baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 24 : Ensemble

Chapitre 24 : Ensemble

Titiasyl, mercredi 2 octobre 2013

Voyant les deux gardes se rapprocher encore plus vite de Samantha, Jack accéléra le pas alors qu’il ne souhaitait pas qu’ils posent leurs mains sur la jeune fille.
Rapidement et d’un seul regard, il ordonna à sa garde personnelle de se saisir de ces deux hommes alors qu’il se plaça devant Samantha et le bébé afin de les protéger toutes les deux.
- « De quel droit osez-vous vouloir poser vos mains sur mes esclaves ? » gronda le souverain, furieux.
- « Du droit que nous aussi, on aimerait s’amuser avec ces jolies donzelles. Enfin plus particulièrement celle se trouvant derrière vous. » ricana l’un des deux hommes.
- « Cette esclave est à moi. Je suis le seul à pouvoir la toucher et à faire ce que je veux d’elle. » grogna Jack.
Derrière lui, Samantha ne disait rien mais les paroles prononcées par Jack la touchèrent en plein cœur. Elle retint ses larmes alors qu’elle se refusait à pleurer au milieu de ce couloir.
- « Gardes, escortez ces hommes et pendez-les immédiatement. » ordonna le souverain.
Les hommes s’inclinèrent devant leur maitre puis tirent les deux anciens gardes derrière eux afin de faire exécuter la sentence.
- « Ça va Samantha ? Tu n’as rien ? Eléanore ? » s’inquiéta Jack en se retournant vers la jeune fille.
- « Votre fille n’a rien, seigneur. » répondit la jeune fille, la voix étranglée par les sanglots. « Maintenant, si vous me le permettez, je vais rejoindre la nursery afin de la coucher convenablement dans son couffin. »
- « Et toi, tu n’as rien ? » redemanda le souverain, inquiet que la jeune fille ne lui ai pas répondu.
- « Vous n’avez pas besoin de vous inquiéter pour moi seigneur. Je ne suis qu’une simple esclave. Je ne suis ici que pour m’occuper de votre fille et vous servir de distraction le soir, rien de plus. » répondit Samantha alors que son regard lançait des éclairs.
Sans attendre plus longtemps, la jeune fille quitta les lieux et se dirigea rapidement vers la nursery.
Ne comprenant pas la réaction de Samantha, Jack se mit à la suivre alors qu’il voulait savoir ce qu’il lui prenait pour agir ainsi.
Une fois arrivée, la jeune fille alla doucement mettre Eléanore dans son couffin alors qu’elle dormait paisiblement. Lorsqu’elle se retourna, elle eut la surprise de voir le souverain au niveau de la porte alors qu’il semblait attendre des explications. D’un signe de la tête, il ordonna à la jeune fille de le rejoindre dans ses appartements.
C’est alors qu’avant qu’il ait pu dire quoi que ce soit, il reçut violemment la main de Samantha contre sa joue.
- « Je ne suis qu’un jouet pour vous c’est ça ? » gronda Samantha, furieuse. « Je pensais être un peu plus que cela pour vous mais je me suis bien trompée. Finalement, j’aurai du laisser ces deux hommes vous critiquer. »
Alors que Jack tenait sa joue douloureuse, la jeune fille tourna les talons et regagna la nursery avant de fermer la porte de communication afin de mettre fin à la conversation.
N’ayant toujours rien compris, le souverain quitta la chambre alors qu’il devait impérativement rejoindre son bureau. De toute façon, il savait pertinemment qu’il verrait Samantha au diner.
Jack passa toute l’après-midi à enchainer audience sur audience alors qu’il avait une sainte horreur de ce genre de choses. Pour son plus grand bonheur, le coucher du soleil arriva bien vite alors qu’il se dirigea enfin vers ses appartements. Il lui tardait de diner avec Samantha et de passer une agréable soirée en sa compagnie.
A son arrivée sur place, il eut la désagréable surprise de ne pas trouver la jeune fille dans la chambre. D’habitude, elle était déjà assise près de la table à l’attendre avec le sourire.
Il prit place quelques minutes à sa place alors qu’il n’entendait aucun bruit provenir de la nursery.
Finalement, en ayant marre d’attendre, il se décida à se lever et approcha le plus silencieusement possible de la porte de communication. Il ouvrit lentement le panneau et constata que Samantha se trouvait couchée dans son lit et semblait dormir.
- « Samantha ? » chuchota Jack en s’approchant doucement « Tu dors ? »
Bien sûr, il n’obtint pas de réponse alors qu’il vit aux légers mouvements de la jeune fille que celle-ci ne dormait absolument pas.
- « Je sais que tu ne dors pas. » continua le souverain « Tu ne désires pas diner avec moi ? »
- « Un seigneur n’a pas à partager son repas avec une esclave, maitre. » gronda Samantha tout en parlant bas afin de ne pas réveiller le bébé.
- « S’il te plait Samantha, viens diner avec moi. Tu sais bien que tu n’es pas une simple esclave pour moi. » murmura avec douceur Jack.
- « Bien sûr, je suis également une de vos distractions nocturnes. » marmonna la jeune fille mécontente.
- « Cesse de faire la tête et viens, s’il te plait. » commença doucement à s’énerver le souverain.
- « Non ! » répondit Samantha en lui tourna le dos.
- « Très bien, tu ne me laisses pas le choix. » fit Jack en remontant ses manches.
Avant que la jeune fille n’ait eu le temps de faire quoi que ce soit, le souverain l’avait attrapée et chargée sur son épaule.
- « Lâchez-moi ! Vous n’avez pas le droit de faire cela ! » grogna Samantha alors qu’elle faisait en sorte de ne pas parler fort.
Le souverain arriva rapidement dans ses appartements et ferma la porte de communication avant de poser la jeune fille sur le sol.
Alors qu’elle allait ouvrir la porte pour repartir à la nursery, Jack l’enserra à la taille et colla le dos de la jeune fille contre son torse.
- « Calme-toi Samantha. » dit tendrement le souverain « S’il te plait. »
- « Bien mon seigneur. » obéit la jeune fille alors qu’elle était toujours furieuse.
- « Samantha, continue à m’appeler Jack. » gronda le souverain « Tu sais bien que tu n’es pas une simple esclave pour moi. »
- « Ah oui ? Pourtant vous ne cessez de me balancer ce mot au visage à chaque fois que vous le pouvez. » grogna la jeune fille.
- « Tu es une esclave aux yeux de mes autres serviteurs. » expliqua Jack « En privé, ce n’est pas le cas. Je ne peux me permettre de dire le contraire devant mes sujets. »
- « Ça fait mal d’entendre ce genre de choses. » murmura Samantha.
- « J’en suis désolé, crois le bien. Mais je n’ai pas le choix. » répondit tendrement le souverain.
- « On a toujours le choix. » contra la jeune fille
Jack resserra sa prise autour de la taille de Samantha alors qu’il était peiné de lui faire autant de mal.
- « J’ai le choix en effet. Mais si je veux vivre et te permettre d’être en sécurité ainsi que notre fille, je n’ai pas d’autres solutions, Samantha. » répondit doucement le souverain.
Avec douceur, Jack conduisit la jeune fille à table et la fit asseoir afin de diner tranquillement.
- « Vous voulez diner ? Parfait dinons. Mais ne comptez pas sur moi pour vous faire la conversation. » gronda Samantha.
- « Samanthaaaa ! » grogna le souverain. « D’autres sont morts pour m’avoir parlé ainsi. »
- « Ben allez-y, vous gênez pas. » riposta la jeune fille.
- « Tu es vraiment une tête de mule. » sourit Jack.
- « Je sais. Ça vous dérange ? » grogna Samantha
- « Non ! Venant de toi, j’adore ça. » sourit gentiment le souverain.
La jeune fille fut surprise de la réponse de Jack et se laissa aller doucement à sourire.
La soirée se passa agréablement malgré tout même si Samantha était peu bavarde et en voulait encore au souverain. Lorsqu’il la raccompagna jusqu’à la nursery, il lui déposa un baiser sur la joue et lui souhaita une bonne nuit avant de la laisser partir.
Samantha en fut retournée et alla se coucher sans trop comprendre ce qu’il venait de se passer.
Plusieurs semaines passèrent alors que la jeune fille avait fini par pardonner à Jack. Elle avait fini par comprendre la position qu’il devait adopter en public même si elle ne l’acceptait pas.
Quelques temps plus tard, alors qu’Eléanore venait de fêter ses six mois, Jack et Samantha passèrent la soirée ensemble comme ils avaient l’habitude de le faire maintenant.
Alors qu’ils se levaient, Jack se mit face à la jeune fille et caressa tendrement sa joue en lui souriant gentiment.
Il se baissa lentement vers elle et approcha ses lèvres de celles de la jeune fille alors qu’il lui laissait tout le loisir de s’éloigner. Il l’embrassa avec douceur sans chercher à approfondir le baiser alors qu’il voulait qu’elle en ait autant envie que lui. Il posa délicatement ses mains sur la taille de la jeune fille et la rapprocha lentement de lui.
Avec appréhension, Samantha posa ses mains sur le torse du souverain alors que le baiser se fit plus passionné. C’est le manque d’air qui les fit se séparer alors qu’ils restèrent front contre front.
En silence, Jack la conduisit vers le lit alors qu’il l’incita à se coucher sans un mot ni lui laisser l’occasion d’ôter sa robe. Rapidement mais avec douceur, il s’allongea derrière elle et la serra dans ses bras.
- « Bonne nuit Samantha. » murmura tendrement Jack à l’oreille de la jeune fille.
- « Bonne nuit Jack. » répondit-elle avant de fermer les yeux.
C’est ainsi qu’ils passèrent la nuit, blottis dans les bras l’un de l’autre alors que ce n’était que la première d’une longue série.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?