baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 6 > Episode 3 : Réunion > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mardi 25 septembre 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill

J’ai confiance en peu de gens : Carter, Teal’c et Hammond. Et moi, par moments. J’estime que la confiance, ça se construit comme une maison. Aujourd’hui, le petit nouveau a posé la première pierre des fondations…

Ce n’est pas tous les jours qu’un vaisseau-mère goa’uld arrive en orbite autour de la Terre. Il appartenait à Anubis, mais c’était désormais un vaisseau fantôme. Un vaisseau-mère fantôme. Nous devions en savoir plus.

J’ai laissé Teal’c et Jonas sur le tel’tak (après une prise de bec avec le bleu), pendant que Jacob, Carter, le major Davis, le Dr Friesen et moi montions à bord du vaisseau par les anneaux de transport. Carter et Davis voulaient vérifier l’ordinateur, mais ils n’ont pas pu entrer dans la salle. J’ai renvoyé Friesen à la passerelle pendant que je faisais sauter la porte. Carter a découvert que ce vaisseau était celui où Anubis avait téléchargé l’esprit de Thor. Elle pensait qu’il avait été abandonné parce que Thor y avait injecté un virus informatique, mais il lui fallait la confirmation de Friesen.

J’ai essayé de le contacter. Rien. Puis j’ai découvert son cadavre : il y avait des Jaffa à bord ! J’ai appelé Jacob, mais je n’ai pas eu de réponse. Nous avions un gros problème. Arrivé sur la passerelle, c’était encore pire. Le vaisseau plongeait vers la Terre et le dispositif de transport du tel’tak avait été endommagé. Impossible de fuir !

Nous commençons à avoir l’habitude de nous écraser… Moi, j’essaie toujours de sauter avant le crash ! Cette fois, nous n’avons pas pu. Nous sommes tombés au fond du Pacifique Nord. Glacial ! Et le vaisseau a pris l’eau. Carter et moi étions prisonniers à bord, l’eau montait, et il faisait un froid terrible. Quand l’eau est passée au-dessus de nos têtes et a touché le plafond, j’ai cru que c’était la fin.

Puis les portes se sont ouvertes comme par magie. Mais ça n’en était pas, selon Carter ; d’après Davis et elle, le « virus » était en réalité Thor. Carter pensait pouvoir le télécharger et l’emmener avec nous. A ce moment, Teal’c est arrivé avec Jonas, et ils avaient apporté un sous-marin. J’ai ordonné à Jonas de repartir dans le sous-marin avec les autres, pendant que Teal’c, Carter et moi cherchions l’esprit de Thor.

Tout le vaisseau était inondé. Notre seule issue : filer à bord des planeurs. Mais il fallait que Carter fasse fonctionner le champ de force du hangar… Et le compte à rebours d’autodestruction du vaisseau avait commencé dès le transfert de Thor sur une disquette. Pour la deuxième fois dans la même journée, j’ai cru que la fin approchait. Puis, comme par magie, le champ de force s’est mis en route. Mais ce n’était toujours pas de la magie. Cette fois, c’était Jonas. Qui l’eût cru ? Nous sommes en vie grâce à lui ! Un bon début…

Colonel Jack O’Neill

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?