baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une autre époque > Chapitre 18 : Le médaillon

Chapitre 18 : Le médaillon

Titiasyl, lundi 8 avril 2013

Une fois la porte du harem refermée, Jack se dirigea fier de lui vers la salle du conseil. Une longue journée de réunions l’attendait et il avait horreur de cela.

Arrivé, il fut surpris de constater que Kassir était encore présent dans la salle. En général, après son rapport, son conseiller allait superviser l’entrainement des soldats et la vie du palais.

- « Kassir ? Que fais-tu encore ici ? » s’étonna le souverain.

- « Je n’ai pas eu le temps de vous informer d’un fait important, altesse. » dit le conseiller, soucieux.

- « Lequel ? » s’inquiéta Jack.

- « Hier soir, lorsque je suis allé chercher Samantha au harem, il y a eu un incident sur le chemin. Elle m’est passée devant pour rejoindre plus vite votre chambre. » raconta Kassir.

- « Et quel est le problème ? » s’impatienta le sultan

- « Un des gardes présent dans le couloir a pensé qu’elle essayait de fuir et l’a rattrapée par le bras en mettant un poignard sous sa gorge. » termina l’homme.

- « Pardon ? » tonna Jack. « Les gardes n’ont, en aucun cas, le droit de toucher les femmes du harem sans mon autorisation ! »

- « Je le sais bien, altesse. Voilà tout le problème. Ce garde est au courant de cette règle ! » confia le conseiller.

- « Fais le surveiller dès à présent. Place des hommes de confiance avec lui. » ordonna Jack « S’il s’approche d’elle, qu’ils me préviennent immédiatement. Qu’ils ne fassent rien le temps que j’arrive sauf si cela va trop loin. »

Le regard que le souverain lança à son homme de confiance était plus qu’éloquent. Kassir n’eut aucun mal à comprendre la signification des paroles de son roi.

Sur ces dernières paroles, le conseiller quitta la salle et alla à l’encontre de deux soldats en poste depuis bien longtemps. Ces deux hommes avaient toute la confiance de Kassir en ayant prouvé à maintes reprises leur loyauté envers le royaume et son souverain.

Alors que la journée de Samantha était des plus ennuyeuses, Jack eut une journée chargée de conseils s’enchainant les uns derrière les autres. En fin d’après-midi, peu avant le coucher du soleil, le sultan fut content de pouvoir quitter son trône afin de rejoindre sa chambre.

Samantha fut toujours escortée par Kassir pour faire les quelques mètres la séparant de la chambre royale. Cette fois-ci, elle se garda bien de passer devant lui et se laissa guider bien sagement. Lorsqu’elle entra dans la chambre, elle fut ravie de le rejoindre sur la terrasse, n’ayant pu sortir de la journée.

- « Bonsoir ! » dit doucement Jack.

- « Bonsoir Jack. » répondit la jeune femme, d’une voix qu’elle voulait enjouée.

- « Tu as passé une bonne journée ? » l’interrogea le souverain.

- « Oui merci. « répondit-elle gênée. « Et toi ? »

- « Pffff, très ennuyeuse. » avoua Jack. « Pour tout te dire, j’ai horreur de ces réunions et conseils qui occupent nombre de mes journées. »

- « Je comprends bien. » fit Samantha, compatissante.

- « Passons à table, je meurs de faim. » s’exclama le sultan, voulant changer de sujet.
Le repas se passa tranquillement alors que Jack trouva la jeune fille pensive et triste.
- « Tout va bien Samantha ? » s’inquiéta tout de suite Jack.
- « Oui oui. » répondit-elle, pensive
- « Si tu le dis. » dit le souverain, sceptique.
Il sentait parfaitement qu’elle ne lui disait pas tout mais ne voulait pas la forcer à parler. Elle le ferait lorsqu’elle le désirerait. Soudain, le souverain eut une idée pour arriver à faire sourire la jeune fille. Leur repas étant terminé, il avait maintenant l’occasion de faire ce qu’il voulait.
- « J’ai un cadeau pour toi ! » lui dit gentiment Jack en se levant rapidement. « Ne bouge pas, je reviens tout de suite. »
- « Et où veux-tu que j’aille ? » ironisa Samantha.
Jack préféra ne pas relever la question et se dirigea vers l’intérieur. Il ressortit quelques minutes plus tard et revient prendre place près de la jeune fille.
- « Tiens. » fit-il en lui tendant une petite boite.
- « Oh c’est gentil merci. » répondit Samantha, l’air absente.
Elle ouvrit doucement la boite et un sourire radieux apparut lorsqu’elle en vit le contenu. Tremblotante, elle sortit le bijou de la boite et une larme perla sur sa joue.
- « Mon médaillon. » murmura la jeune fille. « Comment …. »
- « Kassir m’a rapporté ce qu’il s’est passé hier au harem. Alors je suis allé le récupérer ce matin. » expliqua le souverain « Est-ce que cela te fait plaisir.
- « Oh oui. Merci beaucoup. » sourit Samantha en lui sautant dans les bras.
Un sourire plaqué sur les lèvres d’avoir cette jeune fille contre lui, Jack voulut passer ses bras autour d’elle afin de lui rendre son étreinte. A peine eut-il esquissé un mouvement que Samantha se racla la gorge en signe d’avertissement.
- « Si tu me touches, je te brise les doigts ! » l’avertit la jeune fille en restant dans ses bras.
Sagement, désirant garder ses dix doigts encore de nombreuses années, Jack reposa ses mains sur les coussins et se contenta d’apprécier le moment présent.
Doucement, elle se dégagea et alla reprendre sa place près de lui. Il la vit remettre son médaillon autour de cou alors qu’il alla se perdre sous l’encolure de la robe.
L’espace d’un instant, Jack se rêva à être à la place de bijou afin de pouvoir toucher le grain de sa peau. Face à cette pensée pour le moins inhabituel chez lui et voulant la chasser de son esprit, il secoua la tête discrètement.
Ils passèrent un moment à regarder les étoiles, activité qu’ils appréciaient fortement tous les deux. Vers le milieu de la nuit, c’est ensemble qu’ils allèrent se coucher, allongés tous les deux de cotés et se faisant face l’un l’autre.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?