baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 5 : Délivrance

Chapitre 5 : Délivrance

Titiasyl, vendredi 13 septembre 2013

Le seigneur vit la réaction de la jeune fille lorsqu’elle baissa la tête. Il avait déjà remarqué depuis son entrée dans la pièce qu’elle évitait de porter son regard ou ses mains sur son ventre. Bien qu’il se doutait de la réponse qu’elle allait lui donner, Jack se décida tout de même à se renseigner.
- « Dis-moi. Tiens-tu à cet enfant que tu portes ? » Demanda le seigneur avec douceur. « Veux-tu l’élever ? Et réponds-moi avec honnêteté. »
- « Je… » dit-elle alors qu’elle se mit à trembler, ayant peur de dire réellement ce qu’elle voulait.
- « Je ne te ferai pas de mal. Tu peux me répondre sans crainte. » lui dit-il plus gentiment, voulant l’inciter à répondre.
- « Non, seigneur. Je ne veux pas de cet enfant. » répondit Samantha alors qu’elle fondit en larme « Mais je ne savais pas quoi faire et personne n’était là pour m’aider… »
- « Bien. » se contenta de répondre Jack avant de se tourner vers la porte « GARDES »
Samantha attendit doucement que le seigneur lui relâche le bras. Elle pensait que vu son état, il allait tout simplement la faire renvoyer dans sa chambre.
- « Vous avez appelé, seigneur ? » demanda l’un des quatre gardes.
- « Oui. Emmenez-là dans la petite cour et occupez-vous d’elle. » ordonna Jack en regardant le ventre de la jeune femme.
Les gardes avaient suivi le regard de leur maitre et avaient parfaitement compris sa requête. Rapidement, deux d’entre eux s’approchèrent et empoignèrent chacun un bras de la jeune fille.
- « NOOOONNN !! PITIE !!  » hurla Samantha terrorisée alors qu’elle se débattait « PITIE, SEIGNEUR ! JE SERAI GENTILLE. JE ME LAISSERAI FAIRE… JE FERAI TOUT CE QUE VOUS DEMANDEREZ… PITIE… JE N’VEUX PAS SUBIR CA A NOUVEAU. »
Stupéfaits, les gardes regardèrent le seigneur et attendirent ses ordres tout en maintenant leur poigne sur la jeune fille.
- « Faites ce que je viens de vous ordonner. » grogna Jack, interloqué par la réaction de la jeune esclave. « Faites en sorte qu’elle ne réveille pas le château. »
Les gardes s’inclinèrent, montrant qu’ils avaient parfaitement compris puis ils quittèrent la pièce avec la jeune esclave.
A leur retour, le seigneur savait déjà qu’il lui demanderait quelle était la punition qu’elle avait reçue.
Samantha se débattait comme elle le pouvait alors qu’elle se trouvait toujours nue entourée de ces quatre hommes.
Rapidement, pour sa plus grande horreur, une petite cour se fit voir au bout du couloir. Elle redoubla d’effort pour essayer de se libérer mais ils étaient bien plus forts qu’elle.
- « Pitié… Je vous en prie… Laissez-moi partir… s’il vous plait… » pleura la jeune fille en se débattant un peu plus faiblement, épuisée par ses précédents efforts.
Quelques minutes plus tard à peine, Samantha sentit l’herbe sous ses pieds alors qu’ils venaient d’arriver au centre de la cour.
Rapidement, les gardes se mirent en place alors que deux maintenaient Samantha par les bras et le troisième la bâillonnait de sa main. La jeune fille était effrayée et la terreur pouvait se lire dans ses yeux. Le dernier garde en fit abstraction alors qu’il se plaçait devant elle.
D’un regard, il indiqua à ses trois amis qu’il allait commencer afin qu’ils ne soient pas surpris et ne lâchent pas prise. Il leva son poing et l’abattit sur le ventre de la jeune fille avec toute la force qu’il avait.
Samantha hurla de douleur dans la main du garde et les larmes commencèrent à couler de ses yeux. Alors que les coups s’enchainèrent les uns derrière les autres avec la même violence, la jeune fille continuait d’hurler sans relâche alors que la douleur était immense dans tout son corps.
Au bout de plusieurs longues minutes, le garde vit que la jeune esclave commençait à perdre du sang aussi, il donna un dernier coup de poing encore plus violent que les autres.
Doucement les gardes lâchèrent la jeune fille alors qu’ils l’allongèrent sur le sol herbeux.
Samantha était maintenant couchée mais elle se trouvait à demi-consciente et distinguait à peine les gardes se trouvant au-dessus d’elle. Les larmes coulaient à flot le long de ses joues sous la douleur mais aussi sous la peur qu’elle éprouvait. Quatre mois auparavant, elles avaient subi la violence des coups avant que les quatre gardes n’abusent d’elle. Elle était terrifiée que cela recommence. Pourtant, elle ne s’était pas rebiffée mais son état avait dégouté le seigneur alors il avait peut-être décidé de la punir lui aussi.
Avec délicatesse, l’un des gardes prit Samantha dans ses bras et la ramena dans la chambre du seigneur des lieux. Le trajet du retour prit plus de temps que celui de l’aller car l’homme ne voulait pas lui faire plus de mal qu’il ne lui avait déjà causé.
Contrairement à ce que pensait la jeune esclave, les quatre hommes ne s’étaient même pas arrêtés sur sa nudité et n’avaient fait qu’accomplir les ordres de leur maitre.
Arrivés devant la porte, l’un des gardes frappa puis ouvrit la porte après en avoir eu l’autorisation. Celui qui portait Samantha entra le premier et attendit les ordres.
- « Allonge la sur le lit. » ordonna Jack à l’homme avant de s’adresser au deuxième « Toi, va chercher le médecin et dépêche-toi. »
Le garde obéit et partit rapidement chercher le docteur afin de procéder aux soins de la jeune fille. Le premier garde déposa délicatement Samantha alors que le seigneur se mit à l’aider.
Samantha ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait autour d’elle lorsqu’elle reprit conscience. Elle avait les jambes écartées et relevées alors qu’elle sentait des mains toucher son intimité.
Doucement, elle essaya de bouger mais des mains se posèrent sur ses genoux afin de maintenir ses jambes en place.
- « Ne bouge pas que je puisse finir mon travail. » ordonna un homme qu’elle voyait à peine alors qu’il se trouvait entre ses cuisses.
- « Reste calme. C’est un médecin. » lui expliqua doucement Jack. « Il s’occupe de retirer tous les restes de l’enfant que tu portais. »
- « Continuez de lui maintenir les jambes ainsi, seigneur. Elle ne doit absolument pas bouger. » ordonna le médecin pendant qu’il s’affairait à faire son travail.
Samantha avait fini par poser les mains sur son ventre tellement la douleur était grande. Elle essaya de ne pas bouger mais cela lui était difficile alors qu’elle eut un geste de recul lorsque le médecin lui fit mal.
- « Mais cesse de bouger à la fin. » grogna le docteur.
- « Garde, viens ici et tiens lui le bassin afin qu’elle ne bouge pas. » ordonna le seigneur à son homme de main.
Celui-ci posa son arme contre le mur et vient se placer à l’opposé de son seigneur avant de poser ses mains de chaque côté du bassin de la jeune fille. Tenue de cette façon, Samantha ne pouvait plus bouger du tout.
Au bout de plusieurs longues minutes de douleur pour la jeune esclave, le médecin se releva et essuya ses mains, l’air satisfait.
- « C’est bon, j’ai terminé, seigneur. » informa l’homme. « Néanmoins, il me reste des nombreux soins à faire à cette jeune esclave. »
- « Très bien. » acquiesça Jack avant de s’adresser aux trois autres gardes présents dans la pièce « Retournez à vos postes. »
Les trois hommes obéirent rapidement et quittèrent la chambre dans les secondes qui suivirent.
- « Seigneur, il serait bon que cet homme sorte un moment également. » fit le médecin alors qu’il avait des choses à dire à son maitre.
- « Fais ce qu’il dit. Attends dehors devant la porte. » ordonna donc le seigneur à son homme de main.
Le garde s’inclina et quitta la chambre après avoir repris son arme. Il se posta devant la porte et attendit d’être rappelé par son maitre.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?