baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 26 : Souvenirs douloureux

Chapitre 26 : Souvenirs douloureux

Titiasyl, vendredi 4 octobre 2013

Le lendemain matin, Jack se leva aux aurores alors qu’il avait une longue journée de travail devant lui. Samantha dormait toujours alors qu’elle se trouvait couchée sur le ventre.
Le souverain sourit de la voir si paisible alors qu’il se sentait de plus en plus attaché à elle.
Sans faire de bruit, il quitta la chambre et se rendit à son bureau où une longue journée l’attendait.
Samantha se réveilla deux heures plus tard alors qu’elle entendait Eléanore pleurer dans la nursery. Rapidement, elle se leva et alla récupérer sa fille afin de la câliner.
Elle lui changea ses langes puis la mit au sein. Environ trente minutes plus tard, la petite fille relâcha le téton de sa maman en poussant un soupir de contentement.
Avec un sourire, Samantha posa Eléanore dans son couffin et prépara rapidement une couverture ainsi que des langes propres. Elle récupéra ensuite le couffin puis se dirigea vers la petite cour afin d’y passer un long moment avec sa fille.
La journée passa rapidement pour la jeune maman alors qu’elle adorait jouer avec sa fille. Elle s’amusait à faire rouler Eléanore sur la couverture alors que cela faisait rire la petite aux éclats.
En fin de journée, Samantha rangea les affaires qu’elle mit dans le couffin avant de prendre Eléanore dans ses bras afin de retourner à la nursery.
Elle la nettoya avant de lui changer ses langes puis la remit au sein. Epuisée par la journée, le bébé s’endormit pendant la tétée alors que Samantha finit par la coucher en douceur dans son couffin.
Alors qu’elle allait remettre sa robe sur son sein, la jeune fille eut la surprise de sentir une main se poser sur celui-ci avec douceur.
- « Jack… Je… » murmura Samantha.
- « Chut… Ne dis rien. » murmura Jack à l’oreille de la jeune fille avant de l’embrasser tendrement.
Avec douceur, il l’entraina dans sa chambre avant de fermer la porte de communication. Lentement, avec sa main libre, il baissa l’autre côté de la robe afin de libérer le deuxième sein alors qu’il entrainait Samantha vers le lit où il l’allongea.
Il s’allongea sur la jeune fille alors qu’il continua de déposer des baisers dans son cou. Ses mains continuaient de caresser ses seins alors qu’il finit par y ajouter sa bouche.
- « Jack… » souffla Samantha alors que la peur prenait le pas sur le plaisir ressenti.
- « Je ne te ferai rien d’autre. » susurra le souverain. « J’ai juste envie de te caresser un moment. N’aie crainte. »
Au bout de quelques minutes, alors que seuls les gémissements de Jack se faisaient entendre, celui-ci finit par cesser ses caresses alors qu’il remonta son visage vers celui de Samantha.
Celle-ci avait les joues rosies alors que ses yeux brillaient. Avec tendresse, Jack lui donna un tendre baiser avant de les relever.
Alors que Samantha allait remettre sa robe correctement, Jack posa ses mains sur celles de la jeune fille afin de l’en empêcher.
- « Jack ? » s’étonna Samantha, peu désireuse de rester la poitrine à l’air.
- « Laisse-moi faire. » sourit tendrement le souverain alors qu’il commençait déjà à remettre la robe comme il le fallait.
La jeune fille se laissa faire alors qu’elle appréciait les gestes de Jack. Une fois terminé, le souverain posa ses mains sur les épaules de Samantha et lui sourit avec chaleur.
- « Dinons. » dit Jack tout en conduisant la jeune fille à table.
Une voile de tristesse passa sur le visage de Samantha alors que cela n’échappa pas au souverain.
- « D’abord, nous dinons et ensuite, nous allons passer la soirée dans la petite cour. » fit le seigneur en lui caressant la joue. « Et je n’ai pas voulu profiter de toi. J’ai simplement eu envie de te donner du plaisir. »
Sous ces mots, Samantha s’avança avec appréhension de Jack puis passa lentement ses bras autour de son cou. Doucement, elle se colla contre lui alors qu’elle le serra dans ses bras. Délicatement, Jack lui rendit son câlin alors qu’il fut ravi de son initiative.
- « Ce geste simple peut aussi me faire plaisir. » dit Samantha, le rouge aux joues alors qu’elle s’éloigna du souverain.
D’un geste de la tête, Jack lui signifia qu’il avait compris et la suivit à table. Ils dinèrent tranquillement alors que leurs regards parlaient pour eux.
A la fin du repas, le souverain se leva et entraina Samantha à sa suite vers la petite cour où des serviteurs avaient installé des couvertures sur le sol. Jack incita la jeune fille à prendre place alors qu’il s’installa à ses côtés.
- « Et Eléanore ? » s’inquiéta la jeune maman alors que Jack ne lui avait pas laissé le temps de dire quoi que ce soit.
- « Un garde se trouve dans la nursery et la surveille. » sourit le souverain en la rassurant. « Un autre s’est posté devant la porte de mes appartements juste après notre sortie. »
- « Mais… »
- « Ne t’inquiète pas. Ce sont des hommes de confiance qui ont maintes fois prouvé leur valeur. » termina Jack. « Maintenant profite de la soirée que je t’offre. »
Doucement, il incita Samantha à prendre appui sur son torse et lui fit lever la tête pour observer les étoiles. Ils restèrent dans les bras l’un de l’autre, dans le plus grand silence alors que Jack sentit soudainement des soubresauts provenant du corps de la jeune fille.
- « Samantha ? » s’inquiéta le souverain « Que se passe-t-il ? Tu m’en veux pour ce que j’ai fait avant le repas ? »
- « Non, je ne vous en veux pas. » pleura un peu plus la jeune fille.
- « Alors, pourquoi pleures-tu ? » demanda doucement Jack en la serrant un peu plus fort dans ses bras.
- « C’est la première fois que je regarde les étoiles depuis la mort de ma mère. » expliqua Samantha en pleurant « Elle et moi, nous adorions passer des soirées dans l’herbe devant notre maison à les regarder. »
- « Tu n’es pas née esclave ? » s’étonna Jack alors que la question ne l’avait jamais effleurée.
- « Non, je suis née et j’ai grandi libre. » pleura de nouveau Samantha.
- « Raconte-moi comment tu as pu devenir esclave, s’il te plait. » murmura le souverain en la calant dans ses bras.
- « Nous vivions avec mes parents et mon frère dans la contrée du seigneur Shanahan. J’ai vécu avec eux quasiment les seize premières années de ma vie. Nous étions heureux. Pas très riches certes mais heureux. » raconta la jeune fille, les larmes aux yeux et un sourire nostalgique.
Jack se tut afin de ne pas l’interrompre sachant qu’elle avait mal de parler de tout cela. Il sentait qu’il s’était passé quelque chose de grave dans sa jeune vie et que l’extérioriser était pénible pour elle.
- « Un jour, mon frère et moi passions du temps près de la rivière. Le seigneur est passé et m’a vue. Il s’est arrêté près de nous avec son escorte et a voulu m’emmener dans son palais. Marc m’a défendue et m’a crié de partir rejoindre nos parents. Je me suis mise à courir en me retournant afin de voir s’il me suivait aussi. » raconta Samantha en pleurant. « La dernière image que j’ai de mon frère est celle du seigneur Shanahan lui transperçant la poitrine avec son épée. »
Les larmes coulèrent abondamment sur les joues de la jeune fille alors que Jack la berça tendrement dans ses bras. Il ne prononça pas un seul mot sachant que rien ne pourrait alléger sa peine. Il se contenta d’être là pour elle et de lui montrer sa présence.
- « Je suis arrivée à la maison alors qu’ils me poursuivaient. J’ai hurlé pour prévenir mes parents. Quand mon père est sorti, il a tout de suite compris ce qu’il se passait. Il nous a ordonné à maman et moi d’aller nous cacher. » pleura Samantha en se calant un peu plus contre le souverain. « Le seigneur est arrivé alors que nous courions vers les bois. Il s’est arrêté à coté de mon père et lui a tranché la gorge. J’ai hurlé de terreur mais maman m’a attrapée le bras pour me tirer dans la forêt. Lieu que nous n’avons jamais atteint. »
- « Que s’est-il passé ensuite ? » demanda doucement Jack.
- « Les… gardes… nous ont rattrapées. Ils nous ont attaché les mains puis trainées vers le château. Le seigneur a donné l’ordre de nous jeter en cellule. » sanglota la jeune fille. « Ils nous ont laissées tranquille tout le reste de la journée. C’est au coucher du soleil qu’ils sont tous venus suivis par le seigneur. »
Le souverain sentait bien que Samantha faisait tout pour éviter de parler de ce qu’il s’était passé. Mais il voulait savoir ce qu’elle avait vécu.
- « Le seigneur a ricané en nous voyant. Il a regardé ma mère en disant qu’ils auraient mieux fait de me laisser prendre plutôt que de me défendre. Qu’à cause de moi, papa et Marc étaient morts et qu’elle allait connaitre les pires supplices avant de mourir à son tour. » trembla la jeune fille de terreur. « Deux gardes m’ont attrapée puis mise dans un coin de la cellule en me tenant bien de manière à ce que je sois obligée de regarder ma mère. J’ai vu une vingtaine d’hommes approcher de maman. Ils… l’ont frappée… puis… violée à tour de rôle. Le seigneur a participé également. Ils m’ont forcée à regarder. Quand je fermais les yeux, les deux hommes prenaient mes paupières pour les ouvrir… Quand ils en ont eu finis, le seigneur lui a tranché la gorge. Ils sont tous partis alors que le seigneur m’a jetée sur ma mère. Elle s’est vidée de son sang sans que je puisse faire quoi que ce soit. Elle est morte quelques minutes plus tard. J’ai passé la nuit dans la cellule à côté du corps de ma mère. »
- « Oh Samantha… » furent les seuls mots que put prononcer Jack.
- « Au lever du soleil, j’ai été trainée dans le couloir des esclaves et le corps de ma mère brulé. Quinze jours plus tard, j’étais convoquée pour la nuit par le seigneur. La suite, vous la connaissez. »
Jack ne put prononcer un seul mot devant tant d’horreurs. Il se contenta de serrer Samantha dans ses bras en lui déposant un baiser sur la tempe.
De longues minutes passèrent ainsi alors que la jeune fille finit par passer ses bras autour du souverain.
- « Puis-je vous demander comment était votre enfance ? » osa demander Samantha.
- « Mon enfance a été paisible. J’ai été élevé par une nourrice. Je voyais peu mon père. » dit simplement le souverain peu désireux de s’étaler sur sa vie.
- « Et votre mère ? » fit la jeune fille.
- « Elle est morte quand j’étais très jeune. Je n’ai aucun souvenir d’elle. Je ne saurais même pas à quoi elle ressemblait sans les tableaux présents dans le château. »
Avec douceur, Jack s’allongea et entraina Samantha avec lui. Ils restèrent un long moment à observer les étoiles blottis dans les bras l’un de l’autre. Malgré la douleur toujours présente, Samantha se sentait mieux d’avoir pu se confier à quelqu’un concernant la disparition de sa famille.
- « Ce n’est pas de ta faute. Même s’ils ne t’avaient pas défendue, ils auraient subi le même sort. » finit par dire Jack.
- « Mais… » dit Samantha en levant la tête vers le souverain.
- « Non. Je connais Shanahan. C’est sa façon de faire. » annonça le souverain. « Maintenant, tu peux être certaine que je ferai tout pour te donner une vie heureuse. »
Doucement, Jack se mit sur le côté alors que Samantha se retrouva dos sur le sol et le bras du souverain sous sa nuque. Avec tendresse, le seigneur posa ses lèvres sur celles de la jeune fille alors que le baiser se fit passionné. Samantha passa ses bras autour du cou de Jack et le colla un peu plus contre elle. Le baiser prit fin quelques minutes plus tard alors que le souverain garda son regard ancré dans celui de la jeune fille.
- « Je prendrai soin de toi jusqu’à mon dernier souffle. » lui murmura-t-il en lui caressant la hanche.
Samantha le regarda avec le sourire avant de se blottir contre lui. Elle avait eu son lot de malheur et Jack venait de lui faire la promesse d’un avenir plus joyeux. Elle espérait seulement que cela serait le cas.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?