baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Episodes > Saison 8 > Episode 10 : Sans pitié > Rapport de mission

Rapport de mission

Titiasyl, jeudi 22 novembre 2018

Document classé secret
Saisir le code :
*******
Saisi par : Samantha Carter

« La fin justifie les moyens. » Combien de fois les ennemis de la liberté ont-ils prétendu cela ? Combien de fois nous ont-ils dit qu’il était bien de transgresser nos lois les plus sacrées pour nous protéger d’un danger plus important ?

Ainsi raisonne la Confrérie. Ces gens ont froidement envisagé – et réalisé – un génocide pour protéger la Terre des Goa’uld. Tout a commencé quand notre porte des étoiles a disparu. J’ai compris que le vol avait été commis par des Terriens, et nous en avons déduit qu’il s’agissait de la Confrérie. Notre enquête nous a conduits dans un entrepôt où se trouvaient des missiles diffuseurs de gaz, et des capsules de ce qui ressemblait à du gaz neurotoxique.
En fait, c’était un poison développé par la Tok’ra, destiné à ne tuer que les symbiotes. La Confrérie entendait utiliser la porte des étoiles pour envoyer les fusées chargées de poison sur les mondes goa’uld et éliminer les Jaffa ennemis. Bon plan, si on oublie les milliers d’innocents tués du même coup.
Notre piste nous a menés à la Zone 51, où le dispositif de téléportation d’Osiris était étudié. Bien que le Dr Bricksdale nous ait assuré qu’ils n’avaient pu accéder au vaisseau d’Osiris, toujours en orbite autour de la Terre, j’avais des doutes. Je l’ai fait suivre, et il a rencontré un certain Hoskins, un agent de la Confrérie. Dans le combat qui a suivi, j’ai zaté Hoskins et je venais de ramasser le dispositif quand je me suis retrouvée à bord du vaisseau d’Osiris. Au moins, j’avais des réponses même si j’étais attachée. J’avais vu Hoskins lancer des missiles sur des planètes jaffa. Etre témoin du massacre de milliers d’innocents m’a rendue malade.
Pourtant, j’avais encore de l’espoir. Il serait sans doute assez facile de me localiser, et j’avais confiance en mon équipe. Les méchants ont paniqué quand leur vaisseau a commencé mystérieusement à perdre ses capacités de camouflage. Hélas, peu après, Daniel m’a rejointe dans la cale. Il avait tenté de me sauver…
Dépourvue du bouclier d’invisibilité, la Confrérie savait qu’elle devait partir, et nous étions un poids inutile…
Si Teal’c n’avait pas composé le code de la porte des étoiles à ce moment, tout était fini pour nous. Mais il nous a aidés à éliminer les agents de la Confrérie, et nous avons utilisé le dispositif dont ils s’étaient servis pour voler la porte. Teal’c, Daniel et moi avons été téléportés à bord du Prométhée, avec la porte des étoiles, juste avant que l’al’kesh pénètre dans l’hyperespace.
Nous avons récupéré la porte, mais la Confrérie a les fusées et le poison. Nous l’arrêterons. Au risque de devenir aussi tristement célèbres que les Goa’uld.

Colonel Samantha Carter

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?