baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 8 > Episode 4 : Heure H > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, vendredi 16 novembre 2018

Document classé secret
Saisir le code : *******
Saisi par : Samantha Carter

Dans la salle de briefing, lorsque nous avons attendu le général, j’ai réalisé que les choses avaient vraiment changé. Le colonel O’Neill ne faisait plus partie de SG-1. Nous étions seuls, et c’était effrayant.

Nous voulions nous rendre sur une planète abritant peut-être une ancienne base d’Anubis. Les Jaffa rebelles avaient découvert un dispositif d’activation des anneaux de transport qui nous permettait d’entrer. Qui sait quelles armes Anubis avaient abandonnées ?
J’étais enthousiaste, et nous attendions une autorisation immédiate. Mais le général O’Neill voulait envoyer SG-3 avec nous, alors qu’il s’agissait d’une mission de reconnaissance. Nous ne pouvions pas utiliser la porte des étoiles le lendemain. Quand O’Neill a quitté la pièce, je me suis sentie mal à l’aise. Voulait-il que SG-3 nous accompagne parce qu’il doutait de mes capacités de commandant ? Pourquoi insistait-il sur la présence d’une équipe de soutien pour une mission de routine ?
Nous sommes partis le matin suivant, avec SG-3. Nous n’avons trouvé aucun signe d’activité jaffa. J’ai laissé SG-3 garder la porte et je suis partie avec Daniel et Teal’c. C’était une erreur…
Daniel a rapidement trouvé la base souterraine, et le dispositif d’activation des anneaux a fonctionné. Il restait des artéfacts, mais rien d’intéressant. Les armes et les sources d’alimentation avaient été emportées quand les Jaffa ont abandonné la base.
C’était décevant. Au bout d’une heure, j’ai ordonné à l’équipe de regagner la surface. Nous avons alors compris qu’il y avait un problème : le dispositif d’activation était endommagé, et nos radios ne fonctionnaient pas. De plus, SG-3 ignorait où nous étions.
Il nous a fallu trois jours pour réparer le dispositif, avec très peu à manger, et encore moins de sommeil. Mauvais augure pour mes débuts de commandant, mais j’ai enfin fait fonctionner le dispositif. Nous avons foncé vers la porte, et sommes tombés dans une embuscade tendue par les Jaffa de Baal. Nous avons pu ouvrir le vortex, mais, quand j’ai transmis mon code d’identification, on m’a dit d’attendre. Nous étions coincés. Le temps filait.
Le général O’Neill nous a contactés par radio, nous demandant de changer de destination, mais le DHD était surveillé par les Jaffa. D’après O’Neill, Ball affirmait nous avoir capturés : nos codes d’identification avaient donc été compromis. Il ne pouvait pas être sûr qu’il s’agissait de nous. L’attente a été interminable. Il a fini par ouvrir l’iris.
Si je n’avais pas laissé SG-3 près de la porte des étoiles, rien ne serait arrivé. Ai-je été à la hauteur ? Le général O’Neill m’a dit que je m’étais bien débrouillée, comme il l’avait toujours fait. Les choses n’ont pas tant changé, finalement !

Colonel Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?