baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 14 : Le temps passe

Chapitre 14 : Le temps passe

Titiasyl, dimanche 22 septembre 2013

Samantha avait mis du temps à se remettre de son passage à tabac. Le médecin était passé la voir tous les jours afin de surveiller la grossesse. Le bébé se portait bien et Samantha lui avait dit qu’elle le sentait donner des coups très souvent dans la journée.
L’homme de sciences avait alors dit au seigneur que c’était une très bonne chose et que la jeune fille avait désormais le droit de se promener autant qu’elle le voulait.
Quelques temps après l’agression, Samantha avait osé demander au souverain s’il connaissait la femme qui l’avait frappée. Il lui avait alors répondu qu’elle se nommait Sara et qu’elle avait été son épouse jusqu’à ce qu’il la vende au marché aux esclaves.
La jeune fille avait été choquée par la nouvelle et resta un long moment à regarder son seigneur.
- « Vous avez vendu votre épouse ? » demanda Samantha, interloquée par cette nouvelle.
- « Oui, je l’ai vendue. Elle a osé essayer de tuer mon héritier alors elle a été punie en conséquence. » répondit Jack, sans même la regarder.
- « Votre héritier, bien sûr. » marmonna la jeune fille, légèrement déçue que ce ne soit pas un peu pour elle.
Le souverain entendit parfaitement les mots de Samantha mais se contenta de les ignorer. Elle était une simple esclave et rien de plus pour lui alors il n’allait certainement pas s’inquiéter de son sort.
- « Son nouveau maitre doit être content de pouvoir la mater et lui rappeler sa condition de femme. » dit fièrement le souverain.
- « Son nouveau maitre ? Vous savez qui l’a achetée ? » demanda la jeune fille.
- « Bien sûr que je le sais. J’ai même fait en sorte que ce soit lui qui l’achète. » annonça Jack.
- « Puis-je vous demander qui est son nouveau seigneur ? » osa interroger Samantha.
- « C’est le seigneur Shanahan qui la possède désormais. » dit clairement le souverain en regardant la jeune fille.
Il la vit blanchir jusqu’à devenir livide, alors que ses membres se mirent à trembler.
- « Malgré ce qu’elle a fait, elle ne méritait pas cela seigneur. » répondit Samantha, terrifiée par ses souvenirs.
- « Si, elle le méritait amplement. Et n’oublie pas que je suis le maitre ici et que c’est moi qui décide de tout dans ce royaume. » gronda Jack afin de lui rappeler sa condition d’esclave.
- « Pardonnez-moi seigneur. Cela ne se reproduira plus. » fit la jeune fille en baissant la tête.
Les semaines passèrent doucement alors que le souverain aimait tout de même passer du temps avec Samantha. En effet, malgré son statut d’esclave, la jeune fille était cultivée et savait tenir des conversations intelligentes.
En raison de fortes chaleurs, ils se promenaient le matin dans les jardins du château alors que Samantha avait de plus en plus de mal à suivre son seigneur.
Celui-ci avait une cadence de pas assez rapide et l’approche du terme pour la jeune fille faisait qu’elle marchait de plus en plus lentement.
Un matin, alors que Jack marchait d’un bon pas, Samantha prit place sur un banc à proximité alors qu’elle n’en pouvait vraiment plus. Son ventre très rebondi pesait lourd alors que son dos la faisait souffrir.
Au bout de quelques minutes, le souverain fut étonné de ne pas avoir de réponse à sa question et se retourna vivement. Il eut la désagréable surprise de ne pas trouver la jeune fille à ses côtés alors que rapidement, il se retourna pour la voir assise au loin alors qu’elle semblait fatiguée.
Jack la rejoignit presqu’en courant alors qu’il était très inquiet de la voir ainsi.
- « Que se passe-t-il ? » demanda le souverain « C’est mon héritier ? »
- « Tout va bien seigneur. » répondit gentiment la jeune fille « C’est juste que vous marchez vite et avec mon ventre, j’ai beaucoup de mal à vous suivre. Et cette chaleur n’aide pas. »
- « C’est vrai qu’il fait encore plus chaud aujourd’hui. » accorda Jack en regardant le ciel bleu « Viens, rentrons. Ainsi, tu seras plus au frais. »
Avec douceur, le seigneur aida Samantha à se lever alors que celle-ci mit rapidement sa main sous son ventre. Lentement, Jack la ramena à ses appartements alors qu’il y faisait bien frais.
Voyant que la jeune fille était épuisée par sa grossesse, le souverain l’aida à s’allonger après lui avoir ôté sa robe. Samantha se mit sur le côté étant donné qu’elle était beaucoup mieux dans cette position.
En la regardant entièrement nue et allongée ainsi sur son lit, le souverain eut une soudaine envie de profiter de ce corps à disposition une nouvelle fois.
En effet, depuis l’agression de la jeune fille, celle-ci passait tout son temps avec le seigneur afin qu’il puisse veiller sur son héritier. De ce fait, il continuait de l’honorer plusieurs fois par nuit alors qu’elle se laissait faire sans un mot.
Rapidement, Jack ôta ses vêtements et s’allongea derrière Samantha alors qu’il commença à la caresser. Il attrapa la jambe de la jeune fille et la cala sur la sienne avant de la pénétrer d’un seul coup de rein.
La jeune esclave était réveillée et avait parfaitement senti son seigneur se coucher nu derrière elle . Elle laissa une larme couler sachant qu’il allait une nouvelle fois honorer son corps sans prendre garde à ce qu’elle désirait.
Au bout de quelques minutes, Jack stoppa ses mouvements et caressa le ventre de Samantha.
- « Il me tarde tellement de te rencontrer mon fils. » sourit le souverain, heureux.
- « Cela pourrait aussi être une fille, seigneur. » osa dire la jeune fille.
- « Non ! » gronda Jack, furieux d’entendre une telle chose « Ça ne peut être qu’un fils que tu portes ! »
C’est avec fureur qu’il reprit ses mouvements alors qu’il ne remarqua même pas les grimaces de douleur sur le visage de Samantha. Ce n’est que de longues minutes plus tard qu’il se déversa en elle alors que le souverain étouffa un grognement de plaisir dans le cou de la jeune fille.
Tout en restant en elle, il la serra dans ses bras puis posa l’une de ses mains sur le ventre très rebondi de Samantha.
C’est ainsi qu’ils s’endormirent après un long moment.
Quelques heures plus tard, Jack ne comprit pas vraiment ce qu’il l’avait réveillé ainsi.
Il se redressa sur son coude lorsqu’il perçut un gémissement de douleur provenir de la jeune fille. Jack remarqua qu’elle portait sa main sur son ventre alors qu’elle semblait avoir mal.
- « Que se passe-t-il ? » demanda tout de suite le souverain.
- « J’ai… très… mal… au… ventre… Seigneur… » gémit Samantha alors qu’elle souffrait.
En quelques secondes, Jack fut levé et rhabillé alors qu’il appela ses gardes. Il leur ordonna d’aller chercher de toute urgence le médecin. Lorsque celui-ci arriva, il vit la jeune fille et se douta de ce qu’il se passait.
Avec l’aide du souverain, ils l’allongèrent sur le dos puis l’homme de sciences l’ausculta.
- « Alors ? Est-ce grave ? » demanda Jack, très inquiet.
- « Non, ce n’est pas grave du tout seigneur. » sourit le médecin. « C’est seulement l’enfant qui s’est décidé à naitre. »
- « Que devons-nous faire alors ? » dit le souverain, tout sourire de par cette nouvelle.
- « Rien, nous devons simplement attendre. Pour le moment, c’est à cette jeune fille de faire le travail. » affirma l’homme de sciences. »
Et c’est ainsi que le souverain prit place sur son fauteuil alors que le médecin s’assit sur un petit tabouret à proximité de la porte.
Samantha sentait la douleur lui vriller le ventre alors qu’elle ne parvenait plus à retenir ses gémissements par moment. La seule chose qu’elle avait comprise était que le bébé allait bientôt naitre…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?