baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 4 : La découverte

Chapitre 4 : La découverte

Titiasyl, jeudi 12 septembre 2013

La fin de la journée arriva rapidement pour la jeune fille et elle en souffla de soulagement. Brosser les sols à longueur de journée, vu la crasse présente, allait être un travail très dur.
Elle vit les autres esclaves se mettre en ligne devant le cuisinier, aussi elle fit la même chose. D’après ce que Samantha avait constaté, elle était de loin la plus jeune de toutes les filles. Les autres devaient avoir la trentaine et plus.
Depuis son arrivée, pas une seule n’avait ouvert la bouche afin de lui parler. Elles s’étaient contentées de la toiser du regard puis de se remettre à la tâche en chuchotant entre elles. Samantha avait vite compris qu’elles parlaient d’elle et que ce n’était pas en bien. La jeune fille se demandait tout de même ce qu’elle avait bien pu faire pour être mise à l’écart de cette façon.
La file des filles diminua et son tour arriva rapidement alors que les autres avaient déjà quitté les cuisines sans se retourner. Elle avait bien remarqué ce que les esclaves faisaient pour avoir une gamelle conséquente. Elles se laissaient toucher par le cuisinier alors qu’il avait aussi droit à quelques caresses en retour. Samantha eut un haut le cœur en voyant cela et préférait cent fois manger peu que de toucher un homme ou être touchée une nouvelle fois.
Une fois la jeune fille arrivée devant lui, l’homme la détailla une nouvelle fois avec insistance comme semblant attendre quelque chose. Voyant qu’elle ne faisait pas le moindre geste envers lui, il grogna ouvertement avant de se décider à lui donner son repas.
Rapidement, la jeune fille se dirigea dans la direction que les autres filles avaient prise alors qu’elle espérait pouvoir trouver sa chambre. Elle voulait avant tout mettre de la distance entre cet homme et elle.
Les autres filles ne l’avaient bien sûr pas attendue et étaient toutes dans leurs chambres. Résignée, Samantha dut chercher quel espace serait le sien. Au bout de plusieurs longues minutes de recherche, elle finit par trouver la pièce qui lui avait été attribuée. Tristement, elle tira le morceau de tissu servant de porte puis prit place sur le petit matelas posé à même le sol et commença à déguster son maigre repas.
A la différence des autres filles, la gamelle de Samantha ne contenait qu’un peu de soupe et un minuscule morceau de pain. Une nouvelle fois, elle laissa les larmes couler le long de ses joues alors qu’elle finit par poser sa gamelle près de sa couche avant de s’allonger.
Quelques minutes plus tard, alors qu’elle commençait à s’endormir de fatigue, du bruit se fit entendre dans le couloir menant aux couchettes des esclaves.
Connaissant l’appétit des seigneurs pour le corps de leurs esclaves, la jeune fille comprit rapidement que ce devait être des gardes qui venaient chercher l’attraction de la nuit pour le maitre des lieux.
Cependant, se trouvant dans la dernière chambre donc la plus éloignée de l’entrée du couloir, elle entendait le bruit des pas se rapprocher de plus en plus. Quelques minutes plus tard, elle eut l’horreur de voir sa porte s’ouvrir pour laisser place à deux hommes.
- « Suis-nous sans discuter. » ordonna l’un des deux gardes. « Le seigneur réclame ta présence pour la nuit. »
Avec lenteur, Samantha se leva et suivit les deux hommes sans un mot alors qu’elle tremblait de peur. Elle pria de toutes ses forces qu’un évènement quelconque occupe le seigneur pour la nuit et qu’elle puisse retourner dans sa chambre.
Malheureusement, ses prières restèrent vaines et les appartements du maitre furent rapidement devant elle. Un des deux gardes ouvrit la porte alors que le second poussa la jeune fille dans la chambre avant de refermer le lourd battant derrière elle.
Tétanisée, Samantha vit le maitre devant son lit alors qu’il la regardait avec délectation. Elle resta sur place, devant la porte alors qu’elle était toujours figée par la peur.
- « Approche. » lui dit gentiment le seigneur.
Ne voulant pas subir une nouvelle fois le traitement auquel elle avait eu droit quelques mois plus tôt, la jeune fille s’avança timidement. Elle se plaça à l’endroit que lui avait indiqué son maitre.
Celui-ci la regardait avec gourmandise alors qu’il s’approchait doucement d’elle comme ne souhaitant pas lui faire peur. Samantha était terrifiée et savait pertinemment ce qui allait se passer pour elle pendant la nuit.
Lentement, Jack commença à lui dénouer sa robe alors qu’elle se retrouva seins nus face à lui. Par réflexe de protection, elle mit ses mains sur ses seins et baissa la tête de honte.
- « Laisse tes bras le long de ton corps. » ordonna le seigneur, sur un ton légèrement dur.
Obéissant une nouvelle fois, Samantha laissa lentement tomber ses bras le long de son corps alors que des larmes mouillèrent ses yeux. Jack effleura du bout de ses doigts la poitrine de la jeune fille et la sentit rapidement se crisper sous ses gestes. Pourtant, il n’en avait que faire. Il souhaitait un corps pour satisfaire ses besoins et celui de Samantha était celui qu’il avait choisi.
Rapidement, il arriva au cordon tenant la robe serrée sous la poitrine de la jeune fille. En une fraction de seconde, il le dénoua et Samantha se retrouva totalement nue devant cet homme.
Jack n’en revenait pas du spectacle qu’il avait sous les yeux. La belle esclave qu’il avait achetée une fortune était couverte de lacérations de fouets et arborait un ventre arrondi. Les seules parties indemnes de son corps étaient ses bras et sa poitrine.
- « Je comprends mieux pourquoi les marchands ne t’ont pas mise nue comme les autres. » grogna Jack, furieux « Qui t’a fait ces marques ? »
- « Mon …ancien… maitre, … seigneur. » réussit à dire la jeune fille.
- « Qui est-ce ? » demanda Jack.
- « … »
- « Réponds ! » hurla le seigneur alors que Samantha eut un léger mouvement de recul.
- « Le... Seigneur… Shan…ahan. » articula difficilement la jeune fille.
- « Pete Shanahan était ton maitre encore ce matin ? » fit Jack, surpris.
- « Oui, mon seigneur. »
Jack ferma les yeux de dégout. Il connaissait ce seigneur et savait qu’il était de la pire espèce avec ses esclaves. Aujourd’hui, il avait une de ses anciennes acquisitions sous les yeux et il connaissait maintenant la portée du traitement de cet homme. Pas une seule partie du corps de la jeune fille n’avait été épargnée par les coups de fouets. De plus, elle était couverte de multiples ecchymoses. La colère de Jack monta rapidement et il voulait des réponses à ses questions.
- « Est-ce lui le père de l’enfant que tu portes ? » demanda Jack, durement.
- « Oui, seigneur. » répondit Samantha alors que des larmes coulèrent le long de ses joues.
- « Comment cet enfant a-t-il été conçu ? » voulut savoir le seigneur O’Neill maintenant qu’il avait un aperçu du traitement réservé aux esclaves de ce Shanahan. « Et je veux tout savoir. »
Samantha ne put que baisser la tête de honte alors qu’elle essaya de se baisser pour remettre sa robe.
- « Je ne t’ai pas autorisé à remettre ta robe. » gronda Jack en l’empoignant par le bras afin de la remettre droite « Maintenant réponds. »
- « Il… m’a fait …venir dans… sa chambre… Mais.. j’ai refusé… d’ôter… ma robe… et de me… cou...cher… sur… son… lit les… cuisses…écartées. Il a…voulu… me déshabiller…alors… je… je… l’ai…giflé… alors… il m’a punie… » pleura la jeune fille un peu plus. « Et voilà… le résultat… »
- « Pas étonnant qu’il ait choisi de te vendre. Une esclave qui se rebelle, il en a une sainte horreur. » dit le seigneur méchamment. « Et moi aussi d’ailleurs. »
Samantha garda la tête baissée mais ferma les yeux, ne pouvant regarder son ventre arrondi. Le seigneur la tenait toujours par le bras et lui faisait mal. Elle n’avait nullement envie qu’il lui fasse encore plus mal.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?