baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 20 : L’apprentissage

Chapitre 20 : L’apprentissage

Titiasyl, samedi 28 septembre 2013

Quelques heures plus tard, Samantha fut réveillée par les pleurs d’Eléanore. Rapidement, elle se leva et attrapa délicatement son bébé dans ses bras.
- « Mmmhhh, mais qu’est-ce qui sent si mauvais comme ça ? » fit la jeune fille en fronçant le nez « Ah mais c’est toi ma chérie. »
- « Areuhhhhhh…. » babilla le bébé, un grand sourire sur le visage.
- « Bon, eh ben, je vais te changer alors. » grimaça Samantha.
Avec précaution, la jeune fille déshabilla le bébé puis lui ôta le lange qu’elle jeta dans le panier prévu à cet effet. Elle lui nettoya les fesses avec les produits posés sur la table mais ne vit pas de langes propres à proximité.
C’est à ce moment-là que la petite fille se mit à pleurer alors qu’elle avait faim.
- « Oh non, bébé. Qu’est-ce que tu as ? Tu es toute propre pourtant ! » paniqua Samantha.
La jeune fille entendit le petit ventre faire du bruit et comprit rapidement qu’Eléanore avait faim.
- « J’ai pas de lange propre pour toi et il n’y a pas non plus de biberons. Je vais faire comment ? » fit la jeune maman alors que la panique montait de plus en plus en elle.
Finalement, ne sachant que faire, elle prit la petite dans ses bras alors qu’elle était fesses nues et partit rapidement vers le bureau de Jack.
Apres quelques minutes, Samantha arriva à destination alors que les larmes coulaient le long de ses joues.
- « Samantha, que se passe-t-il ? » s’inquiéta tout de suite Jack en les voyant toutes les deux.
- « Elle a sali ses langes alors je lui ai nettoyé les fesses mais je n’sais pas où trouver des langes propres. » pleura la jeune fille un peu plus.
- « Ben il doit y en avoir dans la chambre. Tu n’as pas fouillé ? » s’étonna Jack.
- « J’ai le droit de fouiller ? demanda la jeune fille toute penaude. « Et je ne voulais pas prendre le risque de me faire pendre. »
- « Pfff, n’importe quoi. » fit Jack, dépité « Mais bien sûr que tu as le droit de fouiller. C’est ta chambre à toi aussi. »
- « Ohhh. » répondit Samantha « Bon ben je fouillerai alors. »
- « Il y a un autre problème ? » demanda Jack en voyant la tête de la jeune fille et Eléanore en train de sucer la robe de sa mère.
- « Oui, il n’y plus de biberon. » fit Samantha en pleurs.
- « Heu, un biberon ? Et pourquoi faire ? » demanda Jack, stupéfait par la demande.
- « Ben pour lui donner à manger. » répondit la jeune fille.
- « On te faisait porter les biberons pour que tu les remplisses de ton lait. Tu ne penses pas que tu pourrais maintenant lui donner directement le sein ? »
- « Le sein ? Et comment je fais ? »
- « Eh bien, à voir comment Eléanore suce ta robe, je pense qu’elle a trouvé comment faire. » sourit Jack « Donc le mieux, ben, c’est de découvrir le sein et de la laisser faire. »
Jack vit Samantha commencer à baisser sa robe pour donner la tétée à sa fille.
- « Tututute. Tu fais quoi la ? » demanda Jack.
- « Ben, je fais ce que vous venez de me dire. Je lui donne le sein. » répondit Samantha comme si cela coulait de source.
- « Oui, mais tu fais ça dans la nursery ! » objecta le souverain.
- « Oh, très bien. » fit Samantha en commençant à repartir.
Rapidement elle se figea dans l’encadrement de la porte et se remit à pleurer.
- « Que se passe-t-il encore ? » demanda Jack d’un air las.
- « Elle vient de me faire pipi dessus. » pleura la jeune fille en se retournant vers Jack « Finalement, vous auriez dû garder la nourrice et me faire pendre. »
- « Je suis pas sorti de l’auberge moi. » souffla Jack, dépité. « D’où le principe des langes. Donc tu vas retourner à la nursery, la poser dans son couffin et chercher des langes. Ensuite, tu lui donneras le sein. Et avant de faire tout ça, tu te détends… »
- « Mais…. » commença-t-elle à paniquer.
- « Et tout se passera très bien. » la coupa le souverain. « Maintenant, vas-y que j’ai encore du travail à faire. »
Docilement, la jeune fille quitta le bureau et repartit donc à la nursery pour faire ce que Jack lui avait dit.
Apres avoir fouillé pendant plusieurs minutes, Samantha finit par trouver des langes propres. Aussi, elle prit le bébé du couffin pour la poser sur la petite table puis lui mit le lange propre.
Sceptique, Samantha prit le bébé sous les bras et la mit debout afin de voir si cela tenait. C’est avec fierté qu’elle vit le lange rester en place sur les fesses d’Eléanore. Ravie, elle lui remit ses vêtements avant de la remettre dans son couffin.
La jeune maman changea rapidement de robe afin de ne pas salir la petite puis la reprit dans ses bras avant de s’assoir dans le fauteuil à bascule.
Elle baissa un coté de sa robe pour découvrir son sein alors que le bébé s’y accrocha après quelques secondes à peine.
- « Eh ben, si moi, je ne sais pas comment on fait, au moins, toi, tu sais. » sourit Samantha, ravie mais faisant la grimace sous la douleur.
Pendant les dix minutes que dura la tétée, la jeune maman ne fit que grimace sur grimace alors que le bébé lui faisait mal au sein.
Finalement, c’est avec un soupir de satisfaction qu’Eléanore relâcha le sein pour s’endormir dans les bras de sa mère. Avec douceur, la jeune fille la reposa dans son couffin et remit sa robe en place.
C’est avec surprise que Samantha entendit le bébé pleurer à peine une heure plus tard. Elle constata qu’elle avait de nouveau faim malgré la tétée précédente. Elle prit donc la petite dans ses bras pour s’installer sur le fauteuil puis baissa l’autre côté de sa robe pour lui donner de nouveau le sein. Ce fut à nouveau dix minutes de douleurs pour la jeune femme.
Les tétées s’enchainèrent les unes derrières les autres alors que les douleurs étaient de plus en plus fortes.
La jeune fille regrettait de plus en plus le fait de donner le sein. Mais comme Jack ne voulait pas donner de biberons, elle n’avait pas vraiment le choix.
En fin de journée, alors que le temps était moins chaud, Samantha décida de prendre Eléanore ainsi qu’une couverture afin d’aller s’installer sur l’herbe dans la petite cour.
La jeune femme posa la couverture bien étalée sur le sol puis y allongea sa fille. Elles passèrent ainsi un long moment à jouer pendant lequel les babillages et les rires d’Eléanore ne firent que résonner entre les murs du château.
Après avoir donné trois nouvelles tétées au bébé, Samantha décida de retourner à la nursery alors que le jour commençait à décliner.
Arrivée dans la chambre, la jeune maman changea de nouveau sa fille puis lui redonna la tétée avant de la coucher pour la nuit. Enfin, c’est ce qu’elle espérait.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?