baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 27 : Piégées

Chapitre 27 : Piégées

Titiasyl, samedi 5 octobre 2013

Quelques jours avaient passé depuis la soirée sous les étoiles. Jack et Samantha étaient encore plus proches qu’auparavant alors que le souverain était heureux qu’elle se soit confiée à lui.
Il ne l’avait plus caressée comme il l’avait fait pendant cette soirée. Jack avait compris qu’il s’était surtout fait plaisir à lui alors que Samantha, même si elle avait apprécié, avait subi ses caresses. Depuis, il se contentait de la serrer dans ses bras ou de l’embrasser.
Ils passaient leurs nuits blottis l’un contre l’autre alors que la jeune fille recherchait ses bras la nuit s’y trouvant en sécurité, et ce pour le plus grand plaisir du souverain.
Au lever du soleil, Jack eut la surprise de voir que Samantha était déjà réveillée et le regardait tendrement alors qu’il se trouvait sur le dos.
Avec lenteur, elle osa lever sa main vers lui afin de lui caresser la joue. Malgré leur rapprochement, elle ne s’était jamais permis ce genre de geste par peur de se faire rabrouer.
Voyant que Jack ne lui disait rien, Samantha se pencha vers lui et l’embrassa avec tendresse. Le souverain resserra sa prise autour de sa taille et participa activement au baiser.
- « Tu m’expliques ? » demanda Jack à la jeune fille une fois le baiser terminé.
- « J’en ai eu envie. » rougit Samantha « C’est mal ? Vous allez me punir ? »
- « Non, ce n’est pas mal et non je ne te punirai pas. » sourit le souverain « Et je suis heureux que tu aies pris cette initiative. »
La jeune fille lui rendit son sourire alors qu’elle était heureuse des paroles de Jack.
- « Et j’aimerai qu’une chose change entre nous. » fit le souverain très sérieux.
- « Laquelle ? » demanda Samantha, inquiète par le ton employé par le seigneur.
- « Désormais, lorsque nous serons en privé et seuls, je veux que tu me tutoies. » dit gentiment Jack.
- « Vraiment ? » sourit la jeune fille, visiblement heureuse.
- « Oui, vraiment. » lui sourit à son tour le souverain.
Dans un dernier sourire, Jack quitta le lit alors que Samantha en fit de même.
- « Je dois y aller. Quelques seigneurs doivent venir dans le château pour une importante réunion. » dit doucement le souverain « Bonne journée à toi. »
- « Bonne journée à…toi…aussi » répondit difficilement la jeune fille.
Jack lui déposa un baiser sur les lèvres puis quitta ses appartements rapidement laissant Samantha perdue dans ses pensées. Ce fut les pleurs d’Eléanore qui la firent redescendre sur terre.
Elle s’occupa de sa fille puis décida d’aller la promener dans les jardins. Il faisait un peu frais pour passer la journée dans la petite cour.
Les quelques seigneurs devant assister à la réunion venaient d’arriver dans le château. Chacun saluèrent le souverain puis le suivirent dans les couloirs.
Parmi eux se trouvaient Pete Shanahan. Jack n’avait pu que l’inviter à la réunion alors que sa présence était nécessaire. Le seigneur Shanahan observait le château d’un œil envieux alors qu’il avait toujours trouvé que Jack avait de plus belles terres que lui.
Au détour d’un couloir, Pete aperçut Samantha avec Eléanore dans les bras alors qu’elle se dirigeait joyeusement vers les jardins. Il fut stupéfait devant la beauté de la jeune fille alors qu’il ne se rappelait pas d’elle ainsi. En même temps, elle portait son enfant la dernière fois qu’il l’avait vue et il se disait que la maternité l’avait sublimée.
Pete choisit de réfléchir durant la réunion à la meilleure façon de récupérer la jeune fille ainsi que cette enfant qui ne pouvait être que la leur.
La réunion en question se termina près de trois heures plus tard. C’est avec un sourire machiavélique que Pete suivit les autres vers la sortie. En passant, il remarqua que Samantha se trouvait toujours assise dans l’herbe avec le bébé. Ravi, il pensa qu’il tenait la bonne occasion.
En regardant aux alentours, il vit une servante un peu plus loin qui toisait la jeune maman du regard. Discrètement, il s’approcha d’elle mais ne se présenta pas.
- « Toi ! » gronda le seigneur. « Tu n’aimes pas cette femme n’est-ce pas ? »
- « Non, je la hais. » répondit méchamment la servante.
- « Je te donnerai une grosse bourse remplie de pièce d’or si tu arrives à la faire sortir avec l’enfant par la grande porte de l’enceinte du château. » sourit Pete, ravi de son coup.
- « Très bien. » répondit la servante ravie.
- « Tu auras l’argent une fois la livraison faite. » fit Pete en rejoignant la sortie.
La servante reprit un visage neutre et se dirigea rapidement vers Samantha et le bébé.
- « Le seigneur te demande devant les grilles du château. » fit la femme sérieusement « Il a quelque chose à te montrer ainsi qu’au bébé et vous attends rapidement. »
- « Bien, merci. J’y vais de ce pas. » répondit Samantha en se levant.
La servante s’éloigna rapidement et un large sourire s’afficha sur son visage une fois de dos à la jeune fille.
Rapidement, Samantha se dirigea vers les grilles alors qu’elle tenait fermement Eléanore dans ses bras.
Quelle ne fut pas sa surprise une fois hors de l’enceinte du château lorsqu’elle se retrouva face à Pete ainsi qu’aux quatre gardes l’ayant violée.
Elle se figea de terreur alors que ses pieds restèrent clouer au sol.
- « AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH  » hurla Samantha, terrorisée par ses hommes.
Effrayée par le cri de sa mère, Eléanore se mit à pleurer alors que ses petites mains serraient fortement la robe de Samantha.
- « Récupère la gamine. » ordonna Pete à un de ses hommes.
Rapidement, le garde approcha de la jeune fille et essaya de récupérer le bébé alors que Samantha la tenait de toutes ses forces. Ne voyant pas comment se défendre sans faire mal à sa fille, Samantha mordit la main de l’homme du plus fort qu’elle put.
Celui-ci, mécontent, gifla la jeune fille avec violence alors que cela la fit tomber sur le sol.
Dans sa chute, Samantha fit tout ce qu’elle put pour tomber de sorte à ce que son bébé ne rentre pas en contact avec le sol. Eléanore se mit à pleurer alors qu’elle était terrorisée.
De son coté, Samantha ne savait plus quoi faire. Ainsi au sol, elle ne pouvait plus se défendre convenablement et elle avait beaucoup moins de prise pour conserver la petite fille dans ses bras.

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?