit-elle en se mettant sa tête sur le côté montrant sa tristesse.
 
 
Le médecin comprit sa détresse, sortit pour prévenir le militaire de ce qui se passer pour la jeune femme, puis ensuite elle allait effectuer l’échographie pour voir ce qu’il en ait au niveau du bébé.
 
Elle composa un par un les numéros et attendit que l’interlocuteur réponde qui ne tarda pas.
 
- « Allo ? »
 
- « Bonjour, vous êtes bien Monsieur Jack O’Neill ? » Demanda le médecin pour être bien sur de l’identité de la personne.
 
- « Oui, c’est bien moi, à qui ai-je l’honneur de cet appel ? » Répondit le militaire sur ses gardes.
 
- « Je suis le Docteur Lydie Oduvillage, j’exerce à l’hôpital central de la ville du Nevada, une amie à vous a été admise suite à un malaise sur son lieu de travail. » Commença Lydie à expliquer au militaire.
 
- « Qu’est ce qu’elle a docteur ? » Questionna Jack en paniquant un peu ne sachant pas ce qu’il se passait pour la femme de sa vie.
 
- « Elle a fait un malaise sur son lieu de travail, en tombant dans sa chute, elle s’est cogné violemment la tête. Nous avons effectuer des examens complémentaires pour éliminer les commotions,et les complications au niveau de son cerveau. Mais d’après ce qu’elle nous a dit avant de faire son malaise, Mademoiselle Carter a eu une très forte douleur dans le ventre, mon collègue qui l’a pris en charge à son arrivé, a émis l’hypothèse qu’elle était peut-être enceinte et qu’elle faisait une fausse couche. Après les examens sanguins que nous avons effectués sur ma patiente, nous avons pu estimer la grossesse à environ 4 mois. Nous allons effectuer des examens complémentaires pour vérifier que la santé de Mademoiselle Carter n’est pas en danger et de s’assurer que le bébé est bien en place dans l’utérus de votre amie. » Raconta la jeune femme dans les détails pour lui expliquer ce qu’il se passait pour sa patiente.
 
Après les révélations du médecin, le militaire était muet, bouleversé par ce qu’il se passait si loin de lui. Il eut le cœur brisé de ne pas pouvoir être près de la jeune femme car il comprit rapidement que dans sa tête il a fait le calcul, il était le père du bébé. La nuit qu’ils avaient passés il y a 4 mois avait donné à la construction de la vie.
 
Après avoir digéré un peu ce qu’il se passait, reprit son sérieux et prit la parole :
 
- « Je prends le premier vol pour le Nevada, je suis de Washington, j’arrivais sûrement dans la nuit, s’il vous plaît, prenez soin d’elle jusqu’à ce que j’arrive. » Demanda Jack en prenant rapidement ses affaires pour arriver plus vite à l’aéroport.
 
 
Quelques heures plus tard le militaire se trouvait à arpenter les couloirs de l’hôpital, à la recherche de la chambre de la jeune femme qui faisait battre son coeur. Soudain, une jeune femme arriva vers lui et posa :
 
- « Bonjour, Monsieur, vous êtes bien Monsieur O’Neill ? » Demanda le docteur en le regardant.
 
- « Oui, Madame, je suis Monsieur O’neill, celui que vous avez appelé, il y a quelques heures, je voudrais savoir comment va Samantha ? » Dit le militaire inquiet pour Sam.
 
- « Bien, nous avons fait des examens complémentaires, le bébé va très bien, il se développe très bien dans le ventre de votre amie. Son déni de grossesse n’a eu aucune importance sur le développement du bébé. Le malaise de votre amie a été une alerte de son corps car il n’en pouvait plus et à essayer de le faire comprendre à sa manière. » Dit-elle en essayant de le rassurer.
 
- « D’accord, est-ce le reste de sa grossesse va bien se passer après cela ? » Demanda le militaire inquiet.
 
- « Oui, tout devrait bien se passer mais comme je l’ai dit à votre amie, il faut qu’elle lève le pied au niveau du travail, son corps recommencera cet épisode et cela pourrait être beaucoup plus grave au niveau des conséquences sur l’enfant ainsi que pour la mère. » Déclara le médecin en regardant le militaire pour lui faire comprendre que cela serait à lui de la raisonner.
 
- « Je vous remercie énormément Docteur, de m’avoir contacté pour m’informer de son état, je m’en serais voulu de ne pas avoir été au courant de ce qui se passer. Où est-elle ? » Demanda le militaire en voulant rapidement voir la jeune femme.
 
Le Docteur informa rapidement le numéro de la chambre de la jeune femme qui était en observation pour quelques heures. Le militaire se précipita vers la chambre de l’élue de son cœur.

Il toqua sur la porte et attendit qu’on lui dise d’entrer. Il entra doucement dans la chambre de la jeune femme et son coeur manqua un battement de voir la femme de sa vie allonger sur un lit d’hôpital branchée à tout un tas de machine.
 
Il s’approcha doucement de la jeune femme, lui caressa doucement le visage encore blême.

La jeune femme le regarda dans les yeux, lisant en lui comme dans un livre ouvert.

Elle pouvait apercevoir tous les émotions éprouvées par Jack, de la peur, de l’amour, de la confusion, de la stupéfaction.

Mais surtout, la peur d’avoir pu la perdre alors qu’il était si loin d’elle.

Sam se ressaisit après avoir pu apercevoir le militaire dans tous ses états car elle savait qu’elle devait lui parler du bébé.

Elle se doutait qu’il n’était pas au courant du futur bébé, vu qu’elle l’avait appris récemment d’une manière si surprenante. Et elle avait également peur que le militaire prenne très mal la nouvelle.

* < Écoute, Jack, je dois te parler quelque chose. Je sais que cela va être peut être un choc pour toi après ces quelques mois passer loin de toi. > Commença la jeune femme en baissant les yeux.

* < Ne t’inquiète pas ma Samy, je suis au courant de ce qui s’est passé à ton laboratoire ainsi que ton malaise. > Dit-il en caressant tout doucement le visage.

* < Jack, suite à ce malaise l’hôpital a effectuer des examens complémentaires. Il se trouve que j’ai découvert que je suis enceinte déjà 4 mois. Je suis vraiment désolée. Si j’avais su que je l’étais je t’en aurais parlé. Je te l’aurais jamais caché. Je suis vraiment désolée. > Dit-elle en pleurant à chaude larmes.

* < Ne t’inquiète pas ma chérie, le docteur m’a appelé lorsque que j’étais à Washington, elle m’a dit que je devais prendre le premier avion car tu avais besoin de moi. J’étais vraiment très inquiet pour toi, j’étais si loin de toi, alors que tu n’étais pas bien, je me suis senti si impuissant face à ça. > Rassura le militaire en posant un baiser sur le front de la jeune femme.

* < Oh Jack, je suis tellement contente que tu sois là près de moi. > Dit-elle en attrapant Jack dans ses bras.

Le militaire comprit qu’elle avait vraiment besoin de réconfort après ce qui s’était passé.

Quelques mois plus tard, Sam avait donné naissance à un magnifique petit garçon en très bonne santé malgré ce qu’il s’était passé quelques mois plus tôt.

Les deux militaires avaient emménagé ensemble ne pouvant plus être loin de l’autre.

Et ils avaient enfin compris qu’il ne fallait pas nier les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre.

Ils devaient vivre leur nouvelle vie comme jamais, ne sachant pas ce que l’avenir nous réserve.

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?