baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 5 > Episode 21 : Zénith > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, vendredi 21 septembre 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill

Daniel est parti. Je l’ai regardé s’éteindre, lentement, horriblement. Il a donné sa vie pour sauver des millions de gens. Pourtant, il n’est pas mort. Enfin, je ne crois pas. Mais il nous a quittés, et rien ne sera plus jamais pareil.

Kelowna est un monde comme le nôtre, à une cinquantaine d’années près, en guerre froide avec ses voisins, et jouant avec des armes capables de le détruire cent fois. Charmantes gens !

Pendant que Daniel parlait avec leurs scientifiques, quelque chose est arrivé. Il a reçu une dose mortelle de radiations, et les Kelowniens beuglaient qu’il avait saboté leurs recherches. Un fichu mensonge !

Mais Hammond voulait rester en bons termes avec les Kelowniens. Ils possédaient une sorte de naquadah superchargé (le naquadria ?) qui nous sauverait des Goa’uld, selon Carter. Blabla ! Hammond m’a ordonné de remettre une lettre d’excuses au gouvernement kelownien. J’ai accepté, car je voulais retourner sur la planète et découvrir la vérité au sujet de Daniel.

Là, j’ai rencontré Jonas. Tout sourire, il savait ce qui se passait, mais il était bien trop apeuré pour me le dire. Pourtant, la vérité était évidente : leur expérience avait mal tourné, et les savants utilisaient Daniel comme bouc émissaire.

Sur la Terre, Daniel était dans un sale état. Je savais que je devais lui dire adieu, mais j’étais comme engourdi. Je n’arrivais pas à y croire. J’espérais un miracle. Il n’est pas arrivé. A la fin, j’ai seulement pu lui promettre de le blanchir. C’était le moins que je pouvais faire.

Peu après, Jonas est arrivé. Il avait fui Kelowna, en emportant du naquadria. Il nous a raconté la vérité : il y avait eu un accident, une fusion du cœur. Si Daniel n’était pas entré et n’avait pas retiré le cœur du réacteur (à mains nues), la planète aurait sauté. Il a sauvé des millions de vies au prix de la sienne.

Pendant que je regardais Jacob Carter utiliser le bandeau de soin goa’uld, j’ai senti une main sur mon épaule. Je me suis tourné – et j’étais dans la salle de la porte, avec Daniel, et une alien étincelante, Oma Desala ! Daniel a dit qu’il fallait qu’il nous quitte, qu’il nous aiderait mieux comme ça. Il m’a demandé d’empêcher Jacob de le guérir.

Quand le moniteur a montré qu’il était mort, une lumière éblouissante est sortie de son corps. Soudain, je me suis retrouvé à nouveau dans la salle de la porte, lui disant adieu. Pour le meilleur ou pour le pire, il avait choisi un chemin différent.

Mais je pense que nous le reverrons. Il n’est pas mort, seulement parti se balader. Il reviendra. J’en suis persuadé. Je ne peux pas faire autrement.

Colonel Jack O’Neill

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?