baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > OS > OS Séries > Série d’OS sur 10 bonnes raisons de > 10 bonnes raisons de ne pas ennuyer MA Sam

10 bonnes raisons de ne pas ennuyer MA Sam

Titiasyl, vendredi 5 juillet 2013

Série : Stargate SG-1.

Genre/Pairing : Romance Jack/Sam.

Personnages : Jack, Sam, Daniel et Teal’c…

Résumé : Jack donne 10 bonnes raisons à des nouveaux arrivants, de ne pas ennuyer SA Sam…

Saison : 8 (Jack est général, Sam est colonel, Janet et Jacob sont décédés, Sam a rompu ses fiançailles avec Pete et Kerry a rompu avec Jack).

Disclamer : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM sauf certains personnages que j’ai moi-même inventés ;)

Les caractères des personnages ne sont pas repris dans cette histoire.

Bonne lecture à tous et à toutes…

*******************************************

Le général Jack O’Neill se trouvait dans son bureau alors que son meilleur ami, le docteur Daniel Jackson se trouvait dans la pièce à ses côtés.
Les deux hommes étaient tranquillement en train de discuter lorsque soudainement, le chef de la base vit le sergent Harriman entrer avec une dizaine d’hommes qu’il laissa dans la salle de briefing.
- « Monsieur ! » Fit le sergent « Voici les dix nouveaux colonels arrivant ce jour pour prendre leurs nouvelles fonctions dans notre base. »
- « Super ! Dix nouveaux abrutis qu’il va falloir que je briefe ! » Grogna le militaire surprise « Comme si j’avais que ça à faire. »
- « Mais c’est génial pour vous… Ça vous change de vos dossiers ! » Sourit l’archéologue les deux mains dans les poches.
- « C’est ça ! Moquez-vous ! » Lança Jack en le toisant du regard.
- « Ah… » Sourit Daniel en regardant dans la pièce « Les choses vont devenir beaucoup plus intéressantes d’un coup. »
- « Pourquoi ? » Demanda le militaire surpris « Qu’est-ce qui se passe ? »
C’est à ce moment-là que Jack entendit des sifflements provenir de la salle de briefing. Des paroles suivirent rapidement, alors qu’elles n’avaient pas lieu d’être dans la base.
Le militaire porta son regard vers la salle de briefing et vit que Sam venait d’arriver.
A son regard envers les militaires assis autour de la table, il comprit rapidement qu’elle avait parfaitement bien entendu leurs paroles et qu’elle était plus que furieuse.
- « J’imagine que vous devez être fier, Jack ! » Sourit Daniel alors qu’il vit la colère monter en Jack « Votre femme fait chaque fois cet effet avec l’arrivée de nouveaux militaires. »
- « J’vous en foutrai d’l’effet moi ! » Grogna le militaire.
Afin d’éviter un esclandre, Jack sortit rapidement de son bureau et se plaça en bout de table, alors que Daniel le suivit rapidement, sachant à quel point le militaire n’était pas des plus doux lorsqu’on matait Sam ainsi.
La jeune femme bougea de sorte à se mettre entre son supérieur hiérarchique et l’archéologue.
De l’autre issue, Teal’c et le colonel Reynolds entrèrent dans la pièce, sachant que Jack avait souvent besoin d’eux pour faire visiter la base après la présentation des lieux.
- « Bon ! J’imagine qu’avant d’entrer dans cette salle, le sergent Harriman vous a briefé sur le fonctionnement de la base et vous a énoncé ses règles… » Déclara le militaire avant de présenter les personnes à ses côtés « Je suis le général O’Neill ! Voici mon second, le colonel Carter, à la tête de SG-1 et responsable du département de recherches scientifiques… Voici le docteur Daniel Jackson, archéologue et membre de SG-1… Le colonel Reynolds, à la tête d’SG-3 et troisième de la base… Et enfin Teal’c, Jaffa de son état et membre de SG-1 ! »
- « Vous essayez de les impressionner, Jack ? » Demanda doucement Daniel à son ami.
- « Pas du tout, je plante le décor ! » Répondit le militaire sur le même ton.
- « En tout cas, je crois qu’ils ont l’air plus intéressé par Sam… que par vos paroles. » Déclara l’archéologue sachant que ça allait énerver un peu plus son ami.
- « Au vue de ce que j’ai entendu lors de l’arrivée du colonel Carter… Je constate que vous êtes tous au courant de la non application de la loi de non fraternisation au sein de cette base… » Expliqua le militaire en les toisant tous du regard « Sachez qu’un comportement professionnel vous est demandé… et je ne tolèrerai pas ce genre de réactions envers vos collègues féminins. »
- « Je crois que finalement… vos dix nouvelles règles risquent d’être très utiles pour ces messieurs… » Dit Daniel en gardant ses deux mains dans ses poches « Et cela pourrait aider Sam en plus. »
- « Pardon !!! » Fit la jeune femme surprise d’entendre de telles choses.
- « Quelles nouvelles règles ? » Questionna soudainement Reynolds « Je n’suis pas au courant. »
- « Je vous rassure, Albert ! Je ne l’suis pas non plus. » Cracha Sam furieuse et toisant Jack du regard « Quelles nouvelles règles ? »
- « Les dix nouvelles règles stipulant pourquoi il est interdit d’approcher le colonel Carter, à des fins autres que professionnels… » Annonça le chef de la base « Je tiens juste à rajouter que j’ai des espions partout dans cette base. »
- « Et pourquoi on n’a pas le droit de toucher la jolie poupée ? » Questionna l’un des hommes autour de la table.
- « Jack ! Je pense que vous devriez commencer à exposer les fameuses raisons que vous m’avez données l’autre jour quand le colonel Stevenson a voulu approcher Sam… » Fit Daniel en souriant doucement, puis ajoutant en regardant les dix colonels « Cela dit au passage, ce cher colonel a quitté très précipitamment notre base. »
- « Raison numéro une… » Sourit Jack en regardant les types « Elle pourrait vous en coller une. »
Les dix militaires autour de la table ne purent se retenir de rire à l’entente de cette raison.
- « Une petite démonstration, Carter ? » Déclara le militaire « Je suis certain que ces messieurs seront ravis de voir de quoi vous êtes capables. »
- « A vos ordres, monsieur ! » Accepta la jeune femme alors qu’elle s’éloignait de la table afin d’avoir de la place, puis interpelant le militaire l’ayant appelée poupée « Vous, debout et placez-vous en face de moi. »
Le militaire désigné se leva tout sourire et alla se placer devant Sam tout en paradant devant ses amis. Il était certain de n’en faire qu’une bouchée de cette scientifique.
Avant même qu’il ait pu se rendre compte de quoi que ce soit, la militaire lui décrocha un bon coup de poing dans le visage et lui explosa le nez.
Ne pouvant retenir un gémissement de douleur, l’homme essaya de frapper Sam, alors qu’elle en profita pour lui envoyer son pied dans l’estomac.
Le général, SG-1 et Reynolds ne pouvaient s’empêcher de sourire devant ce spectacle. Elle était littéralement en train de ratatiner cet abruti.
Vexé, l’homme essaya de frapper encore plus fort, mais se contentait de brasser de l’air tellement Sam était agile et rapide.
En deux temps trois mouvements, elle lui attrapa le poignet et le fit voler par-dessus son épaule comme s’il était aussi léger qu’une plume. Sonné, le militaire mit un peu de temps à se relever afin de réengager le combat.
Ravie mais voulant en terminer avec cet abruti, elle s’approcha de lui et lui colla un violent coup de genou dans les parties intimes.
Le militaire poussa un cri très aigu avant de tomber à genou en portant les mains à son entrejambe.
- « Maintenant messieurs, vous savez ce que le colonel Carter est capable de faire. » Rit Jack, ravi avant d’ajouter « Et pour que vous compreniez encore mieux, je tiens à préciser qu’elle est niveau trois en combat au corps à corps. »
Les neufs hommes présents autour de la table ne purent que déglutir à l’entente de cette phrase.
- « Bon… Je pense que nous pouvons passer à la seconde raison, Jack, non ? » Questionna Daniel en regardant son ami en souriant, alors que Sam revenait se mettre près d’eux « Bravo Sam ! »
- « Merci Daniel ! » Dit la jeune femme en massant l’une de ses mains « Ça fait du bien de pouvoir se défouler un peu. »
- « A parce qu’elle s’est juste défoulée là ? » Demanda l’homme couché toujours sur le sol alors qu’il avait ses mains sur ses parties intimes.
- « Raison numéro deux… Vous pourriez avoir SG-1 sur le dos ! » Annonça nonchalamment Jack.
A peine eut-il fini sa phrase que le regard des dix militaires ne portèrent sur Teal’c. Si le colonel Carter venait juste de se défouler, ils ne voulaient pas savoir de quoi était capable le jaffa.
- « Pourquoi est-ce que je n’impressionne jamais moi ? » Demanda Daniel blasé.
- « Moi, vous m’impressionnez par votre savoir ! » Crut bon de dire Sam afin de rassurer son ami.
- « Et moi, c’est par votre débit de parole que vous m’impressionnez, Daniel ! » Ajouta Jack en regardant son ami.
- « C’est gentil ça ! » Sourit ce dernier ravi « On passe à la numéro trois ? »
- « Raison numéro trois… Vous risquez la même démonstration par certains militaires… » Dit Jack en se tournant vers Reynolds.
- « A commencer par moi ! » Lança le militaire en sortant un zat de sous sa veste et l’armant « Je me ferai un plaisir de vous faire une démonstration avec ce joli petit jouet… Quelqu’un veut tester ? »
Evidemment, seul le silence répondit à la question du colonel Reynolds, alors que Daniel baissait la tête pour sourire de même que Sam, qui était tout de même mal à l’aise d’entendre que toutes ces raisons étaient données vis-à-vis d’elle.
- « Je crois qu’ils vont finir par changer de couloir dès qu’ils vous apercevront au loin, Sam ! » Fit Daniel en riant doucement.
- « Au moins, je serai tranquille ! » Répondit-elle en voyant le bon côté de la chose.
- « Mais… les trois hommes sous mes ordres réagiront de la même façon ! » Ajouta Reynolds en les toisant tous du regard.
- « Et ce ne seront pas les seuls… mais vous le découvrirez bien assez vite si vous tentez de toucher Sam ! » Dit Daniel en remettant ses mains dans ses poches « Jack ? Raison suivante ? »
- « Vous auriez également affaire à quelques alliés… » Dit Jack en les regardant tour à tour.
- « Ah oui… De quel style l’allié ? » Demanda l’un des hommes.
- « Du style petit et gris mais ayant beaucoup de pouvoir… » Répondit Daniel « Jack et Sam sont dans ses petits souliers d’ailleurs depuis qu’ils les ont aidés contre les Réplicateurs… »
- « Au cas où il y aurait des ignorants… » Dit Jack « Je parle de Thor ! »
- « Vous pensez qu’ils savent qui c’est Thor ? » Demanda Daniel en grimaçant doucement.
- « Nous ne sommes peut-être pas des scientifiques comme vous, mais nous avons un minimum de connaissance sur cette base… docteur Jackson ! » Cracha l’un des hommes.
- « Et si vous passiez à la raison suivante, mon général ? » Demanda Sam.
- « Vous avez raison colonel. » Répondit Jack avant de poursuivre en souriant « Alors raison numéro cinq : Elle est capable de faire exploser un soleil… alors votre tête….. »
- « Ahhh. Ça fait tout de suite flipper hein ? » Demanda Reynolds avec le sourire.
- « Vous avez pensé à le rajouter sur votre CV, Sam ? » Demanda Daniel en souriant doucement « Non parce que c’est pas tout le monde qui peut être capable de faire une chose pareille. »
- « Messieurs, quand même…. » Rougit la jeune femme devant tant de compliments.
- « Ne soyez pas si modeste Carter voyons. Exploser un soleil n’est pas à la portée de tout le monde voyons. » Fit Jack, fier d’elle.
- « Comme diriger une base comme vous le faites, monsieur ! » Rétorqua la jeune femme le rouge au joue, assez mal à l’aise « Et pourtant, personne n’en fait autant d’éloge que pour ce fameux soleil... »
- « Et si on passait à la raison suivante ? » Proposa Daniel en souriant doucement.
- « Hum oui. Alors raison numéro 6 : Le Président l’aime bien. » Annonça Jack « Alors, si une mutation garantie en Sibérie ne vous tente pas, je vous déconseille d’ennuyer le colonel Carter. »
- « Certains ont déjà gouté à cet endroit... Je pense d’ailleurs que la fraicheur a dû leur remettre les idées en place ! » Sourit Daniel avant de poursuivre « Quoi qu’il en soit, si vous êtes volontaires pour vous y rendre, je vous conseille d’y aller de vous-même plutôt que de toucher Sam car vous aurez droit avant à toutes les raisons précédemment déjà citées. »
- « Vous avez parfaitement raison Daniel. » Sourit le général, fier de son ami.
Les hommes assis autour de la table ne pouvaient s’empêcher de déglutir au fur et à mesure de l’annonce de ces différentes raisons de ne pas toucher le colonel Carter. Plus la dixième approchait, plus cela garantissait des résultats douloureux.
- « A leurs visages, j’ai l’impression qu’ils ont compris Jack ! » Sourit Daniel, ravi de pouvoir montrer un peu son importance au sein de la base « Peut-être pourrions-nous passer à la raison suivante maintenant ? »
- « Tout à fait Daniel. » Répondit Jack, sérieux avant d’ajouter « Raison numéro 7 : Vous auriez d’autres familles sur le dos. »
- « Et là, je vous garantis que y a du monde et que ce ne sont pas des tendres non plus. » Fit Reynolds avec un air ravi.
- « Juste au passage, son frère est flic et... il a horreur qu’on touche sa petite sœur... » Déclara Daniel en fourrant ses deux mains dans ses poches « Mais après, c’est à vos risques et périls hein... »
- « Daniel ! » Gronda Sam mal à l’aise « Ça suffit maintenant ! »
- « Hum, pouvons-nous savoir quelle est la raison suivante ? » Fit l’un des hommes assis autour de la table.
- « Ah ! Je crois qu’ils sont attentifs à vos raisons, Jack ! » Dit l’archéologue en souriant doucement « Maintenant, c’est eux qui demandent les suivantes. »
- « C’est parfait. Nous n’aurons pas besoin de les rappeler à l’ordre dans ce cas. » Rit Jack avant d’ajouter « Et c’est bien volontiers que nous allons passer la raison numéro huit : Elle est enceinte. »
- « Et il est très malvenu de poser ses mains sur une femme portant la vie. » Déclara calmement Teal’c, le regard mauvais.
- « Je crois que si vous la touchez enceinte, vous auriez son mari sur le dos ! » Sourit Daniel l’air de rien avant de se tourner vers Jack « Je pense que vous pouvez énoncer la suivante, Jack ! A mon avis, s’ils ne sont pas bêtes, ils ne toucheront pas une femme enceinte. »
- « Vaut mieux pour eux. » Grogna le général avant de continuer « Raison numéro neuf : Je connais mille et une manière de vous tuer, sans laisser aucune trace. »
- « Et vous pouvez être sûrs qu’il n’hésitera pas à mettre en application cette raison. Il l’a déjà fait pas le passé. » Sourit Reynolds.
- « De plus, en tant qu’ancien Black Ops, vous avez de quoi les faire largement souffrir avant de les tuer. » Sourit Daniel, ravi de lâcher cette information.
- « Ça va, on a compris je crois. C’est quoi la dernière raison ? » Râla un des nouveaux hommes.
- « La plus importante de toute ! » Déclara Daniel en tournant la tête vers son ami « N’est-ce pas Jack ? »
- « Tout à fait Daniel, tout à fait. » Répondit Jack, l’air mauvais « Raison numéro dix : c’est MA femme. »
- « Alors maintenant que les choses sont dites, y a encore des volontaires pour toucher la jolie poupée ?« Demanda Daniel, ravi de sa question.
Les dix hommes autour de la table devinrent livides à l’entente de la dernière raison et se tassèrent un peu plus dans les fauteuils. Avec ces dix raisons, s’ils décidaient de toucher au colonel Carter, ils connaissaient le sort qui leur était réservé.
- « Bien maintenant que vous êtes tous au fait du fonctionnement de la base, vous allez tout de suite aller prendre vos postes. » Annonça le général « Rompez. »
Les dix hommes quittèrent la salle de briefing presque en courant tellement ils étaient encore sous le coup de l’entrevue avec les membres importants de la base. Une fois les nouveaux sortis, les hommes ne purent s’empêcher d’éclater de rire alors que Sam levait les yeux au ciel.
- « Franchement, Jack, tu étais obligé de faire cette liste de dix raisons et en plus de leur énoncer ? » Râla la jeune femme en colère.
- « Bien, nous allons vous laisser entrer vous. » Fit Daniel alors que les trois hommes quittèrent rapidement la salle à leur tour afin de laisser le couple tranquille.
- « Oui, Sam, j’étais obligé de faire cette liste. » Répondit Jack sans même relever le départ de leurs amis « Tu es une femme magnifique et tous les hommes rêvent de t’avoir dans leur lit. Alors, il fallait bien que je trouve un moyen de les dissuader de t’approcher. »
- « Tu ne me fais pas confiance pour les repousser ? » Fit Sam tristement.
- « Bien sûr que si je te fais confiance Sam, mais je connais les hommes. » Fit Jack en approchant doucement de son épouse « Je suis un homme d’ailleurs et regarde où tu es. Dans mon lit. »
- « Tu es bête Jack. » Souffla la jeune femme « Reste sérieux deux minutes. »
- « Mais je suis sérieux Sam. » Répondit le militaire en posant sa main sur la joue de sa femme « Je sais comment pensent les hommes, qui plus est quand ils te regardent. »
- « Mais je sais me défendre tout de même. » Riposta Sam.
- « Je sais, ma chérie. Je sais. » Dit Jack, en regardant tendrement son épouse « Mais si je peux empêcher qu’ils viennent te tourner autour et par la même, t’importuner, alors je suis prêt à tout. »
- « Mais enfin.. » Commença la jeune femme avant d’être coupée par son homme.
- « Et si y en a un qui vient tout de même t’enquiquiner, il ne pourra pas dire qu’il n’était pas au courant des risques encourus. » Rit Jack avant de poser ses lèvres sur celles de Sam.
Après avoir échangé un tendre baiser, le couple se sépara par manque d’air mais resta front contre front.
- « Je t’aime Sam. » Souffla Jack.
- « Moi aussi je t’aime. » Lui répondit doucement la jeune femme.
- « On rentre à la maison ? » Demanda amoureusement le militaire.
- « Oui, allons-y. » Fit Sam en souriant.
C’est main dans la main que le couple quitta la salle de briefing puis la base afin de passer une soirée tranquille chez eux.

FIN

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?