baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 7 > Episode 3 : L’apprenti sorcier > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mercredi 17 octobre 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Jack O’Neill

Que feriez-vous si vous vous réveilliez un matin pour découvrir que vous avez perdu toute votre vie, que tout ce que vous pensiez être à vous appartient à quelqu’un d’autre et que vous devez recommencer à zéro ?

J’aurai dû le savoir dès que je me suis levé, car mon genou droit ne me faisait pas mal. Mais c’est en allant dans la salle de bains que j’ai compris qu’il y avait un problème : je ne voyais que le sommet de ma tête dans le miroir. J’étais petit. Pire : j’étais un gamin ! A partir de là, tout a été de plus en plus bizarre.
Fraiser a découvert que mon ADN se désagrégeait. J’étais en train de mourir. Le seul espoir était que la Tok’ra me « congèle » jusqu’à ce qu’il trouve une solution. La dernière fois que les Tok’ra ont essayé de m’aider quand j’étais malade, ça a mal tourné. Pas question de leur faire confiance. J’ai décidé de quitter le SGC. Quand on connait les lieux, c’est facile.
Dehors, c’était pire. Je n’ai même pas pu acheter une bière ! J’étais comme un fantôme dans ma propre vie, l’ombre de celui que j’avais été. Je me fichais alors pas mal que mon ADN se désagrège…
SG-1 avait un plan. Les gars ont découvert que j’étais un clone de moi-même, et que le « véritable » O’Neill était examiné sous toutes les coutures dans un vaisseau asgard en orbite. Ça m’a fait mal, ça aussi. ! Pour moi, je suis le véritable O’Neill, mais pas pour mes équipiers. Ils voulaient récupérer l’« ancienne version », et ils étaient prêts à m’échanger contre celle-ci. Là, j’ai compris que je devrais me débrouiller tout seul. Personne ne protégeait mes arrières. J’ai insisté pour qu’on me donne un zat, pour obliger l’Asgard à m’aider une fois que je serais revenu à bord. Hammond n’était pas chaud, mais je luttais pour ma vie, et j’ai insisté.
Une fois l’échange fait, j’ai attaché l’Asgard à sa table d’expérimentation et j’ai téléporté SG-1 à bord. Avec le « véritable » O’Neill. Carter a contacté Thor pour remettre les choses en ordre. Quand il est arrivé, je me sentais mal. Les clones n’étaient pas prévus pour survivre plus d’une semaine, c’est pourquoi mon ADN se désintégrait. Thor a réussi à régler ce problème, mais qu’allais-je faire ensuite ?
Je n’avais pas de travail, pas de maison, pas de vie. Pas d’amis. Tout ce que je pensais être à moi appartenait à quelqu’un d’autre. Même mes souvenirs : ma femme, mon fils… Comment s’arranger d’avoir perdu tout cela ? Je n’avais que deux solutions : abandonner ou repartir à zéro.
Donc, à partir d’aujourd’hui, je ne suis plus le colonel Jack O’Neill de SG-1, père divorcé d’un enfant mort. J’ai une nouvelle vie, un nouvel avenir. Et, cette fois, peut-être que je ne commettrai pas les mêmes erreurs…

Colonel Jack O’Neill

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?