baniere

Accueil > Stargate SG-1 > Mes histoires > Fanfictions > Sa seigneurie > Chapitre 35 : Escroquerie

Chapitre 35 : Escroquerie

Titiasyl, dimanche 13 octobre 2013

Quelques jours venaient de passer depuis l’anniversaire d’Eléanore. Jack et Samantha continuaient de se rapprocher doucement, alors que le souverain lui témoignait de plus en plus de tendresse en privé.
Un matin, alors qu’ils étaient tous les trois dans le lit comme ils le faisaient depuis quelque temps, Jack eut une idée.
- « Aujourd’hui, un souverain vient au château pour me vendre des chevaux. » sourit le seigneur en caressant la hanche de Samantha.
- « J’éviterai les jardins dans ce cas. » répondit la jeune fille en regardant Eléanore téter, alors que Jack ne voulait plus que des seigneurs la voient dans les jardins pendant leurs visites.
- « En fait, j’aimerai que toi et Eléanore veniez avec moi pour les voir. Je sais que la petite adore les animaux autant que toi, alors je me suis dit que cela vous ferait plaisir à toutes les deux. » sourit un peu plus le souverain.
- « C’est vrai ? » s’exclama Samantha, un immense sourire sur les lèvres.
- « Oui. » répondit Jack avant de se pencher vers elle pour l’embrasser.
Une fois que la petite fille eut terminé de téter, Jack se leva pour s’habiller puis récupéra Eléanore dans ses bras le temps que Samantha mette sa robe. Une fois prête, la jeune fille prit la petite dans ses bras, puis alla lui mettre ses vêtements.
Une fois qu’ils furent prêts, Jack guida Samantha dans les couloirs et la mena à l’entrée du château. Arrivés, la jeune fille vit le seigneur avec une dizaine de chevaux au moins. Elle était émerveillée par ce qu’elle voyait et cela pouvait se lire sur son visage.
- « Regarde Eléanore. Ce sont des chevaux. Ils sont beaux n’est-ce pas ? » fit Samantha en regardant tendrement sa fille.
Lentement, la jeune maman s’approcha des bêtes afin de permettre à la petite fille de les caresser.
- « Ilan, je suis ravi de te revoir ! » s’exclama Jack en serrant la main de son ami.
- « Moi aussi Jack. Je suis venu avec mes plus beaux chevaux. » sourit le visiteur.
Pendant ce temps, Samantha avait fait le tour des animaux avec sa fille et s’était rendue compte que l’un d’entre eux était sérieusement blessé. De loin, elle entendait le seigneur donner des prix élevés pour l’achat des bêtes dont celui qui était en mauvais état.
Jack fit le tour tranquillement de tous les chevaux et se retrouva près de Samantha qui le regardait étrangement.
- « Que se passe-t-il ? » demanda le souverain, inquiet.
- « Je suis désolée, seigneur, mais ce cheval est vendu beaucoup trop cher par rapport à ce qu’il vaut réellement. » fit discrètement la jeune fille.
- « Ah oui ? » s’étonna Jack « Et pourquoi dis-tu cela ? »
- « Cet animal est blessé à la patte arrière. Il ne pourra certainement plus galoper. Regardez, il ne la pose pas entièrement au sol. » expliqua doucement Samantha.
Jack regarda attentivement le cheval et vit enfin ce que la jeune fille avait déjà remarqué. Pas très content, il se tourna vers son ami et le fusilla du regard.
- « Ilan, tu essaies de me vendre un animal blessé pour mille pièces d’or ! » gronda le souverain.
- « Je suis vendeur de chevaux avant tout Jack. Peu importe à qui je les vends. Seul l’argent m’intéresse ! » fit l’homme, pas franchement content alors qu’il observa Samantha.
- « Nous sommes amis Ilan ! » s’énerva Jack.
- « Et alors ? » trancha le vendeur. « Et il faut que ce soit une esclave qui te dise si tu peux ou non acheter des chevaux ? »
- « Cette femme est la mère de ma fille ! » annonça Jack alors que Samantha était près de lui tenant toujours Eléanore dans ses bras.
- « Elle n’en reste pas moins une esclave, quand bien même tu l’ais engrossée ! » ricana le visiteur. « D’ailleurs, au vu de son statut, je pourrais aussi m’amuser avec elle. Elle est très agréable à regarder, alors j’imagine que posséder son corps doit être une extase. »
- « Je t’interdits de la toucher. Elle est mienne ! » fit Jack, furieux alors qu’il se plaça devant la jeune fille.
- « Ce n’est qu’une esclave Jack. » ricana le marchand.
Samantha préféra s’éloigner avec sa fille en direction des chevaux.
Jack la vit faire et remarqua les larmes dans ses yeux alors qu’elle essaya de les masquer. Cela lui fendit le cœur mais il ne pouvait rien faire pour la réconforter. Elle était une esclave et il devait se comporter comme tel en public même si cela lui coutait.
- « Quitte mes terres. Je ne ferai pas affaire avec toi ! » s’énerva le souverain.
Furieux, le marchand s’exécuta et quitta l’enceinte du château assez rapidement avec ses bêtes.
Lorsqu’elle avait entendu Jack renvoyer l’homme, Samantha s’était rapidement mise à l’écart afin d’être bien sûre que cet homme ne l’approche pas de trop près.
Une fois l’homme parti, le souverain s’approcha de la jeune fille et lui fit lever la tête vers lui.
- « Samantha, tout va bien ? » s’inquiéta Jack alors qu’il voyait bien les larmes dans ses yeux.
- « Oui, mon seigneur. » répondit la jeune fille sans pour autant le regarder dans les yeux.
- « Ecoute, pour ce que je lui ai dit te concernant… » commença à dire le souverain.
- « Vous n’avez rien à m’expliquer seigneur. Je suis une simple esclave qui a porté et donné naissance à votre fille. » répondit Samantha « Je ne le sais que trop bien. Me permettez-vous d’emmener votre héritière dans les jardins ? »
- « Vas-y ! » soupira Jack.
Dans ces cas-là, il avait compris qu’elle avait besoin d’être seule un moment, alors que le fait de lui envoyer son statut d’esclave en plein visage lui faisait terriblement mal.
Un peu plus tard, sachant qu’un souverain voisin devait venir avec son épouse ainsi que son fils afin de rencontrer Eléanore, Jack finit par rejoindre ses femmes dans les jardins.
Avec douceur, il prit sa fille dans ses bras puis intima à Samantha l’ordre de le suivre. Une fois arrivés aux appartements royaux, ils déjeunèrent dans le plus grand silence.
Jack voyait bien que la jeune fille était triste mais elle restait obstinément muette. Le souverain, déçu, reporta son attention sur Eléanore qui babillait assise au milieu de ses jouets…

Pour accéder aux commentaires : Connexion

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?