baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 7 > Episode 19 : Résurrection > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mardi 6 novembre 2018

Document classé secret
Saisir le code :
*******
Saisi par : Daniel Jackson

Les dieux font retomber les péchés des parents sur la tête de leurs enfants, disait Euripide. Il avait raison. Quand le fils d’un criminel de guerre nazi a créé une enfant monstrueuse, il a payé le prix fort pour son orgueil.

Sam, Teal’c et moi avons été appelés sur le site d’une enquête, à LA, qui semblait sorti d’un film d’horreur. L’entrepôt était jonché de morts. Rien d’exceptionnel pour LA, je sais… Sauf que les victimes étaient des scientifiques, et la meurtrière, une jeune femme qu’ils avaient gardée dans une cage. Le seul survivant du massacre semblait encore plus bizarre. Fils d’un criminel de guerre nazi, Keffler détenait un impressionnant butin de guerre. La pièce la plus intéressante montrant la Goa’uld Sekhmet, une alliée de Râ.

Pendant que Sam et Barrett étaient en train d’interroger Keffler, j’ai parlé à la jeune fille, Anna. Elle semblait trop fragile et terrifiée pour avoir commis ces horreurs. Sa cage de verre étaient couverte de croquis au fusain. Elle a nié avoir tué les scientifiques, bien que la scène ait été enregistrée par les caméras de surveillance. Pire, elle n’avait aucun souvenir de sa vie hors de sa cellule. « Keffler est celui qui m’a faite », m’a-t-elle dit. Faite ?

Je suis retournée voir Sam, qui avait trouvé les recherches de Keffler sur le clonage goa’uld. S’il s’avérait qu’Anna était un clone, elle aurait pu dire la vérité au sujet des meurtres. Peut-être y avait-il un autre clone en liberté ? Barrett a organisé la poursuite, et je suis retourné parler avec Anna. J’ai reconnu certains de ses croquis comme étant de l’écriture goa’uld. L’un d’eux donnait la combinaison permettant d’ouvrir une arche que nous avions trouvée parmi les artéfacts nazis. Nous l’avons ouverte : elle contenait une bombe goa’uld au naquadah, dont le compte à rebours était activé !

Seule Anna pouvait désamorcer la bombe. J’ai examiné les bandes vidéo et ses entretiens avec Keffler. Je l’ai vu obliger une deuxième personnalité se manifester en Anna : une Goa’uld ! L’ADN d’Anna avait été combiné à celui de la Goa’uld « Sekhmet. C’étaient les gènes goa’uld d’Anna qui l’avaient forcée à tuer les chercheurs et à déclencher la bombe.

Anna ne pouvait pas nous aider. Sa personnalité goa’uld était trop forte. Elle l’a forcée à brûler ses croquis, puis à se mettre le feu. Nous avons éteint l’incendie, mais Anna s’est échappée. Dans les restes des croquis, j’ai trouvé le code de désamorçage de la bombe.

Anna et Keffler étaient toujours en liberté dans le secteur. J’allais perdre l’espoir de les retrouver quand j’ai entendu des coups de feu. Je suis arrivé trop tard : Anna agonisait, et Keffler aussi. Elle s’était tuée parce qu’elle savait que rien ne pourrait la sauver.

Docteur Daniel Jackson

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?