baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 8 > Episode 1 : Mésalliance 1/2 > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, dimanche 11 novembre 2018

Document classé secret
Saisir le code :
*******
Saisi par : Samantha Carter

Que signifie être humain ? Éprouver de la compassion, ou de la haine ? Faire confiance, ou trahir ? Offrir de la bonté, ou de la cruauté ? Un peu de tout cela, et c’est bien là que réside le drame…

Après des mois d’attente, j’étais au bout du rouleau. Malgré tout ce que le colonel O’neill avait sacrifié pour nous – pour la planète entière –, personne ne parvenait à l’aider. Mais si nous pouvions contacter les Asgard, ils le sauveraient. Comme ils l’avaient déjà fait une fois.
Nous savions que les Asgard surveillaient toujours Halla, leur ancienne planète. Si nous trouvions un moyen d’y aller, nous leur demanderions leur aide. Je pensais que nous avions une chance d’y arriver en utilisant le Tel’tak que le colonel avait modifié, grâce aux connaissances des Anciens. Au début, Weir ne voulait pas nous laisser prendre le vaisseau : il avait trop de valeur. J’ai fait un brin de chantage : elle savait que j’étais la seule personne capable de comprendre les modifications, et si je refusais de les aider…
Teal’c et moi sommes donc partis en mission. Quand nous sommes arrivés, c’était la catastrophe ! Les coordonnés étaient exactes, mais la planète avait disparu, ainsi que son soleil. Nous nous sommes retrouvés piégés dans le champ gravitationnel d’un trou noir. Il démantelait le vaisseau, et nous serions morts si Thor ne nous avait pas téléportés à bord de son navire.
Mais c’était la seule bonne nouvelle. Thor nous a dit que les Asgard avaient créé le trou noir pour empêcher que les Réplicateurs échappent à la bulle de temps dilaté, sur Halla.
Malheureusement, les Réplicateurs s’étaient servis du dispositif pour neutraliser les effets gravitationnels du trou noir. Et ils étaient en train de fuir. Thor a essayé de les intercepter, mais ils ont abordé le vaisseau. Teal’c et moi avons tenté de les combattre. C’est alors que j’ai été téléportée à bord d’un vaisseau Réplicateurs. J’avais peur, mais j’avais encore de l’espoir, jusqu’à ce que je voie qui m’avait capturée : Numéro Cinq, le Réplicateur humanoïde que j’avais trompé. Il était plus que furieux : blessé, humilié et bouillant de rage. Je n’ai pas pu lui faire comprendre que j’avais suivi les ordres du colonel Il s’en fichait, il voulait me faire payer ! Et il l’a fait. Il est entré dans mon esprit. Il n’existe pas de mots pour décrire la douleur que j’ai éprouvée.
Cela a duré une éternité. Des images intolérables et brutales. Rien de ce que j’ai dit n’a pu lui faire comprendre la raison de mes actes. J’ai fini par craquer, j’ai pleuré, il a changé. Il a tendu la main, m’a caressé les cheveux. Et j’ai compris ce qu’il voulait vraiment de moi…

Major Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?