baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une autre époque > Chapitre 20 : Vengeance

Chapitre 20 : Vengeance

Titiasyl, lundi 8 avril 2013

Ils n’avaient fait que quelques pas dans le couloir lorsque Jack jeta un coup d’œil vers Samantha. Il s’arrêta net en voyant l’énorme bleu qui se formait sur le visage de la jeune fille.

Samantha se figea lorsqu’elle vit le regard que Jack portait sur elle. A le voir si dur, elle crut avoir fait quelque chose de mal.

- « J’ai rien fait je te jure. » fit la jeune fille en faisant un pas en arrière. « J’ai essayé de me défendre. Je… »

- « Calme-toi ! » fit le souverain en l’attrapant doucement par un bras « Je ne te reproche rien et ne suis pas en colère contre toi. Suis-moi ! »

Inquiète, Samantha le suivit alors qu’il se dirigeait vers une pièce à l’opposé du harem. Arrivés, il fit entrer la jeune fille avant lui et la suivit en fermant la porte. Jack se posta près d’un meuble et attrapa un pot semblant contenir une pommade.

- « Tu permets ? » fit le sultan en montrant le pot à Samantha.

- « Heu… oui » fit timidement la jeune fille.

Doucement, Jack s’approcha d’elle et appliqua le baume sur la joue de la jeune fille en faisant bien attention de ne pas lui faire mal. Une fois terminé, il referma le pot qu’il remit à sa place.

- « D’ici dix minutes, tu n’auras plus de marques. » sourit Jack. « J’espère ne pas t’avoir fait mal. »

- « Je n’ai rien senti. Merci. » rougit Samantha puis ajoutant « Ce n’est pas courant, un sultan qui passe un baume sur le visage d’une fille de son harem. »

- « Je n’aime pas voir mes propriétés abimées par d’autres que moi ! » rugit Jack.

- « Je me disais bien aussi ! » marmonna la jeune fille.

Jack fit mine de ne pas entendre alors qu’il la menait vers le couloir. Ils reprirent doucement leur chemin vers le harem alors que Samantha ne disait pas un mot, vexée par les paroles du souverain.

Pendant ce temps-là, au harem, les neuf filles bavassaient tranquillement tout en se moquant de la dixième acquisition du sultan.

- « Ça fait deux jours qu’elle n’est pas revenue. Je suis certaine qu’il l’a renvoyée chez elle cette pimbêche. » ricana Ethel.

- « En même temps, elle ne devait rien avoir à lui offrir de correcte sous sa robe ! » ajouta Clara.

C’est alors que la porte du harem s’ouvrit sur Samantha qui avait entendu leurs paroles. Elle entra en silence et fit quelques pas à l’intérieur alors que le sultan était resté hors de vue dans le couloir.

- « Eh ben alors, te revoilà ! » se moqua la doyenne. « Tu n’as rien à faire ici. Jack t’a renvoyée chez toi alors quitte ce harem.

Samantha ne répondit pas à cette provocation et se contenta de la toiser du regard alors qu’Ethel en faisait de même.

- « Chut Ethel. Regarde sa tenue ! » fit discrètement Lessa.

Au même moment, Jack choisit de faire son entrée et alla se mettre tout près de Samantha. Le voyant, les filles reculèrent d’un pas afin de s’éloigner de Samantha.

- « Les femmes du harem ne sont pas autorisées à me tutoyer et à m’appeler par mon prénom. Tu mérites une punition pour cette offense. » cracha le souverain.

N’aimant pas la violence, Samantha essaya doucement de le calmer.

- « Jack, elles n’en valent pas la peine. » fit la jeune fille en posant timidement une main sur le torse du souverain et l’autre sur son bras. « Allons-y, s’il te plait. »

Le sultan baissa les yeux vers sa favorite, ne pouvant que se laisser faire devant son regard doux et bienveillant.

- « Elle vous appelle bien par votre prénom et vous tutoie bien elle ! » râla Ethel.

- « Ma favorite a ce droit en plus d’autres faveurs ! » rugit Jack.
Les filles furent stupéfaites devant une telle révélation. Cette pimbêche ne pouvait absolument pas être la favorite du sultan alors qu’elle n’avait absolument rien pour plaire.
- « Jack, s’il te plait ! » plaida Samantha.
- « Tu as raison, allons-y » fit gentiment le souverain.
Il entraina la jeune fille dans ses pas et posa tendrement une main dans le dos de Samantha pour la guider. Au moment de s’éloigner, elle ne put s’empêcher de regarder les autres filles en leur adressant un signe de la main, un sourire moqueur sur le visage.
Jack ne put s’empêcher de sourire en secouant la tête devant une telle attitude. Cette jeune fille ne le laissait vraiment pas indifférent. Et dieu qu’il détestait ça.
Arrivés à la bibliothèque, Samantha se précipita vers les étagères afin de prendre rapidement des livres. Le sultan était debout près d’elle et la suivait alors qu’il attendait qu’elle lui donne les ouvrages choisis.
- « Pas besoin de te dépêcher Samantha. Prends ton temps pour choisir quelques livres. » dit Jack en souriant doucement.
La jeune fille acquiesça et repartit plus tranquillement dans ses recherches. Elle choisit son premier livre qu’elle gardait difficilement dans ses bras, celui-ci étant assez épais et lourd. En soupirant, Jack le prit dans ses bras sous la stupéfaction de la jeune fille. Voulant détourner l’attention, il lui signifia de continuer à choisir ses ouvrages puis de lui donner ensuite, se chargeant lui-même du transport.
Samantha finit par trouver cinq livres supplémentaires alors qu’elle décida que c’était suffisant pour le moment.
- « J’ai terminé. » dit gentiment la jeune fille. « Je devrais en avoir pour un petit moment avec ça. »
- « Ce serait bien que cela t’occupe pendant quelques jours le temps que je fasse procéder aux aménagements nécessaire afin que tu puisses venir ici en toute sécurité. » sourit Jack.
- « Je lirai doucement. » dit-elle doucement. « Merci pour ce que tu fais pour moi, Jack. »
- « Ne me remercie pas. Je ne pouvais pas te laisser dépérir dans cette pièce sans rien faire. » avoua le sultan. « Allez, retournons à la chambre maintenant. »
Tous les deux côte à côte, ils se mirent en route vers le cœur du harem alors que Jack portait les six gros livres. Arrivés à proximité des autres filles, Samantha ne put résister à la tentation de les titiller une nouvelle fois.
- « Il est serviable, n’est-ce pas ? » dit la jeune fille l’air de rien.
Les filles ne purent répondre tellement elles étaient ahuries de voir un tel spectacle. Jack sortit du harem sans un mot alors qu’elle le rejoignit en fermant la porte derrière elle.
- « Tu t’es bien amusée ? » sourit le souverain, connaissant la réponse.
- « C’était trop bien. » fit Samantha, un air de petite fille sur le visage. « On peut recommencer ? »
- « Non, je pense que c’est suffisant. Pas besoin d’y retourner. » déclara le sultan.
- « Rahhh, tu m’agaces. » fit la jeune fille en râlant un peu.
- « Hey, c’est ma phrase ça ! » grogna gentiment Jack.
Samantha, lui tira la langue alors qu’il soupira doucement, l’entraina vers la chambre royale. Un peu plus loin, caché dans un coin du couloir, Kassir les observait faire tous les deux.
- « Exactement les mêmes ces deux-là. » sourit le conseiller. « Ça va donner entre eux. Aussi aveugle l’un que l’autre, ça promet de bons moments en perspective tiens ! »
Jetant un dernier coup d’œil vers les deux jeunes gens, Kassir s’éloigna doucement et alla vaquer à ses obligations dans le palais.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?