baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une autre époque > Chapitre 16 : Du changement

Chapitre 16 : Du changement

Titiasyl, lundi 8 avril 2013

Samantha parcourut le chemin entre la salle du conseil et le harem en courant. Elle ne comprenait pas du tout comment elle avait pu perdre son médaillon. Pourtant, elle était certaine de sa présence autour de son cou au moment de se coucher. Arrivée, la jeune fille ouvrit rapidement la porte et pénétra dans le harem.

Finalement, elle n’eut pas besoin de rejoindre sa couche pour poursuivre ses recherches. En effet, Ethel montrait à ses compagnes son nouveau bien qui se trouvait autour de son cou.

- « Espèce de voleuse ! » hurla Samantha. « Il est à moi ! »

La jeune fille se jeta sur la doyenne et essaya de récupérer son bien.

- « Hey, le canard ! Ce médaillon est à moi maintenant. » fit Ethel en la frappant.

En une fraction de secondes, Samantha se trouva debout et maintenue aux niveaux des bras par deux autres filles alors qu’elles se trouvaient face à la jeune fille.

- « Ce médaillon est à moi. Rends-le moi. » dit Samantha en fusillant Ethel du regard.

- « Non ! Maintenant, si tu as besoin de plus d’explications, nous pouvons te donner la même leçon que la dernière fois ! » dit Ethel, avec un sourire mauvais.

- « Vous n’oseriez pas me toucher ! » la défia la jeune fille.

- « Bien sûr que si ! En voici la preuve. » ricana la doyenne en donnant un coup de poing dans le ventre de Samantha.

Les filles la frappèrent à tour de rôle en prenant bien soin d’éviter son visage. Cependant, elles ne remarquèrent pas que leurs emprises sur les bras de la jeune fille laisseraient inévitablement des marques.

Une fois la correction achevée, elles lâchèrent Samantha et s’éloignèrent en rigolant sans un regard pour la jeune fille qui s’était effondrée à genoux sur le sol.

Samantha se releva avec peine et en larmes puis quitta le cœur du harem en courant. Elle se dirigea rapidement vers la piscine et s’assit sur la chaise longue. Elle était en pleurs et avait du mal à se calmer. Son corps entier la faisait souffrir. La jeune fille ne comprenait pas pourquoi les autres étaient si méchantes à son égard.

De plus, elle venait de perdre le seul bien de sa mère qu’elle possédait. Anéantie, elle ôta sa robe puis noua ses cheveux. Elle regarda son corps et vit que des marques violacées se formaient çà et là.

Ses bras portaient également les marques de doigts des autres acquisitions du sultan. En larme, elle descendit dans l’eau et s’assit sur les marches un long moment.

En sortant du bassin, elle s’enveloppa du drap de bain et s’allongea sur la chaise. Voulant se chasser son mal de tête naissant, Samantha ferma les yeux et respira lentement puis s’endormit rapidement.

A son réveil, un plateau repas était posé sur la table près d’elle de même qu’une robe propre. Lorsque la jeune fille prit la robe dans ses mains, elle eut la surprise que celle-ci ait des manches longues.

Elle fut ravie de constater qu’elle allait pouvoir cacher ses bleus sur ses bras à Jack. Il n’avait pas besoin de savoir les problèmes qu’elle avait sinon ceux-ci seraient encore plus grands après son passage.

L’après-midi passa lentement pour la jeune fille. Lorsque le coucher du soleil s’annonça, elle s’habilla tristement et rejoignit le cœur du harem. A son arrivée, elle vit que les portes du harem étaient déjà ouvertes alors que Kassir faisait son entrée dans les lieux.

- « Samantha, suivez-moi. Le sultan réclame votre présence pour la nuit. » déclara le conseiller lorsqu’il vit la jeune fille derrière les neuf autres.

Plus que ravie de quitter cet endroit, elle suivit Kassir dans le couloir puis passa rapidement devant lui pour rejoindre la chambre plus rapidement.

Voyant la jeune fille prendre les devants et pensant qu’elle voulait prendre la fuite, un garde la rattrapa par le bras tout en la menaçant de son poignard.

- « Halte là, femme ! » grogna le garde.

- « Du calme soldat ! » fit tout de suite le conseiller en voyant cette lame trop près de la gorge de la jeune fille. « Lâche-la ! »

- « Elle allait s’enfuir, conseiller. » rétorque le soldat en la lâchant à contre cœur.

- « Non, elle va rejoindre le sultan. » précisa Kassir puis disant à Samantha « Allez rejoindre le souverain. »

Samantha opina de la tête puis se dirigea rapidement vers la chambre royale, encore effrayée par le contact de la lame sur sa peau. Une fois devant la porte, elle l’ouvrit et pénétra dans la pièce en se composant un sourire.

- « Bonsoir Samantha. » fit gentiment Jack.

- « Bonsoir Jack. » rougit la jeune fille.

D’un signe de la main du souverain, Samantha se dirigea vers la terrasse où le diner était déjà servi. Ils dégustèrent leur repas dans le calme et le silence. Jack n’était pas vraiment un grand bavard à table et Samantha préférait ne pas le contrarier.

- « Je te propose de regarder les étoiles ce soir. Cela te convient ? » demanda le souverain.

- « C’est très bien. » sourit Samantha.

Un moment passa pendant lequel Jack montra de nouvelles constellations à la jeune fille. Il fut également ravi de voir qu’elle avait retenu les premières qu’il lui avait apprises.
Soudain, il remarqua qu’elle semblait avoir assez chaud alors qu’elle portait une robe à manche longue.
- « C’est nouveau la robe à manche longue ? » s’étonna le souverain.
- « C’est la robe qui m’a été donnée aujourd’hui. » répondit Samantha.
- « Pourtant, il fait plus chaud en cette période de l’année. Que l’on t’ait donné cette robe m’étonne. » ajouta Jack. « Quelque chose à cacher peut-être ? »
- « Non rien. » dit la jeune fille, penaude en baissant la tête.
Doucement, ne voulant pas lui faire peur, Jack approcha son bras de la manche de la robe et remonta lentement.
- « Vois-tu, Samantha, j’ai horreur des mensonges. » fit le sultan, d’un ton rude.
- « Je suis tombée. » répondit-elle timidement.
- « C’est une marque de doigts ! » contra Jack.
- « On m’a retenue ? » essaya-t-elle d’esquiver.
- « Oh. Tu es tombé en arrière ? » fit le souverain l’air de rien.
- « Heu non ! » s’étonna Samantha.
- « Parce que c’est une marque de main faite par l’avant, Samantha. » précisa Jack, énervé.
Il se leva brusquement et fit quelques pas vers le milieu de la terrasse.
- « Qui t’a touchée ? » demanda Jack, méchamment.
- « Personne. » répondit Samantha, apeurée.
- « Tu as pas eu le temps de lui coller une baffe et de le castrer ? » dit Jack en s’avançant rapidement vers elle.
- « Ben elles étaient un peu neuf alors… » commença à dire la jeune fille avant de mettre ses deux mains devant sa bouche, réalisant sa bourde.
- « Je m’occupe d’elles dès demain matin. » rétorqua Jack, furieux.
- « Non, elles vont me le faire payer quand je vais y retourner. » s’exclama Samantha en se levant.
- « Oh mais tu ne retournes pas au harem. » sourit le souverain.
- « Tu me renvoies chez moi ? » fit Samantha, l’air triste.
- « Non. Tu vas aller dans les appartements qui se trouvent juste à côté des miens. » dit Jack en souriant encore plus. « Je t’y mènerai après le petit déjeuner.
Le souverain se réinstalla sur les coussins et invita Samantha à en faire de même.
- « Mais pour le moment, observons les étoiles. Elles sont particulièrement belles cette nuit. » ajouta Jack.
Au milieu de la nuit, voyant que Samantha s’endormait doucement sur les coussins, le souverain se leva doucement et intima à Samantha de le suivre. Une fois dans la chambre, il s’allongea sur son lit et laissa de la place à la jeune fille.
Timidement, Samantha s’allongea de côté afin de l’observer.
- « Je ne t’ai pas touchée les autres nuits, alors ce n’est pas maintenant que je vais le faire. Je te souhaite une bonne nuit Samantha. » fit Jack couché vers la jeune fille.
- « Bonne nuit Jack. » rougit la jeune fille en décidant de fermer les yeux.
Une nouvelle fois, il observa la beauté qui se trouvait près de lui puis s’endormit lui aussi le sourire aux lèvres.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?