baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Une autre époque > Chapitre 23 : L’insulte

Chapitre 23 : L’insulte

Titiasyl, lundi 8 avril 2013

Quelques semaines étaient passées depuis le retour de Samantha. La vie avait repris son cours au palais alors que le souverain et sa favorite étaient toujours aussi proches.

Jack se trouvait en salle du conseil et pestait du planning prévu du jour. En effet, il était prévu une entrevue entre lui et les sultans avec qui il entretenait des relations diplomatiques ou commerciales. Le seul problème était que lui trouvait ce genre de manifestations ennuyeuses à mourir.

Juste après le déjeuner, Jack n’en pouvait plus de toutes les jérémiades de ces souverains. Les épouses avaient été conduites en salle du conseil afin qu’elles prennent place près de leurs maris.

- « Alors, Jack, toujours sans femme à tes cotés ? » rit un des invités royaux.

- « Il se contente de celles du harem ! » ricana un autre.

- « Oui, les dernières étaient vraiment pas terribles ! » se moqua un troisième.

- « Moquez-vous ! » gronda Jack. « Certes, je maltraite les femmes mais elles ne sont pas mes épouses ! »

Cette simple tirade fit rapidement taire les souverains invités. Ils étaient tous mariés mais considéraient leurs épouses comme des moins de rien alors qu’elles ne portaient même pas le titre de souveraine.

D’un geste discret, le souverain indiqua à Kassir d’aller chercher Samantha afin de la conduire près de lui. Il avait besoin de la voir rapidement et voulait également montrer à tous ces imbéciles que ses femmes pouvaient être magnifiques.

Le conseiller ne mit pas bien longtemps à arriver à la chambre royale. En effet, la veille au soir, Jack avait demandé à la jeune fille de ne pas quitter la pièce afin qu’il soit sûr qu’elle ne croise aucune personne extérieure au palais.

- « Samantha, le sultan vous demande près de lui. » déclara Kassir.

- « Avec tous ces sultans ? » s’inquiéta la jeune fille. « Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. »

- « Je pense que si, au contraire. Ça leur clouera le bec pour un bon moment. » sourit le conseiller. « Et surtout, ça calmera le souverain. »

- « Jack est en train de s’énerver ? » fit Samantha alors qu’elle suivait Kassir dans le couloir.

- « Oh oui ! » rit l’homme. « Oh, une dernière chose avant que vous entriez. »

- « Je vous écoute ! » dit la jeune fille, sérieuse.

- « Quoi que ces hommes disent, ne répondez pas et restez impassible. » l’avertit Kassir. « Et n’oubliez pas de … »

- « d’appeler Jack altesse et de le vouvoyer tant que nous ne sommes pas seuls. » termina Samantha.

- « Parfait. Bon courage à vous. » fit Kassir en s’écartant afin de la laisser rentrer dans la salle du conseil.

Samantha souffla un bon coup puis ouvrit doucement la porte de la salle. Elle y pénétra et se dirigea lentement vers Jack. La jeune fille était parfaitement consciente que les yeux de tous ces hommes étaient fixés sur elle comme si elle était un vulgaire bout de viande. A l’inverse, Jack ne lui accorda pas un seul regard alors qu’elle en comprenait la raison. Il était incapable de rester froid et dur lorsqu’il l’observait.

- « Altesse. » s’annonça doucement Samantha en s’inclinant devant son souverain.

- « Prends place près de moi » répondit Jack, avachi sur son trône et toujours sans la regarder.

Obéissante, elle se mit tout près du souverain et se tourna face à la tablée. Les invités étaient sidérés par la beauté de la jeune fille.

- « Dis-moi, Jack, ta favorite est vraiment magnifique ! » parla Alix, souverain du pays voisin.

- « En effet. Et ? » le questionna froidement Jack.

- « J’aimerai beaucoup passer un moment en tête à tête avec elle. » dit l’invité en la détaillant du regard. « Elle doit être encore plus exquise sans cette robe. »

- « Hors de question. » tonna Jack. « Elle est ma propriété exclusive et je ne la partage pas ! »
- « Sale égoïste ! » râla Alix. « Mais soit. Que dirais-tu d’une petite course de chevaux entre nos champions ? »
- « Très bonne idée, Alix. La course aura lieu demain ! » annonça Jack. « Prépara-toi à perdre ! »
- « Mon champion est vraiment très fort ! » rit le souverain invité. « Prépare-toi à perdre ta favorite ! »
- « Perdre ma favorite ? » s’étonna Jack. « Pourquoi dis-tu ça ? »
- « Je ne fais jamais de courses sans parier ! » ricana Alix. « Je parie ma femme contre ta favorite ! »
- « Hors de question que je parie ma favorite ! » grogna le sultan.
- « Mais tu n’as pas le choix Jack. Tu as accepté la course et donc les enjeux également ! » ricana Alix en quittant la salle, trainant son épouse derrière lui afin de rejoindre leur caravane pour la nuit.
Sur un signe de Jack, les autres souverains firent la même chose alors qu’ils sentaient tous la colère de leur hôte. En silence, il prit la direction de sa chambre en intimant à Samantha de le suivre sans un mot.
Arrivés, la jeune fille ferma la porte derrière elle alors que Jack se plaça face à elle. Un seul regard sur Samantha suffit à faire tomber la colère du souverain.
- « Espèce de sale connard ! » hurla Samantha en le giflant, rouge de colère. « Je ne suis pas ta propriété ! »
- « Et tu voulais que je le dise quoi ? » hurla Jack à son tour en se frottant la joue « Que je te considérai comme mon égal et qu’en plus, tu es toujours pure ? »
- « C’est une honte pour toi peut-être ? » continua la jeune fille en hurlant.
- « Oui ! » cracha le sultan, réalisant ses paroles.
Samantha devint aussi blanche qu’un linge et ne sut que répondre à ça. Elle se retourna vivement afin qu’il ne puisse pas voir les larmes naitre dans ses yeux. Elle mit sa main sur la poignée de la porte et se prépara à la baisser lorsque deux bras puissants l’encerclèrent.
- « Non, ne pars pas s’il te plait. » dit doucement Jack.
- « Je te déteste ! » sanglota la jeune fille « Je … »
- « Je suis désolé. Mes mots ont dépassé ma pensée. » essaya-t-il de s’expliquer. « Pardonne-moi, s’il te plait. »
- « Tu l’as pourtant dit. » pleura Samantha. « Tu … »
- « Je n’ai pas honte de te considérer comme mon égal. Et encore moins de ne pas t’avoir touchée. » redit Jack en tournant la jeune fille vers lui et prenant son visage en coupe « Jamais je n’en aurai honte ! Mais je ne peux pas le dire devant ces sultans ou je perdrai tout mon poids. »
Le sultan serra Samantha dans ses bras alors qu’il était inquiet pour la course du lendemain.
- « Ton champion est vraiment bon ? » demanda la jeune fille.
- « Excellent, ne t’inquiète pas. Il ne perdra pas demain ! » fit Jack confiant.
- « Je l’espère. » soupira Samantha.
Ils finirent par se séparer puis se rendirent sur la terrasse afin de diner tranquillement. Sachant que la journée du lendemain serait bien longue, ils préférèrent se coucher tôt. Comme toutes les nuits précédentes, ils dormirent chacun de leur coté du lit.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?