baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 7 > Episode 20 : Lutte de pouvoir > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, mercredi 7 novembre 2018

Document classé secret
Saisir le code :
*******
Saisi par : Richard Woolsey

Jusqu’ici, je n’étais allé que quatre fois à la Maison Blanche, dont deux pour la visite guidée officielle. Je n’aurai jamais pu imaginer la série d’événements qui m’ont conduit à un rendez-vous avec le Président, tard dans la nuit…

Je m’appelle Richard Woolsey. Je suis juriste et je travaille pour le NID. Je suis farouchement partisan de la supervision par des civils des opérations militaires top secret. C’est pour cette raison que je faisais confiance au sénateur Kinsey, et que j’ai accepté de travailler pour lui quand il est devenu vice-président. Je crois toujours à ces principes, mais ma foi en Kinsey a été durement ébranlée.

J’ai été appelé par le vice-président pour l’aider à informer le président Hayes du programme porte des étoiles. Kinsey pensait que le chef d’état-major ne lui donnerait qu’une opinion biaisée. Bien entendu, Kinsey avait hâte de parler des questions de procédure que mon enquête au SGC avait mises au jour.

J’appréciais le président. Etant donné ce qu’il entendait pour la première fois, il n’a pas semblé bouleversé. Il a écouté les deux sons de cloche, mais il m’a paru clair que son instinct le poussait à prendre le parti du chef d’état-major, et non celui de Kinsey.

Après le briefing, j’ai été appelé dans le bureau du vice-président. Lorsque j’ai dit que je pensais que le président Hayes n’était pas apparu convaincu par nos arguments à propos du remplacement des responsables du SGC, Kinsey a déclara quelque chose qui m’a sérieusement troublé : si le président n’était pas d’accord avec nous, « ce n’était qu’un homme ». Je ne suis pas idiot, et j’avais entendu les rumeurs sur l’implication de Kinsey avec les éléments pirates du NID. Je suis allé aussitôt parler au chef d’état-major. Il était prêt à m’écouter, mais pas à agir sans preuves. Et je ne voyais qu’un endroit où trouver ces preuves.

Plusieurs années plus tôt, Hammond avait été victime d’un chantage et avait démissionné de son poste de commandant du SGC. Peu après, il avait été réintégré. Selon moi, Hammond devait avoir quelque chose sur Kinsey. Je suis retourné au SGC et j’ai tout expliqué au général.

Il était mécontent, mais il m’a fourni ce qu’il me fallait : une disquette contenant les preuves de la connexion entre Kinsey et les éléments pirates du NID. Il m’a dit franchement qu’il ignorait s’il avait raison de me faire confiance ; j’espère que mes actions lui ont prouvé mon honnêteté.

J’ai apporté la disquette au président. Il n’a pas semblé étonné quand je lui ai parlé de mes soupçons sur Kinsey. J’ignore ce qu’il fera de ces informations, mais au moins, comme cela, je pourrai dormir la nuit. J’espère seulement que ce que j’ai fait suffira…

Richard Woolsey

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?