baniere

Accueil > Stargate SG-1 > La série > Encyclopédie > Technologies > Technologies aliens > Le Kor Mak

Le Kor Mak

Titiasyl, mercredi 23 janvier 2019

Avec la tablette à traduire, Vala a apporté une paire de bracelets, des Kor Mak. Elle a affirmé qu’il s’agissait de "bracelets de mariage" conçus par la Goa’uld Nout. Mais c’était en réalité un moyen cruel de déplacer des prisonniers. Lorsque Vala en a mis un à son poignet et à celui de Daniel, il est devenu impossible de les séparer.

1/ Caractéristiques techniques
Matériau : Alliage flexible couvert d’une épaisse couche de bronze. Le déclencheur est un cristal rouge.
Description : Bracelets en bronze couverts de scarabées goa’uld gravés. Ils vont de paire.
Créateurs : Les Goa’uld.
Utilisateurs : Les Goa’uld et les Jaffa.
Données complémentaires : Même si les bracelets ont été utilisés par Nout pour empêcher ses amants de la quitter, leur usage le plus connu consistait à assurer l’obéissance du Jaffa qui escortait un prisonnier. S’il le perdait, il le payait de sa vie.

2/ Créateurs
Les Kor Mak sont d’origine Goa’uld, mais on ignore s’ils ont vraiment été créés par Nout. Les inscriptions qui les couvrent sont en Goa’uld, et le type de technologie correspond bien aux Goa’uld. Ils ont probablement été développés par des scientifiques Goa’uld et fabriqués par leurs esclaves humains. Il existe sans doute des centaines, voire des milliers de ces bracelets dans la galaxie.

3/ Capacité du dispositif
Les bracelets créent un lien invisible mais extrêmement puissant entre les deux porteurs. Si les deux personnes se retrouvent séparés pendant plus de 30 minutes, ou à une distance de plus de 30 mètres, elles tombent malades toutes les deux et perdent conscience. Si l’un des utilisateurs meurt, l’autre le suit très rapidement. Quand les bracelets sont retirés, le lien est brisé. Mais comme Vala et Daniel Jackson l’ont découvert, une pointe d’énergie dans les bracelets peut maintenir le lien même après le retrait de ceux-ci. Dans leur cas, cet apport massif d’énergie st venu du transmetteur spatial des Anciens, et les effets ont duré quelques mois avant de se dissiper graduellement.

4/ Instructions de fonctionnement
Les bracelets sont très simples à utiliser. Teal’c a expliqué que les Goa’uld en mettaient un à un prisonnier, et l’autre au Jaffa responsable de ce dernier. On ne détecte qu’une faible émission d’énergie, mais le lien est très puissant. Le seul moyen de retirer les bracelets est de se servir de la "clé", un cristal rouge. Comme le Dr Lee l’a découvert, il n’est d’aucune utilité de tenter de scier ou de faire fondre les bracelets. Ces dispositifs s’enroulent autour du poignet et se referment comme des aimants. Il est probable qu’ils soient scellés par un champ d’énergie. Les porteurs sont obligés de demeurer proche l’un de l’autre pour éviter de tomber malades.

5/ Fonction mécanique
Les bracelets sont activés quand ils sont tous les deux placés sur le poignet de deux personnes. Si un seul bracelet est utilisé, il ne sert à rien. Il semble que les bracelets émettent un signal quand ils sont mis en place. Les effets se produisent lorsque ce signal - une faible onde d’énergie - est détecté par l’autre bracelet. Plus les porteurs sont proches, plus le signal est puissant. S’ils sont hors de portée, les porteurs ressentent des effets négatifs comparable à un syndrome de manque. Le cristal rouge permet d’ouvrir les bracelets en dissipant le champ de force entre eux. Sans lui, il est impossible d’ouvrir les bracelets.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?