baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > OS > OS Divers > La soirée

La soirée

Titiasyl, jeudi 3 octobre 2013

Auteur : Titiasyl
Beta : Angelgym34
Série : Stargate SG1
Genre/Pairing : Colère, Romance
Personnages : Sam, Jack, Daniel, Teal’c
Résumé : SG-1 passe une soirée ensemble.
Saison : 4 (après le test Zatarc)
Disclaimer : Les personnages de la série appartiennent aux créateurs et à la MGM.
Note de l’auteur : Ça fait un long moment que cette idée traine dans mes fichiers. Comme j’ai une panne d’inspiration sur mes fictions, ben je me décide enfin à écrire cet OS.

********************

Le général Hammond avait mis l’équipe SG-1 au repos pour le restant de la semaine. En effet, ils étaient fatigués par l’enchainement des missions et ils n’avaient pas été épargnés par les coups ou les tortures.
Afin d’être sûr qu’ils se reposent vraiment, le général leur avait interdit l’accès à la base, même si cette interdiction concernait surtout Sam.
Ne voulant pas obliger Teal’c à rester enfermé entre ces murs, Hammond lui avait donné l’autorisation de quitter la base jusqu’à la fin de leur congé.
Daniel avait donc invité le jaffa à son appartement, alors que celui-ci se trouvait en centre-ville, chose que Teal’c appréciait.
Une fois le briefing terminé, les membres de l’équipe se dirigèrent vers les vestiaires afin de quitter le plus rapidement possible la base.
- « Ça vous tente une soirée entre nous ce soir ? » demanda Daniel alors qu’ils se trouvaient tous dans l’ascenseur remontant vers la surface.
- « Ça me tente bien oui. » sourit Sam « Et puis, ça fait un petit moment que nous n’avons pas passé une soirée ensemble autour d’un bon repas. »
- « Carter a raison. Ça nous fera le plus grand bien. » confirma Jack « On dit chez moi vers vingt heures ? »
- « Parfait pour nous. » répondit Daniel, pour lui et Teal’c. « On ramène le dessert. »
- « Ça me va, mon colonel. » acquiesça la jeune femme du groupe. « Je m’occupe du plat principal. »
- « Parfait. Dans ce cas, je m’occupe des boissons. » sourit Jack
Arrivés au parking, le petit groupe se sépara pour la journée et ils prirent chacun la route vers chez eux.
La journée passa rapidement pour les quatre amis alors que le début de la soirée arriva vite.
Sam fut la première à arriver alors qu’elle apportait des lasagnes qu’elle se chargea de mettre au four afin de les maintenir chaudes.
Daniel et Teal’c arrivèrent à peine quelques minutes plus tard ne laissant pas le temps à Jack et Sam de discuter un peu.
- « Daniel, Teal’c, vous êtes pile… à l’heure. » fit le colonel, étonné de voir une troisième personne devant lui.
- « Jack, je vous présente Ingrid. C’est une vieille amie à moi que je n’avais pas vu depuis quelques temps. Alors je me suis permis de lui dire de nous accompagner pour la soirée. » déclara Daniel, l’air de rien « Ingrid, voici Jack, un de mes meilleurs amis. »
La jeune femme se contenta d’un salut de la tête alors que son visage s’éclaira d’un sourire montrant que le militaire ne la laissait pas indifférente.
- « Hum, oui... Vous avez bien fait. » fit Jack, tout de même sceptique « Mais entrez voyons. »
Les trois invités rentrèrent rapidement alors que le temps était tout de même frais à l’extérieur.
- « Sam, je vous présente Ingrid, une bonne amie. » sourit Daniel alors que la militaire sourit à la jeune femme « Ingrid, voici Sam, une collègue. »
- « Ravie de vous rencontrer. » fit Sam alors que son visage se ferma sous les mots de Daniel.
Ingrid dévisagea la militaire et la salua du bout des lèvres comme n’appréciant pas sa présence à la soirée.
- « Bien, maintenant que tout le monde est là… si nous passions à table ? » sourit Jack en tapant dans ses mains.
Tous s’installèrent à table alors que Jack se trouvait assis entre Daniel et Ingrid. Sentant l’électricité dans l’air, Teal’c prit place près de la jeune femme laissant ainsi Sam entre le jaffa et l’archéologue.
- « Dites-moi, Jack... Que fait un bel homme comme vous dans l’armée ? » susurra Ingrid en posant sa main sur celle du militaire.
- « Je suis pilote de chasse. » répondit calmement Jack alors qu’il avait laissé sa main sous celle de la jeune femme.
- « Oh, comme c’est sexy… » minauda Ingrid « Vous devez être superbe dans votre combinaison. »
- « Hum, peut-être. « fit le militaire, légèrement gêné.
Le repas se passa sous les questions d’Ingrid alors qu’elle ne cessait de poser ses mains sur Jack.
Celui-ci se laissait faire et ne disait rien pour empêcher cette femme de le tripoter.
De son coté, Sam se contentait de rester silencieuse et affichait un visage totalement neutre. De son coté, Daniel était ravi de la tournure que la soirée prenait. Vu que Jack et Sam n’avaient pas l’air de vouloir se mettre ensemble, il avait décidé de présenter au militaire une belle femme afin de le sortir de son célibat. Et il était plus que ravi étant donné leurs attitudes à tous les deux.
Teal’c observait ses amis depuis un moment et sentait bien qu’il y avait quelque chose de différent chez Sam. Celle-ci n’avait pas desserré les dents de toute la soirée et son regard semblait lancer des éclairs.
- « Vous êtes si charmant, Jack. » continua Ingrid alors qu’ils étaient tous passés au salon « Vous êtes célibataire ? »
- « Oui, je n’ai personne dans ma vie. » sourit le militaire alors qu’il tentait d’écouter la conversation qu’avaient Daniel et Teal’c.
Le regard de Sam flamboya de colère alors qu’aucun des garçons n’avaient vu le changement chez leur amie.
- « Et sinon, vous faites quoi comme métier Ingrid ? » demanda la militaire, froidement.
- « Je suis strip-teaseuse » sourit la jeune femme alors que Jack la regarda différemment. « C’est un métier génial. »
- « Oh mais je n’en doute pas. » répondit Sam, agacée par cette femme.
- « Vous devriez vous y mettre. » rit Ingrid avant d’ajouter « L’avantage est que l’on peut se faire tout un tas d’argent et d’hommes. »
- « L’argent, j’en gagne suffisamment. » gronda la militaire « Quant à me faire tout plein d’hommes, non merci. Un seul me suffit ! »
- « C’est vraiment dommage, ça vous décoincerait ! » ricana Ingrid, mauvaise.
Sam pinça ses lèvres et se retint de répondre à cette femme. Elle sentait que si elle ouvrait la bouche, elle finirait par passer par-dessus la table basse pour lui en coller une.
- « Dany chou, tu m’appelles un taxi ? » fit gentiment Ingrid à son ami « Je commence mon service dans une heure et il va falloir que j’y aille. »
- « Bien sûr. » fit Daniel en s’éloignant un peu.
Il revint quelques minutes plus tard alors qu’Ingrid était désormais assise sur les genoux de Jack qui ne disait rien et se laissait faire.
- « Je vais bientôt partir mais j’espère que nous nous reverrons vite mon cœur. » fit tendrement la jeune femme en caressant la joue de Jack.
- « Bien sûr. » répondit le militaire alors que son regard était doux.
Un bruit de klaxon se fit entendre alors que le taxi de la strip-teaseuse venait de se garer dans la rue.
- « Bonsoir les garçons. » minauda Ingrid en se levant pour rejoindre la porte.
Teal’c s’inclina sans un mot alors que Daniel se contenta d’un sourire et de lui faire une bise sur la joue.
- « Je vous raccompagne jusqu’à la porte, Ingrid. » fit gentiment Jack.
Arrivés à la sortie, Ingrid déposa ses lèvres sur celles du militaire avant de lui donner son numéro de téléphone.
- « Tiens mon chou… Appelle-moi et on passera la nuit ensemble. » minauda la jeune femme avant de rejoindre le taxi.
Après un dernier baiser à Jack, Ingrid se dirigea vers le taxi et quitta les lieux pour se rendre sur son lieu de travail.
Une fois que le taxi fut hors de vue, Jack ferma la porte de la maison et alla reprendre sa place sur le canapé où se trouvait également Sam.
- « J’ai passé une excellente soirée. Et vous ? » sourit Jack en regardant ses amis.
- « Idem ici, O’Neill. » répondit Teal’c.
- « Pareil pour moi. Cette soirée était vraiment délicieuse. » sourit Daniel, ravi que ses amis aient passé un bon moment. « Et vous Sam ? »
- « J’ai eu mieux ! » grogna la jeune femme, le nez dans son café.
- « Quelque chose ne va pas Sam ? » s’inquiéta Daniel en voyant la jeune femme assise sur le canapé sans dire un mot et le visage de marbre.
- « Tout va bien. » gronda la militaire en se levant et allant se poster devant la fenêtre.
- « Vous êtes sûre que tout va bien Carter ? » demanda Jack en s’approchant doucement d’elle.
Les trois hommes virent la jeune femme se crisper avant de se retourner vers Jack, furieuse.
A peine fut-elle face au militaire qu’elle lui donna une gifle monumentale, lui laissant une belle trace rouge sur la joue.
Daniel et Teal’c se regardèrent sans rien comprendre avant de reporter leurs regards sur Sam alors qu’elle semblait encore plus furieuse qu’un instant plus tôt.
- « Sam, qu’e…. » commença Daniel avant d’être interrompu par la jeune femme.
- « CONNARD !! SALOPARD !! » hurla Sam plus que furieuse contre Jack. « TU N’ES QU’UN ENFOIRÉ DE PREMIÈRE »
- « Sam… » voulut parler le militaire mais la jeune femme ne le laissa pas faire.
- « Tu es vraiment comme tous les autres ! » hurla la militaire « Tu voulais seulement me mettre dans ton lit, rien de plus.  »
- « Mais non, Sam, je t’assure. » fit doucement Jack.
- « Je te déteste !  » hurla la jeune femme, les larmes coulant le long de ses joues « Je te hais !  »
Elle se mit à frapper le torse de Jack de ses poings alors que celui-ci essayait de passer ses bras autour d’elle. Voyant qu’il avait de plus en plus de mal à la calmer, le militaire fit signe aux garçons d’aller dans le jardin afin de pouvoir rester seul avec elle.
- « Sam, calme-toi. S’il te plait, calme-toi. » plaida doucement le colonel.
- « Je te hais ! » pleura la jeune femme « J’ai cru que tu étais différent des autres. Mais c’est pas vrai, tu me voulais juste dans ton lit. C’est tout ce que je suis pour toi ? Une curiosité ? »
- « Non, c’est pas vrai et tu le sais. » fit Jack en prenant le visage de Sam entre ses mains. « Tu es bien plus que cela. Tu es la femme que j’aime. »
- « Tu as une drôle de façon de le montrer, Jack. » fit durement la jeune femme « Tu t’es laissé toucher et embrasser par cette pimbêche. Elle a passé la soirée à te draguer et tu n’as strictement rien fait pour la repousser. »
- « Je… »
- « Comment puis-je te croire lorsque tu me dis que je suis la femme que tu aimes ? » demanda Sam dévastée « Comment Jack ? »
- « Tu peux me faire confiance, ma chérie. » plaida le militaire ne sachant quoi faire pour se faire pardonner de son comportement pendant la soirée.
- « Non, je ne peux pas. » annonça la jeune femme « Je suis désolée Jack mais désormais, notre relation sera strictement professionnel et rien de plus. Au revoir colonel. »
Sam se dégagea rapidement, récupéra son sac à main puis quitta presque en courant la maison de son supérieur. Les larmes aux yeux, elle monta dans sa voiture avant de mettre le contact pour rentrer chez elle.
Le cœur brisé, Jack se laissa tomber dans son canapé avant de se prendre la tête entre les mains.
- « Jack ? » fit timidement Daniel en entrant dans le salon alors qu’il avait entendu toute leur conversation.
- « J’ai tout foutu en l’air, Daniel. Tout » fit le militaire en laissant des larmes couler le long de ses joues « Elle ne veut plus de moi. »
- « Vous êtes ensemble depuis longtemps ? » demanda l’archéologue, stupéfait de voir Jack dans un tel état.
- « Juste après le test Zatarc en fait. » fit tristement Jack en regardant ses amis.
- « Trois mois à peine. » fit doucement Daniel.
- « Oui, j’ai pu avoir la femme que j’aime plus que tout dans ma vie pendant trois petits mois à peine. » confirma le militaire « Et maintenant, elle ne veut plus me voir que comme son supérieur et rien d’autre. »
- « Allez chez elle pour lui parler, Jack. » argumenta l’archéologue « Essayez de vous faire pardonner. »
- « Elle ne veut plus me voir, Daniel. » souffla Jack, dépité. « Elle n’a plus confiance en moi après mon comportement de ce soir. »
- « Hum, je dois admettre que vous avez mal agi en vous comportant ainsi avec Ingrid alors que vous étiez avec Sam. » dit l’archéologue en remontant ses lunettes sur son nez.
- « Je sais. J’ai agi comme un vrai connard. » soupira le militaire « Mais officiellement, je suis célibataire alors j’ai pensé que je devais agir comme tel. »
- « Officieusement, vous étiez avec Sam. » soupira Daniel « Ecoutez Jack, tous les petits-amis qu’elle a eu, une fois qu’ils avaient couché avec elle, l’ont larguée dès le lendemain. Je suis presque sûr que vous n’avez…hum… couché qu’une seule fois ensemble non ? »
- « Oui, juste une fois. » avoua doucement Jack, perdu. « La nuit dernière… »
- « Alors imaginez ce qu’elle a pu ressentir en vous voyant faire. » fit Daniel.
Rapidement, Jack se leva et alla prendre sa veste dans le placard. D’un même geste, Daniel et Teal’c se levèrent également et récupérèrent leurs affaires avant de quitter les lieux.
- « Bonne chance Jack. Vous allez en avoir besoin. » soupira Daniel en mettant sa veste.
- « Bonne chance O’Neill. » s’inclina le jaffa alors qu’il n’avait que très peu parlé de la soirée.
- « Merci les amis. » sourit tristement Jack en les suivant à l’extérieur avant de fermer la porte de sa maison puis de la verrouiller.
Alors que Daniel et Teal’c avaient rejoint la voiture du jeune homme et venaient de quitter les lieux, Jack monta dans son véhicule et souffla un bon coup avant de mettre le contact.
Avec appréhension, il prit la direction de chez Sam et espérait que celle-ci allait accepter de lui parler.
Quelques longues minutes plus tard, il se gara devant la maison de la jeune femme et descendit lentement de sa voiture.
Il marcha jusqu’à la porte et se décida à sonner lorsqu’il vit de la lumière filtrer à travers les fenêtres du rez-de-chaussée. Il attendit patiemment que Sam vienne lui ouvrir mais celle-ci ne semblait pas vouloir se décider à le faire.
Voyant cela, il se mit à frapper à la porte avec ses poings en espérant qu’elle finirait par lui ouvrir. Il cogna le panneau de bois pendant une bonne dizaine de minutes jusqu’à ce que la jeune femme vienne lui ouvrir.
A son regard, Jack constata non seulement qu’elle avait pleuré mais aussi qu’elle était toujours aussi furieuse.
- « Sam, je t’en prie. Laisse-moi une chance de m’expliquer. » fit Jack, désespéré.
- « Non, tout a déjà été dit colonel. » gronda la jeune femme en voulant refermer la porte.
- « S’il te plait. » gémit douloureusement le militaire en l’empêchant de le laisser dehors.
- « Bon d’accord. Entrez colonel. » soupira Sam alors qu’elle était plus qu’exaspérée.
Jack la suivit dans la maison et referma la porte derrière elle. Arrivés dans le salon, Sam prit place sur son canapé et attendit les explications du militaire.
- « Sam, crois-moi, je suis vraiment désolé de tout ce que j’ai pu faire ce soir. » s’excusa platement le colonel « Je sais que j’ai été le dernier des cons et je m’en excuse. »
Voulant être plus près de la jeune femme, Jack s’assit en face d’elle sur la table basse et prenant bien garde de ne pas toucher Sam.
Celle-ci se contentait de l’observer en silence alors qu’elle ne semblait pas vouloir lui faciliter la tâche.
- « Officiellement je suis célibataire mais… comment dire….dans l’intimité, je suis déjà pris. » souffla Jack en cherchant ses mots « J’aurai du lui dire que je n’étais intéressé ou alors que je n’étais pas libre mais je n’aurai jamais dû agir comme je l’ai fait. Je t’ai blessée horriblement et je m’en veux. J’ai passé trois merveilleux mois avec toi et j’aimerai tellement que nous deux, ça dure jusqu’à ce que l’on soit très vieux… »
- « Tu m’as brisé le cœur, Jack. » fit méchamment Sam « Ce que tu as fait est impardonnable pour moi. J’ai voulu nous laisser une chance malgré la loi, je pensais que tu étais différent des autres hommes que j’ai connus et finalement je me suis bien trompée. »
- « Si j’avais voulu simplement coucher avec toi, j’aurai usé de mon grade pour le faire et je n’aurai certainement pas attendu quatre ans, Sam. » déclara Jack en prenant délicatement les mains de la jeune femme dans les siennes « Je t’aime du plus profond de mon cœur. Et je ne prendrai que ce que tu voudras bien me donner. »
- « Pourquoi l’avoir laissée faire alors ? » murmura la jeune femme, tristement.
- « Franchement, je ne sais pas. Peut-être que je voulais voir si tu allais être jalouse… » souffla Jack, dépité « J’ai eu de nombreuses femmes dans ma vie mais aucune n’a témoigné le moindre signe de jalousie. Jamais. »
- « Tu as voulu tester mes sentiments pour toi ? » s’énerva Sam « Tu ne me fais pas confiance ? »
- « C’est pas ça. » souffla le militaire « Je crois que j’ai eu envie de savoir ce que ça faisait d’être réellement aimé par une femme. En fait… »
- « Quoi ? » gronda la jeune femme
- « Je me demande comment une belle jeune femme comme toi peut m’aimer. Tu as tout pour toi, tu pourrais avoir tous les plus beaux partis et c’est moi que tu as choisi. » murmura Jack « Je suis un homme bousillé, j’ai tué mon fils, j’ai seize ans de plus que toi, je … »
- « Stop ! » grogna Sam « Je ne veux que toi Jack et aucun autre homme, rentre-toi bien ça dans le crane. »
- « Mais… »
- « Je me moque de notre différence d’âge, que tu fasses des cauchemars, de ton caractère de cochon. » expliqua doucement la jeune femme « Tu me fais rire, je me sens bien avec toi et tu ne me regardes pas comme si j’étais une déesse. Et pour Charlie, c’était un accident. Horrible certes mais un accident. »
- « Je te promets de ne plus jamais me conduire comme je l’ai fait ce soir. » fit Jack, très sérieux.
- « Mieux vaut pour toi parce que la prochaine fois, ça ne passera pas Jack. » répondit Sam tout aussi sérieuse.
Timidement, Jack s’approcha et déposa ses lèvres sur celles de sa compagne alors que celle-ci répondit rapidement au baiser. Lorsque le manque d’air les obligea à se séparer, la jeune femme se leva et incita Jack à la suivre dans sa chambre.
Elle ôta ses vêtements pour ne rester vêtue que de sa lingerie et s’allongea sous les couvertures. Jack en fit de même et la rejoignit alors qu’il n’avait gardé que son caleçon.
- « Bonne nuit Jack. » souffla Sam en se blottissant contre son homme.
- « Bonne nuit ma puce. » répondit le militaire en la serrant contre lui.
C’est ainsi que le couple s’endormit l’un contre l’autre. Ils savaient qu’ils allaient devoir faire preuve de discrétion pour ne pas être découverts mais ils étaient désormais certains d’être plus forts à deux…

FIN
Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?